Logo ={0} - Retour à l'accueil
maison dite Villa Kérylos

revêtement de sol

Dossier IM06000675 réalisé en 1997

Fiche

Voir

Dénominationsrevêtement de sol
Aire d'étude et cantonVillefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
AdresseCommune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : quartier Formica
Adresse : 7 rue Gustave-Eiffel

La scène centrale est empruntée à une coupe à figures noires du peintre Exékias, vers 540 av. J.-C., conservée au musée de Munich. Le projet de Pontremoli date de 1906 et a probablement été réalisé par des artistes italiens.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1906
Stade de créationcopie partielle
copie interprétée
Auteur(s)Auteur : Pontremoli Emmanuel Elisée
Pontremoli Emmanuel Elisée (1865 - 1956)

Formé à l’architecture à l’Ecole des beaux-arts de Paris, Grand prix de Rome en 1890 et pensionnaire de la Villa Médicis, il côtoie de nombreux artistes et les membres de l’École d’Archéologie d’Athènes. Il se passionne pour l’archéologie de la Grèce antique, participe aux fouilles de Pergame et de Didyme en Asie Mineure et publie des relevés et vues restituées de monuments antiques. En 1900, l'hélléniste parisien Théodore Reinach lui commande l’édification de la Villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer dans le pur style d’une villa antique. Entre 1902 et 1908, l’architecte conçoit la résidence, sa décoration intérieure et son mobilier, y compris la vaisselle et l’argenterie, et s’entoure d’artistes, de décorateurs et d’artisans d’art pour en assurer l’exécution.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, décorateur
Personnalité : Reinach Théodore
Reinach Théodore (1860 - 1928)

Issu d’une famille de banquiers venue de Francfort, doté d’un double doctorat en droit et en lettres, Théodore se passionne très tôt pour l’histoire de la Grèce antique. Helléniste reconnu pour ses travaux de recherche en archéologie, épigraphie, numismatique, il est reçu à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres. Passionné par l’Antiquité, Théodore Reinach envisage le projet de la villa Kérylos lorsqu’il acquiert un éperon rocheux à Beaulieu-sur-Mer. Il fait appel à l’architecte Pontremoli dont il connaît les travaux de restauration sur les sites antiques pour édifier une résidence sur le modèle antique. Théodore Reinach y séjourne régulièrement en famille et y reçoit de nombreuses personnalités du monde de la politique, des lettres et des arts, désireux de visiter une reconstitution contemporaine de villa antique. À sa mort en 1928, il lègue la Villa Kérylos à l’Institut de France, dont il était membre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire
Auteur de la source figurée : Exékias d'après, peintre

Deux petits tapis carrés devant chaque porte, un grand tapis rectangulaire devant le lit, prolongé par un carré devant la porte-fenêtre, reste du revêtement rouge à petit semis bordeaux. Tapis sur fond crème. Scène centrale inscrite dans un cercle. Marbre vert foncé veiné de blanc : feuilles de vigne ; marbre violine veiné de blanc : grappes et coque du navire.

Catégoriesmosaïque
Matériauxpierre, gris, rouge, blanc, vert, noir taillé
marbre veiné, violet, vert taillé
Précision dimensions

136 d (Dimension du médaillon central (cercle extérieur))

Iconographiesornement à forme géométrique, damier, à grecque, à tresse, lierre
scène mythologique, Dionysos, bateau, pampre, pirate, dauphin
Précision représentations

Tapis : méandre rouge à carrés gris-noir ; entrelacs gris, rouge et noir ; damiers rouges et crème ; deux bandes grises contiennent chacune trois carrés avec motif stylisé rouge foncé ; rameaux de lierre stylisé, avec feuilles gris-noir et baies rouges. Scène centrale : Dionysos navigue sur le bateau des pirates tyrrhéniens, au mât couvert de pampres. Les pirates ont été transformés en dauphins. La coque du navire est en forme de poisson. Reste du revêtement rouge avec semis de carrés noirs.

Précision état de conservation

Quelques fentes.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé MH, 1966/09/15
Précisions sur la protection

La décoration intérieure et le mobilier ont été classés en même temps que le bâtiment (PA00080664).

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise