Dossier IA13005938 | Réalisé par
Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Port-Gardian
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône
  • Commune Saintes-Maries-de-la-Mer
  • Adresse
  • Cadastre 2015 CK non cadastré, domaine public
  • Dénominations
    port
  • Destinations
    port mixte : pêche et plaisance
  • Parties constituantes non étudiées
    établissement portuaire, jetée, quai, cale de construction

Le site du port Gardian était au 4e siècle avant notre ère un avant-port de la ville d'Arles. Ce territoire reste sur la longue durée orienté sur les activités de pêche sans que des infrastructures portuaires soient aménagées. Les pêcheurs tirent leurs embarcations directement sur la plage. Des projets de port sont évoqués au milieu du 20e siècle. Un premier port abri est construit aux Saintes-Maries-de-la-Mer en 1974, une digue est aménagée en 1983, puis des appontements. Le port est achevé en 1984. La jetée ouest fait l'objet de travaux de remise en état en 2001.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1974, daté par source

Le port Gardian se situe à l'’ouest de la ville des Saintes-Maries-de-la-Mer à proximité des arènes et s'ouvre sur l'extrême ouest du Golfe de Beauduc et sur le rivage marin de la Camargue. Le bassin portuaire est protégé par deux jetées en enrochements, la jetée ouest de 340 m de long est coudée et équipée d'un feu de signalisation d'entrée de port rouge, et la jetée est de 325 m de long équipée d'un feu de signalisation vert. Ces deux jetées abritent un plan d'’eau d'’environ 40 000 m² offrant presque 400 places, 22 anneaux pour les pêcheurs et plus de 360 places pour les plaisanciers. Les bateaux sont amarrés sur les appontements ou directement à quai (en béton). Le fond du bassin portuaire est équipé de 4 appontements d'environ 36 m de long et le milieu du bassin est équipé de plusieurs appontements de 39 à 85 m de long parfois perpendiculaires entre eux. Le terre-plein principale sur le côté occidental du port accueil la capitainerie, une station carburant et une cale de mise à l'’eau. Le quai réservé aux pêcheurs est situé au fond du bassin portuaire. Au nord, le port est longé par l’'avenue Théodore Aubanel et une promenade piétonne. Le clocher de l'’église des Saintes-Maries-de-la-Mer constitue un amer remarquable et essentiel à l’'approche du port et des côtes camarguaises.

  • Murs
    • pierre
    • béton
  • Statut de la propriété
    propriété de l'Etat, affecté à un établissement public ; affecté à la SEMIS société d'économie mixte Saintes-Maries de la Mer ; ouvert au public
  • Sites de protection
    zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique
  • Précisions sur la protection

    Atlas des paysages : La Camargue - le rivage marin

Date d'enquête 2015 ; Dernière mise à jour en 2015
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.