Logo ={0} - Retour à l'accueil
temple protestant de Marseille

Aiguière de communion et plat de communion

Dossier IM13000487 réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsaiguière de communion, plat de communion
Aire d'étude et cantonMarseille
AdresseCommune : Marseille

L'ensemble a été réalisé par l'orfèvre parisien Jean-Nicolas Boulanger entre 1798 et 1838.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Lieu d'exécutionCommune : Paris
Auteur(s)Auteur : Boulanger Jean-Nicolas
Boulanger Jean-Nicolas

Orfèvre parisien dont le poinçon a plusieurs dates d'insculpation en raison du contexte historique : 1783, 1798, 1806.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre signature

Ensemble en argent repoussé composé d'une aiguière de communion et d'un plat de communion.

Sur l'aiguière à couvercle, décor à la molette sur la base et le haut du pied, décor estampé sur le haut de la panse et décor à la molette sur le bord du bec. L'anse est ornée d'un décor rapporté sur le bas de l'anse et en ronde bosse sur le haut.

Sur le plat, bande de décor estampé rapporté sur la bordure du marli.

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, décor à la molette, décor rapporté, estampage
Précision dimensions

Dimensions de l'aiguière : h = 38 ; la (maximale) = 13 ; la (pied) = 9 ; pds = 197. Dimensions du plat : d = 32,5 ; p = 133.

Précision représentations

Ornementation : à feuilles d'eau et croisillons sur le bas du pied et godrons sur le haut du pied. Feuilles d'eau sur le haut de la panse et le bec.

L'anse de l'aiguière est ornée à la base d'une palmette et se termine par un col de cygne.

Ornementation du plat : à feuilles d'eau.

Inscriptions & marquespoinçon de maître, sur l'oeuvre
poinçon, sur l'oeuvre
inscription concernant le destinataire, gravé, sur l'oeuvre

Précision inscriptions

Inscription gravée sur le revers du marli du plat et sur un côté de la base de l'aiguière : CONSISTOIRE DE MARSEILLE.

Deux poinçons identiques sont insculpés sur le revers de la base du pied et au revers du couvercle de l'aiguière et au revers du marli (poinçons très usés) du plat. Il s'agit du poinçon d'essai officieux utilisé entre entre 1798 et 1838 (tête de femme grecque accompagnée d'un 1 à senestre) et du poinçon de maître (dans un losange vertical sur pointe : JN/B avec un pilon entre le J et le N) : Jean-Nicolas Boulanger.

Statut de la propriétépropriété d'une association cultuelle (?)
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - de Geyer Benoit - Masson-Lautier Maïna