Logo ={0} - Retour à l'accueil
Provence-Alpes-Côte d'Azur Hautes-Alpes Embrun

Embrun. 1774. Plan Profil et élévation de la batterie commencée entre les cottes 30 et 32, dont l'achèvement est demandé [...] et de celle en avant du jardin de l'Hôpital [...]. [Plan et profils du projet de batteries sur le front ouest, au sud de la porte de Gap]. 1774.

fortification d'agglomération d'Embrun
Embrun. 1774. Plan Profil et élévation de la batterie commencée entre les cottes 30 et 32, dont l'achèvement est demandé [...] et de celle en avant du jardin de l'Hôpital [...]. [Plan et profils du projet de batteries sur le front ouest, au sud de la porte de Gap]. 1774.

Informations générales

Haut de page
ImmatriculationIVR93_20200500058NUC1A
Copyrights(c) Ministère de la Défense
Diffusioncommunication libre, reproduction soumise à autorisation

Auteur(s)

Haut de page
Auteur de l'illustration reproduction : Corvisier Christian
Auteur du document reproduit Tournadre Bernard-Amable (de)
Tournadre Bernard-Amable (de) (1741 - 1828)

Né à Clermont-Ferrand , école du génie de Mezières. Ingénieur (1763) et capitaine du génie (1772) , colonel du génie actif à Sisteron, Embrun, Briançon, Grenoble. Lieutenant colonel, chef de brigade, directeur des fortifications (1794). Retraite en 1805, opposé à l'Empire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Document reproduit

Haut de page
  • Embrun. 1774. Plan Profil et élévation de la batterie commencée entre les cottes 30 et 32, dont l'achèvement est demandé [...] et de celle en avant du jardin de l'Hôpital [...]. [Plan et profils du projet de batteries sur le front ouest, au sud de la porte de Gap]. / Dessin aquarellé signé Tournadre [Bernard-Amable], 774. Service Historique de la Défense, Vincennes : 1VH765.

    Auteur : Tournadre Bernard-Amable (de)
    Tournadre Bernard-Amable (de) (1741 - 1828)

    Ingénieur du génie en 1763 (école du génie de Mezières), originaire de Clermont-Ferrand, en fonction à Sisteron et Embrun à partir de 1773 (date de son mariage avec Mle de Laidet, sisteronaise), capitaine du génie en 1782, colonel du génie actif à Sisteron, Embrun, Briançon, Grenoble. Lieutenant colonel, chef de brigade, chef de bataillon en 1792, directeur des fortifications en 1794, attaché à l'armée des Alpes de 1792 à l'an II, à Briançon et Sisteron. Directeur des fortifications de Grenoble de l'an VI à l'an XII. Retraite en 1805, opposé à l'Empire.


    Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.