Dossier d’œuvre architecture IA04002328 | Réalisé par
  • inventaire topographique
route dite chemin d'Argenton à Aurent
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
  • Commune Le Fugeret
  • Lieu-dit Montagne d'Argenton
  • Cadastre 1983 A2 non cadastrée ; 1983 A3 non cadastrée

L'ancien chemin d'Argenton à Aurent passait auparavant plus en amont, par la Lare, tel qu'indiqué sur la Carte de Provence des Ingénieurs Géographes Militaires de 1748-1778, au « Collet de Roche Pelat ». Suite à de fréquents éboulements, ce tracé a été abandonné au profit du chemin actuel, lequel a été percé et aménagé au début des années 1870, comme l'atteste la date de 1871, accompagnant la signature des maçons. On trouve aussi la date de 1877.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1871, porte la date

Le chemin d'Argenton à Aurent mesure environ 4 kilomètres. Après être descendu depuis Argenton jusqu'au quartier du Jas de Saint-Pierre, il s'engage dans la Clue du Coulomp au niveau de la Croix de la Bastié. Le tracé de ce chemin se fait alors sur des murs de soutènement en pierre sèche calcaire, avec quelques parties creusées, dans les zones de falaises. A peu près au milieu du passage de la Clue, au lieu-dit « Baume Rousse », on remarque une grosse pierre calcaire au bord du chemin, avec une face plane portant des inscriptions gravées. On y lit notamment la signature de deux maçons ayant travaillé à la construction du chemin, chacune inscrite dans un cartouche : ZACHARIE JACOMET PA NE (accompagné d'un chronogramme) et PELLEGRIN FILOMMON MSA. On note également quelques initiales, une croix gravée et un second chronogramme.

  • Murs
    • calcaire
    • pierre sèche
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
Date(s) d'enquête : 2011; Date(s) de rédaction : 2012
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général