Copyright
  • (c) Parc naturel régional des Baronnies Provençales
  • (c) Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Parc naturel régional des Baronnies Provençales - Laragne-Montéglin
  • Commune Val Buëch-Méouge
  • Lieu-dit Chatillon
  • Cadastre 1755 plan 37 3385  ; 1823 G1 17  ; 1984 G1 84  ; 2018 000G 84
  • Précisions anciennement commune de Ribiers

L'origine de cet ensemble semble remonter à la première moitié du 18e siècle.

Le plan du terrier de 1755 (plan 37) publié par D. Faure-Vincent (2014), figure un grand réservoir d'eau possédé en indivis par « Messieurs de Françu, Suquet, Long et Bon » (parcelle 3388). Il est alors installé immédiatement au pied ouest de la plate-forme de l'aire à battre. Au sud de ce réservoir, la fontaine existe déjà, au même emplacement qu'aujourd'hui. Son dessin montre un buffet d'eau à couvrement pyramidé possédant quatre canons. Toutefois, si la forme générale correspond bien à la construction actuelle, le détail du dessin peut être simplement décoratif.

Sur le cadastre de 1823, le réservoir a changé de place. Installé plus au sud, il est contenu dans une parcelle unique (parcelle G1 17), avec la fontaine, qui appartient alors à CHAUVET Jean Jacques, maire de Ribiers et propriétaire de l'ensemble du domaine agricole. Le réservoir est donné pour une superficie de 390 m².

Toutefois, les dimensions du réservoir existant aujourd'hui sont plus importantes, ce qui implique qu'il a été agrandi au cours du 19e siècle. D'ailleurs, cette augmentation se retrouve dans la taille de la parcelle actuelle.

  • Période(s)
    • Principale : 1ère moitié 18e siècle, 19e siècle

Cet ensemble est situé à une cinquantaine de mètres au sud-ouest de la ferme de Chatillon, au bord de l'ancien chemin de Ribiers à Sisteron.

Il est constitué d'un grand réservoir, d'une fontaine accompagnée d'un lavoir et d'un regard.

Le réservoir est ouvert, et il possède des murs maçonnés avec une margelle en pierre de taille calcaire. Il mesure environ 50 m par 5, pour une profondeur utile de 2-3 m.

La fontaine et le lavoir sont placés à l'extrémité nord du réservoir.

Le bassin de la fontaine est bâti en pierres de taille calcaire, posées sur chant et agrafées. Le buffet d'eau, aux flancs galbés, comporte trois canons en laiton. Ceux-ci sont décorés de têtes de dauphin gravées à la main et rehaussées de peinture dorée. Ce buffet est surmonté d'un entablement mouluré sur lequel repose un couvrement pyramidé, en partie brisé.

Flanquant la fontaine au nord, le lavoir possède un bassin à margelle inclinée, constitué de grands blocs en pierre de taille calcaire.

A une vingtaine de mètres au sud du réservoir, on observe un petit bassin de décantation, construit en pierre de taille calcaire, et couvert par deux grandes dalles du même matériau. Le parement intérieur de ce bassin est enduit, et des canalisations en fonte y aboutissent.

  • Murs
    • calcaire moellon
    • calcaire pierre de taille
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Bibliographie

  • FAURE-VINCENT, David, FAURE, Pierre. Le Terrier de Ribiers, 1755. Lettre aux amoureux du patrimoine n° 63-64. Serres : Association départementale de sauvegarde du Pays du Buëch & des Baronnies, 2014.

Documents figurés

  • Plan de la terre et seigneurie du bourg de Ribiers, 1755 / Encre et aquarelle sur papier, 1755-1758. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : F 2214.

  • Plan cadastral de la commune de Ribiers. / Dessin, encre et lavis par Martel et Martin, géomètres, 1823. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 3 P 1167 à 3 P 1168.

Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Parc naturel régional des Baronnies Provençales
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général