Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04001861 inclus dans village de Colmars réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesboutique, fenil, séchoir
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
AdresseCommune : Colmars
Adresse : Grand Rue, 1ere maison
Cadastre : 1827 E 36 ; 1983 AB 52

En 1827, la maison qui possédait déjà le même plan, appartenait à Alexandre Roux, bâtier, lequel la légua à sa fille Fortunée en 1866. Cette dernière était encore en possession du bâtiment en 1882. Nous ne possédons aucune archive antérieure au 19e siècle pour cet édifice, mais il semble probable qu’il ait été reconstruit dès la fin du 17e siècle après le grand incendie de Colmars qui eut lieu en 1672. On ne sait pas si la demeure était concernée par les griefs de de Taux à l’'encontre des colmarsiens qui avaient percé la muraille, mais le chemin de ronde et la fortification en font désormais partie intégrante. Hormis le commerce qui a fait l’objet d'’un aménagement récent, les parties d'’habitation témoignent d'’un état début 20e siècle, lorsque l'’ensemble appartenait à un couple de commerçants, une chapelière et un caviste de Colmars.

Période(s)Principale : limite 17e siècle 18e siècle , (?)

La maison se développe sur une parcelle allongée, située à proximité de la porte de France, (l’'une des deux entrées principales du village) et présente sa façade sur la rue commerçante au nord-ouest. Elle possède d’'ailleurs un commerce en partie basse, simple pièce voûtée d’'arêtes, à laquelle succède une arrière-boutique voutée d'’un berceau longitudinal. Deux petites resserres voûtées en berceau latitudinal sont également ménagées dans l'’épaisseur du mur d'’enceinte et éclairées par deux baies. L’'accès au commerce s'’effectue directement par la Grand Rue. A droite de la baie commerçante, une porte ouvre sur un escalier droit donnant accès au logis, puis tournant pour desservir le deuxième étage de logis et le comble. Dans sa partie droite, cet escalier possède une pente supérieure à 45 degrés. Il dessert chaque étage par une porte directement ménagée dans le mur à gauche. Dans sa partie tournante, il est réalisé autour d’'un noyau de mélèze, comme tous les escaliers en vis de Colmars. Les deux logis superposés et indépendants suivent une distribution similaire toutefois, le deuxième étage possède une fenêtre et une porte percées dans le rempart. Les placards muraux ont été conservés, ainsi que les cloisons de l’'alcôve située au premier étage carré. Dans l’'appartement situé au deuxième étage carré, une partie du mobilier est encore en place et des papiers peints dessinés à la main ornent encore les murs. La plus grande partie des lais présente un décor géométrique de losanges bleus. Sur tout le pourtour de la pièce court une frise de cygnes bleus réalisés au pochoir. Le comble possède une mezzanine au sud où le mur gouttereau est entièrement ouvert sur l’'extérieur pour servir de séchoir. Au nord, le mur donnant sur la rue est simplement percé d'’une baie. Cet espace servait peut-être de grenier ou de fenil et les denrées qui y étaient entreposées étaient vraisemblablement montées grâce au système, omniprésent à Colmars et dans les communes environnantes, d'’une poulie fixée à la saillie de rive. Le gros oeuvre est en moellons de grès enduits. La toiture à longs pans est couverte en tôles. La maison était originellement totalement fermée sur le rempart, des ouvertures y ont été percées, probablement au début du 20e siècle. Un degré en bois parallèle au mur permet aujourd'’hui d'’accéder directement au logis de ce côté du bâtiment. Les pierres de taille qui encadraient une meurtrière en ce point précis du bâtiment ont d'’ailleurs été reprises pour encadrer partiellement la nouvelle porte de logis.

Mursgrès moellon enduit (?)
Toitfer en couverture
Étagesrez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble
Couvrementsvoûte en berceau
voûte d'arêtes
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant
escalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
TypologiesA3b : maison avec parties agricoles ou commerciales en partie basse et parties agricoles en partie haute
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Marguerite Marie-Lys