Dossier IA13005908 | Réalisé par
Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
port de Carry-le-Rouet
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur – Service mer

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône
  • Commune Carry-le-Rouet
  • Lieu-dit
  • Adresse
  • Cadastre 2015 AH non cadastré, domaine public
  • Dénominations
    port
  • Précision dénomination
    port de pêche
  • Appellations
    port de Carry
  • Destinations
    port mixte : pêche et plaisance
  • Parties constituantes non étudiées
    établissement portuaire, jetée, quai, cale de construction

Le port de Carry-le-Rouet s'est construit en plusieurs étapes depuis le 19e siècle. Un premier môle est construit au début du 19e siècle, il sera reconstruit vers 1863. Les premiers travaux du port de Carry-le-Rouet datent de 1892 par la construction d'un port abri par l'entreprise Feuillère et David. Un bâtiment des douanes est présent sur port de carry depuis le 19e siècle. En 1925, une tempête cause de nombreux dégâts dans le port, le mur de quai est réparé avant 1930. Le port est modernisé dans les années 1960 sur l'initiative du Conseil Général des Bouches-du-Rhône par la construction du terre-plein et de la digue est, le confortement de la digue en 1961 et la mise en place d'un signal d'entrée de port en 1964. Mais ce n'est qu'après les années 1980 que les appontements sont mis en place pour accueillir de nombreux plaisanciers.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 19e siècle
    • Secondaire : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1863, daté par source
    • 1961, daté par source

Le port de plaisance de Carry le Rouet s’'organise autour d’un plan d’'eau d'’environ 35 000 m², protégé par deux digues en enrochement dite digue est et ouest. Les signaux d'entrée de port, aux extrémités des deux digues sont de simples tourelles blanches avec feux rouge et vert. Le port propose 580 places. On compte huit appontements fixes avec platelage en bois de 46 à 88 m de long. Les bateaux sont également amarrés sur la passerelle le long de la digue est et le long des quais Maleville (à l’'ouest), Vayssière (à l’'est) et à Fouque, ainsi que sur le môle central pavé. Un terre-plein au sud-est du port accueille la capitainerie ainsi que la zone de carénage, comprenant une grue de mise à l’eau. La cale de mise à l'eau en béton est située au sud-est du port, à l'extérieur de la digue est.

Au nord, la place Jean-Jaurès forme l’'interface ville-port. Depuis la mer, un immeuble de dix-sept étages isolé en arrière-plan du port constitue un amer remarquable.

  • Murs
    • pierre
    • béton
  • Statut de la propriété
    propriété de l'Etat, propriété de l’État ; affecté à un établissement public ; affecté à la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole ; ouvert au public
  • Précisions sur la protection

    Atlas des paysages : chaîne de l'Estaque , massif de la Nerthe , Côte Bleue

Documents figurés

  • Le port de Carry-le-Rouet autour de 1860. / Photographie noir et blanc. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, 19 FI 69.

  • Le port de Carry-le-Rouet autour de 1960. /Carte postale couleur. Editeur La Cigogne. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, 6 FI 5094.

  • Vue aérienne du port de Carry-le-Rouet dans les années 1970. / Carte postale couleur. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, 6 FI 6700.

  • Le port de Carry-le-Rouet vers 1970. / Carte postale couleur. Ary éditeur. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, 6 FI 6707.

Date d'enquête 2015 ; Dernière mise à jour en 2015
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.