Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA05001468 inclus dans village de Ribiers réalisé en 2017

Fiche

  • Elévation nord.
    Elévation nord.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • resserre
    • cellier
    • séchoir

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesresserre, cellier, séchoir
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonParc naturel régional des Baronnies Provençales - Laragne-Montéglin
AdresseCommune : Val Buëch-Méouge
Lieu-dit : Ribiers
Adresse : route, de Mison, place
du Jeu de Paume
Cadastre : 1755 plan 7 941 ; 1823 E2 522 ; 1998 E2 1378 ; 2018 000E 1378
Précisionsanciennement commune de Ribiers

L'origine de cette maison pourrait remonter à l'époque Moderne et elle semble correspondre à deux, voire trois bâtiments qui ont été fusionnés. L'élévation sud semble montrer des signes de repercements, alors que sur l'élévation nord les niveaux des deux travées d'ouvertures ne sont pas symétriques. L'aspect actuel des façades n'est pas antérieur à la seconde moitié du 19e siècle.

Sur le terrier de 1755, elle est désignée comme une « maison » appartenant à DURAND Joseph, qui possède également une autre maison (parcelle 875) et un bâtiment agricole (parcelle 977) au bourg.

Sur le cadastre de 1823, le bâtiment possède un plan de masse similaire à l'actuel. Il est toujours mentionné comme « maison », la parcelle mesurant 54 m². Cette maison est partagée entre trois propriétaires, sans précision supplémentaire : DURAND, LIBOIRE et PELLEGRIN. Ce dernier possède également la maison mitoyenne (1823 E2 523).

Période(s)Principale : Temps modernes
Secondaire : 2e moitié 19e siècle

Cette maison fait partie d'un îlot de bâtiments mitoyens et la parcelle en L est traversante. La façade principale, orientée au nord, est située route de Mison, alors que la façade sud ouvre sur la placette du Jeu de Paume. Mitoyenne sur ses deux pignons et adossée parallèlement au sens de la pente, elle comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble.

Le sous-sol est occupé par une resserre ou un cellier, accessible côté sud par un escalier extérieur maçonné dont la trémie est couverte par une dalle en béton. Le rez-de-chaussée et les étages sont réservés au logis et ils sont desservis par un escalier intérieur. La partie nord-ouest du dernier étage semble être occupée par un séchoir.

L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de galets et moellons calcaires et les élévations portent un enduit à la tyrolienne rehaussé d'un décor lissé et peint de faux encadrements et cadre de façade. Au premier niveau de l'élévation nord, la porte du logis est précédée d'un escalier extérieur droit maçonné, adossé parallèlement à la façade, et qui dessert également la maison mitoyenne.

Sur l'élévation nord, la porte possède un encadrement en pierre de taille calcaire, avec un linteau droit monolithe portant un cartouche saillant diamanté, surmonté d'une corniche moulurée en entablement. La menuiserie de cette porte est moulurée, agrémentée d'un heurtoir et d'une poignée, et elle est surmontée d'un tympan vitré en menuiserie. Les encadrements des autres ouvertures sont façonnés au mortier de gypse, avec un linteau droit en bois. Les fenêtres sont occultées par des contrevents à cadre.

L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoise peinte en blanc et le toit à longs pans asymétriques est couvert en plaques de fibro-ciment recevant des tuiles creuses.

Murscalcaire moellon enduit
calcaire galet enduit
Toittuile creuse
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à un pan
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier dans-oeuvre
TypologiesA3a : maison avec parties agricoles en parties basses et hautes
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Ribiers. / Dessin, encre et lavis par Martel et Martin, géomètres, 1823. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 3 P 1167 à 3 P 1168.

(c) Parc naturel régional des Baronnies Provençales ; (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï