Dossier IA06000047 | Réalisé par
Truttmann Philippe
Truttmann Philippe

Lieutenant-colonel du génie, docteur en histoire. Chargé de cours à l'École supérieure du génie de Versailles, Yvelines.

Expert en architecture militaire auprès de l'Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Réalise de 1986 à 1996 l’étude de l’architecture militaire (16e-20e siècles) de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : départements des Hautes-Alpes, des Alpes-de-Haute-Provence, partie des Alpes-Maritimes, ensemble des îles d’Hyères dans le Var.

Principales publications : La Muraille de France ou la ligne Maginot (1988)

Les derniers châteaux-forts, les prolongements de la fortification médiévale en France, 1634-1914 (1993)

La barrière de fer, l'architecture des forts du général Séré de Rivières, 1872-1914 (2000)

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
redoute dite ouvrage de la Forca de la ligne fortifiée du Massif de l'Authion, secteur fortifié des Alpes-Maritimes
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Breil-sur-Roya
  • Commune Breil-sur-Roya
  • Lieu-dit la Forca
  • Dénominations
    redoute
  • Appellations
    ouvrage de la Forca, secteur fortifié des Alpes-Maritimes
  • Parties constituantes non étudiées
    enceinte, fossé, édifice logistique, ouvrage fortifié

Intérêt stratégique

Situation

Œuvre à cheval sur la limite des communes de Breil et de Sospel. Sur un des trois sommets du plateau de l'Authion, à 650 m au sud-sud-ouest du blockhaus de la Pointe des Trois Communes et 550 m au nord-ouest de son homologue l'ouvrage de Millefourches.

Accès :

- par antenne routière greffée, au nord, sur l'antenne d'accès à la Pointe des Trois Communes (coupée par le Parc national)

- par sentier en lacets partant de la route de l'Authion au col de la Baisse de Proverière et escaladant le versant sud du mamelon.

Vue prise de l'ouvrage de Millefourches, au sud-est. Au premier plan, Baisse de la Proverière, route militaire (D68) et sentier montant à l'ouvrage.Vue prise de l'ouvrage de Millefourches, au sud-est. Au premier plan, Baisse de la Proverière, route militaire (D68) et sentier montant à l'ouvrage.

Intérêt architectural

Cf. ouvrage de Millefourches à l'exception des points suivants:

- La Forca ne comporte pas de poste optique sous casemate mais, comme à Millefourches, une liaison peut-être établie, à air libre, avec Nice (Mont Chauve d'Aspremont) à partir du palier supérieur du débouché de la sortie sur les dessus.

- Par ailleurs, l'ouvrage comporte, en annexe extérieure (comme Millefourches) un bâtiment (chalet de casernement de temps de paix) baptisé T2, faisant partie du groupe dit des «baraquements de la tête de l'Authion ».

Etat général et conclusions: cf. ouvrage de Millefourches.

L'ouvrage a été construit en 1889-91 comme ouvrage d'occupation destiné à empêcher un adversaire de s'emparer du massif de l'Authion.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle

Le plan de la redoute dessine un trapèze rectangle. Le fossé est flanqué par deux petites caponnières en béton spécial. L'entrée est prolongée par un passage voûté qui traverse des locaux comprenant corps de garde, magasin à munitions et cuisine. Il se poursuit en escalier droit et aboutit au casernement et au massif supérieur. Le casernement s'inscrit dans un rectangle et est composé de casemates voûtées en berceau segmentaire regroupées autour d'une cour centrale. Un bâtiment de casernement se trouve à l'extérieur.

  • Murs
    • pierre moellon
    • béton
  • Étages
    en rez-de-chaussée
  • Couvrements
    • voûte en berceau segmentaire
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
  • Typologies
    caponnière
  • Statut de la propriété
    propriété publique
Date d'enquête 1994 ; Dernière mise à jour en 1997
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Truttmann Philippe
Truttmann Philippe

Lieutenant-colonel du génie, docteur en histoire. Chargé de cours à l'École supérieure du génie de Versailles, Yvelines.

Expert en architecture militaire auprès de l'Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Réalise de 1986 à 1996 l’étude de l’architecture militaire (16e-20e siècles) de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : départements des Hautes-Alpes, des Alpes-de-Haute-Provence, partie des Alpes-Maritimes, ensemble des îles d’Hyères dans le Var.

Principales publications : La Muraille de France ou la ligne Maginot (1988)

Les derniers châteaux-forts, les prolongements de la fortification médiévale en France, 1634-1914 (1993)

La barrière de fer, l'architecture des forts du général Séré de Rivières, 1872-1914 (2000)

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.