Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Arles
  • Commune Arles
  • Adresse 33 avenue Victor-Hugo
  • Cadastre 1963 AV 89
  • Dénominations
    pont mobile
  • Précision dénomination
    plaque-tournante

Une plaque-tournante occupait sans doute déjà cet emplacement dès les années 1860 pour desservir la chaudronnerie de cuivre. La plaque-tournante actuelle a été installée en 1898, et fabriquée par les Fonderies et ateliers de construction de Fourchambault et la Pique Magnard et Cie. Son gabarit a par la suite été augmenté de 4 mètres dans la seconde moitié du 20e siècle.

Installée dans une fosse en forme de noeud papillon, la plaque-tournante est composée d'une grosse poutre-caisson à hauteur variable dont les montants, disposés sous chacun des deux rails, sont constitués de plaques et de cornières rivetées assemblées en I. Les encorbellements qui débordent de part et d'autre de la voie ferrée s'appuient sur de fines tiges, rivetées également. Cette plaque-tournante dessert six voies qui rayonnent dans l'ensemble des ateliers. D'une longueur de 16,60 mètres à l'origine, elle a été prolongée de 4 mètres vers le nord mais l'agrandissement de la fosse a réduit l'amplitude de la rotation du pont vers l'est puisqu'il n'a pas été réalisé dans l'axe de la voie qui autrefois ralliait directement le réseau principal. Curieusement, cet agrandissement ne s'est effectué qu'en direction du nord, éloignant le centre de gravité du pont de son pivot de rotation. On peut lire sur une plaque vissée : Fonderies et ateliers de construction de Fourchambault et la Pique / Magnard et Cie / 1898.

  • État de conservation
    établissement industriel désaffecté, menacé
  • Statut de la propriété
    propriété d'un établissement public de l'Etat
Date d'enquête 2005 ; Dernière mise à jour en 2006
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général