Logo ={0} - Retour à l'accueil

pavillon de partage des eaux des Chutes Lavie

Dossier IA13005978 réalisé en 2015

Fiche

Dénominationspavillon
Aire d'étude et cantonBouches-du-Rhône
Hydrographiesla Durance
AdresseCommune : Marseille 4e arrondissement
Adresse : avenue des
Chutes Lavies
Cadastre : 2015 817E1 100

Le projet de construction du pavillon de partage des eaux trouve son origine dans la décision de mettre en place un nouveau système d'adduction pour suppléer les lacunes du canal de Marseille. Il s'agit de conduire une eau sous pression à une altitude suffisante pour qu'elle puisse ensuite desservir par gravité des quartiers jusque là tenus à l’écart du réseau de distribution. Dès 1894, des plans sont proposés pour ce pavillon qui doit servir de répartiteur. Sans être exactement conformes à la réalisation finale (la porte principale a notamment fait l'objet de modifications), il en sont très proches. Le chantier s'est déroulé pour l'essentiel entre 1898 et 1900 sous l'autorité du directeur du Canal Baptistin Duce. Il a été conduit par l’entreprise de travaux publics Gassier et dirigé par le chef de travaux Hugues. Après la Seconde Guerre mondiale, le système de déversoir répartiteur à l'air libre a été abandonné, au profit d'un tore sous pression disposé au niveau du sol. Dès le début des années 1980, des projets ont vu le jour pour muséifier la partie bureau qui était déjà désaffectée. Le pavillon a été inscrit monument historique en 1998, et entièrement désaffecté en 2002. La couverture de la verrière a été refaite en 2013.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates1898, daté par source
Auteur(s)Auteur : Entreprise Lucien Gassier
Entreprise Lucien Gassier

Entreprise de travaux publics.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Duce Baptistin
Duce Baptistin

Directeur du canal de Marseille à partir des années 1890.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Le pavillon de partage des eaux des Chutes Lavie est situé dans le 4e arrondissement de Marseille. Il est bâti quasiment au droit de la jonction des tunnels ferroviaires de Saint-Charles et des Chartreux. Il s'agit d'une des extrémités (cote 96 au niveau des surverses) du siphon installé pour faciliter l'alimentation en eau des réservoirs d'eau du palais Longchamp et des quartiers environnants (l'autre extrémité se trouvant au réservoir de Sainte-Marthe, cote 116). Il sert de répartiteur pour huit conduites différentes. Le bâtiment comporte deux parties distinctes. La première, qui fait office d'entrée principale, comporte des bureaux et une cage d'escalier et la seconde abrite les installations techniques. Le bâtiment des bureaux se signale par sa composition très aboutie, en briques et pierres, et par son toit à croupes dont les pans très inclinés sont couverts d'ardoises disposées en écaille et couronnés d'une crête. En façade, à la naissance du toit, se trouve un blason monumental en pierre de taille traité à la manière d'une lucarne. Au-dessus de la porte est inscrit CANAL DE MARSEILLE. Le bâtiment de l’entrée et des bureaux comporte un rez-de-chaussée, trois étages carrés et un étage de combles. La construction de certaines parties, dans la cage d'escalier, a fait appel à la technique du béton armé. La partie technique, de plan octogonal, présente un aspect très massif du fait du fruit des murs calculé pour tenir compte des importantes poussées qu'ils doivent contenir. Ses élévations ne sont percées que de jours en archère. En son centre se trouve un imposant conduit d'eau vertical en brique qui s'évase en une voûte annulaire en partie haute. Au-dessus de cette voûte, un petit réservoir à l'air libre qui constitue l'extrémité du siphon assurait la distribution de l'eau dans une des huit descentes périphériques. Les conduites du Tore installées en rez-de-chaussées pour remplacer ce système de répartition sont toujours en place. Le réservoir et le système de répartition originel sont abrités sous une charpente métallique dont les montants sont aménagés en verrière. Le lanternon de la toiture est obstrué.

