Dossier d’œuvre objet IM83001007 | Réalisé par
Gontier Claudie
Gontier Claudie

Ingénieur d'étude-chercheur au service régional de l'Inventaire général de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1974 à 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Dracénie Provence Verdon agglomération - Vidauban
  • Commune Vidauban
  • Adresse place de la République
  • Emplacement dans l'édifice sacristie

Cache-pot fabriqué dans les faïenceries Longchamp, probablement limite 19e siècle 20e siècle.

  • Période(s)
    • Principale : limite 19e siècle 20e siècle , (incertitude)
  • Lieu d'exécution
    Commune : Longchamp
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Faïenceries et tuileries de Longchamp (1833 - )
      Faïenceries et tuileries de Longchamp

      Vers 1833, une première faïencerie est créée à partir d'une tuilerie, à Longchamp (Côte d'Or). En 1862 la manufacture est agrandie. elle est rachetée en 1868 par les frères Marcel et Robert Charbonnier qui créent les Faïenceries et tuileries de Longchamp. Ils améliorent et développent la production de la faïence stanifère (faïence fine). Ils obtiennent une médaille à l'exposition universelle de 1878. En 1912, l'affaire est reprise par un gendre de Rober Charbonnier, Gaëtan Moisand qui fonde une société anonyme. La manufacture passe la Première guerre mondiale classée comme "industrie de guerre" car elle fabrique la vaisselle pour les hôpitaux. En 1919, Gaëtan Moisand modernise l'usine et élargit le répertoire des formes. Son fils lui succède. En 1975, l'entreprise passe aux mains de Jean Vierspieren ; en 1972, après son décès, elle est reprise par les Nouveaux Constructeurs. En 1987, la Nouvelle manufacture de Longchamp SARL rachète les Faïenceries de Longchamp. En 1990, c'est Villeroy & Boch qui la rachète.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      faïencier signature

Matériaux : porcelaine : moulé (décor en relief, décor dans la masse), peint (polychrome), glaçure. Intérieur blanc ; extérieur vert avec sur les faces, iris bleus, violets, jaunes et roses, en très léger relief.

  • Catégories
    céramique
  • Structures
    • élévation, galbé
    • plan, ovale
  • Matériaux
    • porcelaine, moulé, décor en relief, décor dans la masse, peint, polychrome, glaçure
  • Précision dimensions

    h = 22 ; d = 32 (dimensions totales) ; à la base : d = 18, à l' ouverture : d = 22

  • Précision représentations

    représentation végétale (iris)

  • Inscriptions & marques
    • cachet d'atelier, sur l'oeuvre
    • numéro de série, manuscrit, sur l'oeuvre
  • Précision inscriptions

    Sur le fond cachet : LONGCHAMP TERRE DE FER et écrit à la main : GMO N. 1477

  • Statut de la propriété
    propriété publique (incertitude)
Date d'enquête 1990 ; Date(s) de rédaction 1991
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Gontier Claudie
Gontier Claudie

Ingénieur d'étude-chercheur au service régional de l'Inventaire général de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1974 à 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Édifice
église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Commune : Vidauban
Adresse : place de la République