Dossier d’œuvre architecture IA84000541 | Réalisé par
Giraud Marie-Odile
Giraud Marie-Odile

Chargée d'études documentaires DRAC/CRMH. 1er quart 21e siècle.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
  • inventaire topographique
cinéma, cabaret
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Cavaillon - Cavaillon
  • Commune Cavaillon
  • Adresse 79 avenue Maréchal-Joffre
  • Cadastre 1982 CL 92
  • Dénominations
    cinéma, cabaret

HISTORIQUE

L'immeuble fut construit vers 1925 par un certain Vasse, ancien expéditeur à Cavaillon. Alors appelé Casino de la Cigale, il avait la double fonction de salle de cinéma et salle de spectacle : il abrita en effet pendant de nombreuses années les revues de music-hall de la ville.

DESCRIPTION

Situation

Mitoyen à l'est et à l'ouest, le cinéma la Cigale présente une façade antérieure sud sur l'avenue Maréchal Joffre. Il s'étend aujour­d'hui sur la parcelle mitoyenne nord (parcelle 93) qui comporte son entrée sur la rue Jean Mermoz.

Composition d'ensemble

A l'origine, le Casino de la Cigale se constituait d'un seul corps de bâtiment cubique.

Matériaux

Élévation extérieure en béton.

Structure

L'immeuble n'a conservé de sa structure originelle que ses parti­tions verticales : un étage au-dessus d'un rez-de-chaussée et d'un étage de cave.

Pour le reste, la construction de trois salles de cinéma a détruit l'ordonnance de l'ancienne salle de spectacle.

Élévations

- Élévation antérieure sud

Façade à deux niveaux dont le premier a été modifié et est aujour­d'hui revêtu d'un lambris en métal.

Au second niveau, partie centrale en encorbellement au-dessus d'une marquise supportée par des consoles jumelées, entre lesquelles s'inscrivent trois tables rentrantes ovales ; à trois travées, cet avant-corps de forme galbée est percé sur chacune d'elles d'une fenê­tre rectangulaire à triple baie.

De part et d'autre de cette partie saillante, une seule travée aveu­gle ornée par un jeu de tables rentrantes rectangulaires, emboîtées les unes dans les autres.

Couronnement de la façade par une plate-bande qui se décroche au-­dessus de l'avant-corps.

Couverture

Toit à longs pans et tuiles mécaniques.

CONCLUSION

Cette salle de spectacle qui a malheureusement perdu son ordonnance intérieure est, avec le garage Mattei situé à proximité, l'un des rares édifices en béton construits à Cavaillon dans les années 1925-1930 qui a su tirer un parti monumental de son matériau. La marquise et le niveau en encorbellement aux lignes courbes s'inscrivent bien dans le répertoire stylistique des architectures de spectacle contem­poraines.

L'édifice fut construit vers 1925 par un certain Vasse, ancien expéditeur. Alors appelé Casino de la Cigale, il avait la double fonction de salle de cinéma et de salle de spectacle : il abrita en effet pendant de nombreuses années les revues de music-hall de la ville. Il est un des rares édifices en béton construits à Cavaillon dans les années 1925-1930 qui a su tirer un parti monumental de son matériau.

Au départ constitué d'un seul corps de bâtiment donnant sur la rue, le cinéma s'étend aujourd'hui sur la parcelle mitoyenne nord qui comporte une entrée sur la rue Jean-Mermoz. Elévation extérieure en béton : façade à deux niveaux dont le premier a été modifié et aujourd'hui recouvert d'un lambris en métal. Au second niveau, partie centrale en encorbellement au-dessus d'une marquise supportée par des consoles jumelées entre lesquelles s'inscrivent trois tables rentrantes ovales. A trois travées, cet avant-corps galbé est percé sur chacune d'elles d'une fenêtre rectangulaire à triple baie. De part et d'autre de cette partie, une seule travée aveugle ornée par un jeu de tables rentrantes rectangulaires superposées.

  • Murs
    • béton
  • Toits
    tuile plate mécanique
  • Étages
    sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date(s) d'enquête : 1987; Date(s) de rédaction : 2002
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Giraud Marie-Odile
Giraud Marie-Odile

Chargée d'études documentaires DRAC/CRMH. 1er quart 21e siècle.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.