Logo ={0} - Retour à l'accueil

Pont Bailey

Dossier IA00124791 réalisé en 1986

Fiche

Le pont en question est réalisé en matériel Bailey US M1 ou M2, matériel d'équipage de pont militaire d'invention anglaise pendant la seconde guerre mondiale et développé en grande quantité par l'armée américaine.

L'originalité de ce matériel est d'être constitué de pièces en acier à haute résistance toutes transportables à bras par 6 hommes au maximum, ce qui permet de construire et de lancer les ouvrages à bras, sans intervention d'engins mécaniques.

La version d'origine, ou M1, avait une voie de 3, 28 m. La version M2 en est l'élargissement à 3, 81 m pour permettre le passage des chars lourds Pershing mis en service fin 1944. Après la guerre, de grandes quantités de ce matériel ont été cédées aux Ponts et Chaussées pour réaliser des ponts provisoires ou semi-permanents, rétablir rapidement un pont détruit par une crue etc. On peut même réaliser des ponts flottants, des ponts suspendus et des ponts de chemin de fer (cas «d'emplois spéciaux»). Le module de base est le panneau de 3, 05 m de long, de 260 kg, qui broché bout à bout sert à constituer les poutres latérales du pont, entre lesquelles on fixe les pièces de pont, éléments de tablier, platelage etc. Selon la portée de la brèche à franchir et la force portante recherchée, on peut constituer les poutres d'une, deux ou trois files de panneaux, et surperposer un, deux ou trois étages de panneaux et passer ainsi du pont «simple-simple» (à une seule file de panneaux par poutre), cas minimum, au pont « triple-triple » à trois étages de trois files de panneaux (cas maximum) en passant par les doubles-simples, triples-simples, doubles-doubles etc.

Le pont d'Aiguilles, représenté sur les photos, est un pont triple-double, avec, donc, trois files de panneaux juxtaposées, sur deux étages. En tablant sur une longueur d'au moins 12 panneaux (36, 6 m) (la photo ne permet pas de l'apprécier) un pont triple-double donne une portance de 60 tonnes, en passage normal au sens militaire du terme (30 m entre véhicules), (moins, sans doute, selon les règlements civils en vigueur). Les règlements du génie estiment sa construction à 6 h 45 par une compagnie à trois sections et demie.

Avec du matériel en bon état, entretenu et surveillé régulièrement, un tel pont peut rester en place plusieurs années.

De même, j'ai connu, sur la Moselle (Metz-Pont du Sauvage, Cattenom) des ponts provisoires ou permanents réalisés avec des éléments articulés des jetées des ports artificiels d'Arromanches : j'ignore si, après démontage, ils ont été conservés.

Appellationspont Bailey
Dénominationspont
Aire d'étude et cantonAiguilles - Aiguilles
Hydrographiesle Lombard
AdresseCommune : Aiguilles
Cadastre : non cadastré

Le pont est réalisé en matériel Baileys US M1 ou M2, matériel d'équipage de pont militaire d'invention anglaise, fréquemment utilisé par l'armée américaine pendant la 2e guerre mondiale ; après la guerre, de nombreux ponts de ce type ont été cédés aux Ponts et Chaussées.

Période(s)Principale : milieu 20e siècle
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Pont triple doublé, à 3 files de panneaux juxtaposés sur 2 étages.

Mursacier
Statut de la propriétépropriété publique
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Truttmann Philippe
Truttmann Philippe (1934 - 2007)

Lieutenant-colonel du génie, docteur en histoire. Chargé de cours à l'École supérieure du génie de Versailles, Yvelines.

Expert en architecture militaire auprès de l'Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Réalise de 1986 à 1996 l’étude de l’architecture militaire (16e-20e siècles) de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : départements des Hautes-Alpes, des Alpes-de-Haute-Provence, partie des Alpes-Maritimes, ensemble des îles d’Hyères dans le Var.

Principales publications : La Muraille de France ou la ligne Maginot (1988)

Les derniers châteaux-forts, les prolongements de la fortification médiévale en France, 1634-1914 (1993)

La barrière de fer, l'architecture des forts du général Séré de Rivières, 1872-1914 (2000)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mallé Marie-Pascale