Dossier d’œuvre architecture IA13000752 | Réalisé par
  • inventaire topographique
ferme dite mas Campane
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Port-Saint-Louis-du-Rhône
  • Commune Port-Saint-Louis-du-Rhône
  • Lieu-dit la Campagne
  • Adresse C.D. 35
  • Cadastre 1982 B2 543, 544, 678
  • Dénominations
    ferme
  • Précision dénomination
    mas
  • Appellations
    Campane
  • Parties constituantes non étudiées
    maison, écurie, citerne, hangar agricole, garage

Ce domaine est probablement construit dans le 1er quart du 18e siècle ; il appartient à l'archevêché d'Arles avant d'être vendu, en 1731, à Honoré Martin, homme de loi demeurant à Arles. Sur la baie fenière de l'écurie, graffito mentionnant la date de 1907. Les hangars agricoles datent certainement de la 2e moitié du 20e siècle, tout comme l'aile nord de la maison et le garage.

La maison de maître est en moellons de pierre de petit appareil, recouverts d'enduit en rez-de-chaussée de la façade principale ; les baies rectangulaires avec appuis de fenêtres sont encadrées de pierres de taille ; chaînage d'angle en pierre de taille avec motif floral sculpté dans la pierre d'angle sommitale du chaînage ouest de la façade principale ; bandeau horizontal et corniche entourent l'édifice ; le toit en croupe est couvert de tuiles creuses ; l'aile nord avec toit en appentis couvert de tuiles creuses mécaniques ; l'escalier intérieur est couvert d'un arc segmentaire soutenu par des chapiteaux ioniques ; un four à pain, aujourd'hui bouché, se trouve intégré dans la cheminée ; mur fruit sud de la cuisine actuelle constitué de moellons et pierre de taille. Le garage, couvert d'un toit en terrasse, rajouté récemment jouxte la façade est du logement. L'écurie est en moellons de pierre recouverts d'enduit, avec chaînage d'angle en pierre de taille, couronnement de génoises sur les murs gouttereaux ; le toit à longs pans est couvert de tuiles creuses ; baie fenière ( au-dessus de la porte principale) avec un graffito inscrit sur l'ébrasement intérieur de gauche ; 2 petites baies rectangulaires sur les façades nord et ouest. La citerne destinée à recueillir les eaux de ruissellement du toit est creusée dans un rocher, sur une longueur de 10 m environ sur 2 m de profondeur. Les hangars agricoles, dont les murs sont en béton sont couverts de toit à longs pans.

  • Murs
    • béton
    • enduit
    • pierre de taille
    • moellon
  • Toits
    tuile creuse, tuile creuse mécanique, tuile plate mécanique, béton en couverture
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à longs pans
    • appentis
    • croupe
  • Escaliers
    • escalier intérieur : escalier en équerre en maçonnerie
  • Typologies
    type A1 : domaine avec maison de maître séparée des bâtiments d'exploitation.
  • État de conservation
    bon état, restauré
  • Représentations
    • bateau
  • Précision représentations

    graffito représentant le bac de Barcarin et l'inscription suivante : RF AQUIRE JACQUES LE 10 NOVENBR CL.84.1907.N8.

  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Documents relatifs aux droits de l'archevêque sur le tènement de la Campane. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 3 G 101.

  • Procès-verbal d'évaluation des biens nationaux soumissionnés par la municipalité d'Arles. 1er novembre 1790. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 1 Q 461.

Bibliographie

  • CHARLES-ROUX, J., De FLANDREYSY, Jeanne, MELLIER, Etienne. Livre d'or de la Camargue. Paris : Lemerre, 1916.

Documents figurés

  • Plan des propriétés de l'archevêque d'Arles et du sieur d'Antonelle. Dessin aquarellé. 25 janvier 1623. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : Fi 78.

Date(s) d'enquête : 2001; Date(s) de rédaction : 2001
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général