Murscalcaire pierre de taille
brique
béton
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage de comble
Couvrementscharpente métallique apparente
charpente en bois apparente
Couverturesverrière
Escaliersescalier intérieur
Techniquescéramique
sculpture

Représentationsblason pointe de diamant acanthe grenade guirlande trident rame corne d'abondance denticule
Précision représentations

Le bâtiment des bureaux comporte un niveau de soubassement traité en bossage un-sur-trois en pointe de diamant (ce motif est repris des bossages un-sur-deux en pointe de diamant du palais Longchamp). A l’arrière des bureaux, pour le répartiteur, les pointes de diamant sont réservées aux chaînes d'angles de ce même niveau. Dans les parties hautes, la corniche à denticules est soulignée d'un alignement de carreaux de céramique portant une frise de feuilles d'acanthe et de grenades fermées. Les armes de la ville de Marseille sont enserrées dans un blason encadré de cornes d'abondance, de rameaux d'olivier, de rames et d'un trident. Elles dominent un fronton brisé où est suspendue une guirlande de fruits.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1998/02/09

Références documentaires

Documents d'archives
  • Canal de Marseille, double canalisation, pavillon et bassin de partage des eaux : liasse de 37 plans d'ensemble et de détails, plans, coupes, élévations. Signés. Encre et lavis sur papier. Éch. variable selon plan. Versés aux Archives communales de Marseille, ces documents sont toujours en dépôt à la Société des Eaux de Marseille. Archives communales, Marseille : 1129 w 443.

  • Canal de Marseille, double canalisation, pavillon de partage des eaux : liasse comprenant deux carnets d'attachement (1898), 12 plans d'ensemble et de détails plans coupes élévations (1899-1900), cahier des charges, bordereaux des prix, métré de la peinture et vitrerie, rapport sur la marche des travaux (1898-1899) (ancien n° d'Inv. Société des Eaux de Marseille 23221/25). Versés aux Archives communales de Marseille, ces documents sont toujours en dépôt à la Société des Eaux de Marseille. Archives communales, Marseille : 1129 w 444.

  • GEREZ,Martial. CASANOVA,Fabienne. Étude du pavillon de partage des eaux des Chutes-Lavies. Mémoire universitaire pour l'obtention d'une licence en histoire de l'art. 1996.

Documents figurés
  • Canal de Marseille, pavillon du bassin de partage des eaux, façade principale, détails de la partie comprise entre les platebandes du 2ème étage et le sommet : plans en élévation et coupe (ech.0,05). Papier collé sur contreplaqué, 67,5 x 94,5 cm, entre 1895 et 1898 [?]. Archives communales, Marseille : 1129 w 223.

  • Ville de Marseille, service du Canal, projet de double canalisation pour la distribution des eaux continues dans la ville, pavillon de partage des eaux : élévation principale et latérale (éch. 0, 02 p. mètre). Signé. Encre et lavis sur papier, 70 x 104 cm, 24 juin 1895. Archives communales, Marseille : 1129 w 246

  • Pavillon de partage des eaux : élévation latérale, élévation arrière. Encre sur papier contrecollé, 65 x 95 cm, entre 1895 et 1898 [?]. Archives communales, Marseille : 1129 w 366.

  • Pavillon de partage des eaux : détails de l'élévation de la façade et de l'élévation latérale (éch. 0, 05). Encre et lavis sur papier contrecollé, 65 x 100 cm, entre 1895 et 1898 [?]. Archives communales, Marseille : 1129 w 367.

    Archives communales, Marseille : 1129 w 367
  • Canal de Marseille. Construction du pavillon de partage des eaux (double canalisation). 1898-1899. Photographies par Baptistin Duce (?). Archives communales, Marseille : 64 Fi 1 à 85.

    Archives communales, Marseille : 64 Fi 1 à 85
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud