Logo ={0} - Retour à l'accueil

Port de la Redonne

Dossier IA13005904 réalisé en 2015

Fiche

Destinationsport mixte : pêche et plaisance
Parties constituantes non étudiéesjetée, quai, cale de construction
Dénominationsport
Aire d'étude et cantonBouches-du-Rhône
AdresseCommune : Ensuès-la-Redonne
Lieu-dit : la Redonne
Adresse : Cadastre : 2015 AW non cadastré

L'anse de la Redonne fut un port abri pour les pêcheurs de la madrague (engin de pêche au thon de grande envergure) installée non loin de la calanque voisine, la Madrague de Gignac. Celle-ci fut en activité de 1475 à 1903. Une cabane, située sur l'actuel quai des pêcheurs, était un lieu d'entrepôt du matériel de pêche. L'anse de la Redonne fut également un site industriel avec l'ouverture de l'usine de soude, dite la soudière, en 1823 (devenue aujourd'hui le bar-restaurant à côté du port). L'accès à la calanque se faisant uniquement par la mer à cette époque, les matières premières nécessaires à l'usine (sels et charbon) et le produit fini (soude) étaient transportés par voie maritime grâce à des tartanes. Ce qui explique la proximité du bâtiment avec la mer. Jusqu'au début du 20e siècle la calanque de la Redonne est un port abri pour quelques barques de pêcheurs avec la cabane servant à la madrague et quelques rares cabanons. L'ouverture de la voie de chemin-de-fer en 1915 entre Port-de-Bouc et Marseille permet de désenclaver cette partie du littoral. Dans l'entre deux guerres, d'autres cabanons sont construits par les pêcheurs et les vieux cabanons deviennent peu à peu des villas. Une jetée du port est construite en 1931 pour protéger le port abri. Cette jetée sur ballast est détruite par une tempête en 1936 et ne sera reconstruite qu'à partir 1964. Le premier quai dit quai Pascal est construit par la commune et les ponts et chaussées maritimes en 1930. Le quai des pêcheurs sera construit en 1943 par les allemands pour desservir les nombreuses batteries des alentours. Le plan incliné sera construit en 1955 pour casser la houle et sortir les embarcations. Les quais sont bétonnés au début des années 1970. La société nautique de la Redonne, fondée en 1936, fait installer une grue et une pompe à essence l'est du port en 1965. Le petit port de la Redonne fut donc port industriel, port militaire, port de pêche et maintenant port de plaisance.

Période(s)Principale : 20e siècle
Dates1930, daté par source
1943, daté par source
1964, daté par source

La calanque de la Redonne située sur la commune d’Ensuès-la-Redonne, abrite un port départementale de pêche, de commerce et de plaisance. Le port comprend un plan d’eau d’environ 7 000 m² équipé d'une aire de carénage et d'un plan incliné. Le bassin est protégé au sud par une jetée en enrochement de 80 m de long et à l'ouest par un quai en béton. Le port de la Redonne accueille 124 plaisanciers et 5 pêcheurs professionnels.

Mursbéton
pierre
Statut de la propriétépropriété de l'Etat, affecté au département ; affecté au Conseil Général des Bouches-du-Rhône.
Sites de protectionsite classé, zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : chaîne de l'Estaque , massif de la Nerthe , Côte Bleue

Références documentaires

Documents figurés
  • Le port de la Redonne avant 1956. /Carte postale noir et blanc. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, 6 FI 6878.

  • Le port de la Redonne, vers 1950. /Carte postale couleur, éditeur Cim. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, 6 FI 12324.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.