Logo ={0} - Retour à l'accueil

monument aux morts de la guerre de 1914-1918

Dossier IA05001415 inclus dans village de Ribiers réalisé en 2017

Fiche

Précision dénominationmonument aux morts de la guerre de 1914-1918
Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonParc naturel régional des Baronnies Provençales - Laragne-Montéglin
AdresseCommune : Val Buëch-Méouge
Lieu-dit : Ribiers
Adresse : place
de l'Eglise
Cadastre : 1998 E2 non numéroté ; 2018 000E non numéroté
Précisionsanciennement commune de Ribiers

Sur le terrier de 1755, cette parcelle mitoyenne de l'église est simplement mentionnée comme « le cimetière » (plan 7, parcelle 1018). Le dessin du plan de ce document suggère un mur de clôture muni de deux portails, à l'est et à l'ouest. Le cimetière est resté à cet emplacement jusqu'à la fin du 18e siècle. Sur le cadastre de 1823, la parcelle est déjà mentionnée comme étant l' « ancien cimetière ».

Dans les années 1890, la statue de la Vierge qui se trouve aujourd'hui à l'entrée nord de Ribiers (carrefour des routes de Laragne et de l'Adrech) était installée sur cette place (J. Roman, 1892).

La construction de ce monument aux morts date probablement des années 1920.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle

Ce monument aux morts est situé sur la place bordant au sud l'église de Ribiers.

Il est entouré d'un enclos avec grille en ferronnerie, scellée sur une bordure en pierre de taille calcaire, munie d'un portillon. A l'intérieur de l'enclos, une tête d'obus est installée à chaque angle.

Le monument est construit en pierre de taille calcaire bouchardée, avec un soubassement à trois gradins chanfreinés, surmonté d'un obélisque monolithe dont la base et le sommet sont cannelés.

Sur le deuxième gradin, une plaque de marbre blanc rapportée porte l'inscription : « 1954 – 1962 A LA MEMOIRE DES ANCIENS COMBATTANTS D'AFRIQUE DU NORD ».

Sur le troisième gradin, la face côté rue est gravée d'une croix de guerre, rehaussée de noir, surmontée d'une palme rapportée en bronze (?) aux armes de l'Union Fédérale des anciens combattants, portant l'inscription : « LA SECTION DE L'A.M.A.C A SON CAMARADE » (l'AMAC est le nom de l'Association des Mutilés, Réformés et Anciens Combattants).

Sur l'obélisque, la face côté rue et la face arrière sont lissées et ornées d'un cadre ciselé. La face avant porte l'inscription « RIBIERS A SES ENFANTS MORTS POUR LA PATRIE 1914 - 1918 », accompagnée de 19 noms et prénoms ; la face arrière compte 22 autres noms. Les lettres sont gravées et rehaussées de peinture dorée.

Murscalcaire pierre de taille
fer
Mesuresl : 149.0 cm
la : 99.0 cm
h : 420.0 cm
Précision dimensions

Les dimensions sont données hors enclos.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Les Alpes Pittoresques. Ribiers. (alt 520 m). Le Monument aux Morts de la Grande Guerre (1914-1918). / Carte postale, Louis Bonnet éditeur à Gap, sd (années 1930). Collection D. Vanucci.

  • Les Alpes Pittoresques. Ribiers. (Htes-Alpes) - Alt. 220 m. Le Monument aux Morts de la Grande Guerre. / Carte postale, Photographe Combier à Mâcon, Collection Barrier, sd [vers 1950]. Collection D. Vanucci.

  • [Vue de situation prise du sud.] / Tirage photographique, milieu du 20e siècle. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 7 Fi 631.

Bibliographie
  • ROMAN, Joseph. Histoire de Ribiers, chef-lieu de canton du département des Hautes-Alpes. Gap : Imprimerie J.-E. Richaud, 1892. 72 p.

(c) Parc naturel régional des Baronnies Provençales ; (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï