Dossier d’œuvre architecture IA06004219 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Fontaine dite "pompe des Canebiers"
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • (c) SIVOM Pays de Vence

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays de Vence
  • Commune La Gaude
  • Adresse 6895 route de Cagnes
  • Cadastre 2021 BA 76 (non cadastré, domaine public) ; 1834 D 436 (non cadastré, domaine public) Emplacement du puits indiqué avant la construction de la pompe.
  • Dénominations
    fontaine
  • Appellations
    Pompe des Cannebiers

Il existait un puits public dont l’utilisation est attestée depuis longtemps. L’édicule est d’ailleurs signalé sur l’une des « Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille », levée entre 1764 et 1778, puis, en 1834, sur le cadastre napoléonien. Le besoin en eau de la population entraîna la décision par les autorités de tirer parti de ce puits par la mise en place une pompe-fontaine, construite entre 1851 et 1852. 

Dans un extrait du registre des délibérations de la commune en date du 18 novembre 1851, il est en effet précisé que la construction de cette pompe-fontaine est d’une « nécessité indispensable aux besoins de la localité ». La direction des travaux est confiée au sieur Blond, agent voyer et leur exécution au maître maçon Henry Lambert de Vence. Le devis estimatif accompagnant le projet est signé le 26 novembre 1851. Une délibération du 18 octobre 1852 atteste de l’achèvement des travaux.

Cette pompe n’est officiellement plus en activité. Un enduit rustique a récemment été appliqué sur chaque face entre les chaines d’angles et sur les bases du piédestal.

La fontaine se situe au quartier des Combes, au sud du village, le long de la route principale reliant Cagnes-sur-Mer à La Gaude. Elle recouvre un ancien puits public et permet de pomper l’eau d’une source adjacente, dont l’origine semble se situer plus au nord dans le vallon des Condamines, et qui se jette dans la Cagne au nord du Moulin de la Clue.

Elle se compose d’une borne monumentale de section carrée. Un bassin en demi-lune, creusé dans un bloc calcaire monolithe aux finitions bouchardées, est adossé au pied de la face ouest de la colonne d’eau. A l’origine, deux autres bassins identiques étaient disposés sur les faces est et sud, comme indiqué dans le devis de construction (1851). Ils ont disparu.

Les chaines d’angle, harpées, sont en pierre de taille calcaire et travaillées en bossage rustique, presque chanfreiné, à partir du niveau des vasques disparues et de celle restante.

Sur la face nord, une tige en fer permettait de prélever l’eau du puits. Le système de la pompe est décrit par le devis : il s’agit d’une pompe à bras permettant d’aspirer l’eau au moyen d’un balancier actionné par la main, qui active le « corps » placé à l’intérieur de la colonne d’eau. Le corps est composé de plusieurs éléments en bronze, notamment deux pistons, un clapet et un coussinet. Le tuyau permettant d’acheminer l’eau est en plomb. Une petite porte en fer donnant accès au corps de la pompe remplace une ancienne porte en bois peinte.

Ce bloc de distribution est couronné d’une corniche surmontée d’un socle pyramidal lisse à deux niveaux, qui accueillait initialement un vase en pierre aujourd’hui disparu.

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
    • fer
    • bronze
  • Énergies
  • Mesures
    • h : 268 cm
    • la : 143 cm (largeur faces est et ouest)
    • la : 141 cm (largeur faces nord et sud)
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Pompe-fontaine.- Construction sur le puits public : délibérations, devis, correspondance, cahier des charges, procès-verbal d'adjudication des travaux (1851-1853). Réparations : délibération (1883). Archives départementales des Alpes-Maritimes : E 062/05O001.

Documents figurés

  • Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197.

    Détail de la feuille 194-8 : village de La Gaude.
  • Plan cadastral de la commune de La Gaude, 1834. / Dessin à l’encre sur papier, par Me Sabatier, 1834. Échelle 1/2500e. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice :  25FI 065 1 D.

    Section D, parcelle 436.
Date(s) d'enquête : 2021; Date(s) de rédaction : 2021
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) SIVOM Pays de Vence