Dossier d’œuvre architecture IA04001912 | Réalisé par
  • inventaire topographique
entrepôt agricole
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
  • Commune Rougon
  • Lieu-dit la Tièye
  • Adresse 2e entrepôt agricole
  • Cadastre 1835 B 1977, 1978 ; 1995 B7 1037

Ce bâtiment pourrait remonter au 17e siècle ou au 18e siècle. Il est figuré sur la Carte de Provence des Ingénieurs Géographes militaires (1748-1778). Sur le cadastre de 1835, il occupe deux parcelles, toutes deux mentionnées comme « bâtiment » et appartenant l'une à Louis Audibert, notaire (partie nord), et l'autre à Pierre-Aimé Audibert (partie sud). Chacun de ces deux propriétaires possède, en outre, une aire à battre située en contrebas immédiat (parcelles 1979 et 1980).

  • Période(s)
    • Principale : 17e siècle , (incertitude)
    • Principale : 18e siècle , (incertitude)

Cet entrepôt agricole est situé en contrebas du hameau de la Tièye, au bord de la route. Il est accolé à un autre bâtiment agricole mitoyen. Il est adossé parallèlement au sens de la pente et il comporte deux niveaux : un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé. L'étage de soubassement est occupé par une étable-remise, accessible par une porte charretière côté sud et couverte par un plancher rustique sur solives. La partie sud du rez-de-chaussée surélevé est occupée par un logis saisonnier, accessible par un escalier de distribution extérieur droit, en maçonnerie, avec des marches en pierre de taille calcaire monolithes, qui mène à une porte piétonne. La partie nord du rez-de-chaussée surélevé est réservé au fenil, qui est accessible par une porte piétonne du côté ouest et par une baie fenière côté nord. L'ensemble du bâtiment est construit en moellons calcaires et en blocs de brèche calcaire, montés au mortier de chaux et gypse. Les chaînes d'angles sont en gros moellons calcaires et en blocs de brèche équarris. Les élévations reçoivent un enduit à pierres vues au mortier de chaux. Au premier niveau de l'élévation sud, la porte charretière possède des piédroits en pierre de taille calcaire et un linteau monoxyle. Au premier niveau de l'élévation ouest, la porte du fenil possède un encadrement en pierre de taille calcaire avec un linteau monolithe. Les encadrements des autres ouvertures sont façonnés au mortier de gypse, avec un linteau en bois. Le toit à un pan est couvert de tuiles creuses. La charpente est à pannes. L'avant-toit est constitué du simple débord des tuiles de couverture. Un tilleul est planté devant l'élévation sud.

  • Murs
    • calcaire
    • moellon sans chaîne en pierre de taille
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    étage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé
  • Couvertures
    • toit à un pan
  • Escaliers
    • escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
  • Typologies
    2.2 : entrepôt agricole multifonctionnel : polyvalent avec fenil
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date(s) d'enquête : 2010; Date(s) de rédaction : 2011
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général