Dossier IA83001600 | Réalisé par
Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Simone, puis Villa Béthanie
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
  • Commune Sainte-Maxime
  • Adresse 50 avenue Charles-de-Gaulle
  • Cadastre 2012 AB 461
  • Dénominations
    maison
  • Précision dénomination
    maison de villégiature, villa balnéaire
  • Appellations
    Villa Simone, Villa Béthanie
  • Parties constituantes non étudiées
    garage

La villa Simone a été construite en 1891 pour le comte Gustave de Maupassant, père de Guy de Maupassant. En 1893, il fait rajouter une "salle à manger et une cuisine attenantes à la villa". En 1914, la villa est reconstruite par l'architecte René Darde. Elle appartient alors, jusqu'en 1918, au chanoine Piffaut, abbé à Autun. Elle est restaurée en 1947 et un deuxième étage est rajouté en remplacement du toit terrasse. L'architecte est alors Abel Delcourt.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
    • Secondaire : 4e quart 19e siècle , daté par source
    • Secondaire : 2e quart 20e siècle , daté par source
  • Dates
    • 1891, daté par source
    • 1914, daté par source
    • 1947, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Delcourt Abel
      Delcourt Abel

      Architecte originaire de la Marne, installé à Draguignan (vers 1928), puis Sainte-Maxime (1948) où il réalise de nombreuses villas entre 1932 et 1962.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source
    • Personnalité :
      Maupassant Gustave de
      Maupassant Gustave de

      Père de l'écrivain Guy de Maupassant, commanditaire de la villa Simone (Béthanie) en 1891, à Sainte-Maxime (83).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      commanditaire attribution par source
    • Auteur :
      Darde René
      Darde René

      René Darde est issu de l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris. Il travaille dans l'atelier des architectes parisiens Henri Sauvage et Charles Sarazin pour lesquels il vient, en 1911, suivre le chantier du Golf Hôtel de Beauvallon à Grimaud (83). Il s'installe définitivement à Sainte-Maxime à partir de 1913. Avec deux autres agences à Saint-Raphaël et Cannes, il serait l'auteur de près de deux cents villas dans le Var et les Alpes Maritimes. Il est considéré comme l'un des chefs de file du mouvement néo-régionaliste en Provence. Victime d'une hémiplégie en 1950, il réduit son activité mais réalise encore quelques villas jusqu'à son décès en 1960.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source

La villa a été construite au fond d'un jardin de 1 185 mètres carrés au bord de ce qui était alors "la promenade". Un garage la complète sur la traverse des Lauriers Roses. D'une surface au sol de 195 mètres carrés, elle était constituée d'un étage sur rez-de-chaussée et était couverte d'un toit terrasse. Elle compte à présent un étage de plus et est couverte d'un toit à longs pans, à croupes. Le corps hors- œuvre au sud est couvert d'un toit polygonal. L'élévation sud est régulière à trois travées de baies.

Les murs sont vraisemblablement en moellons sans chaine en pierre de taille. Le soubassement est en moellons de schiste laissés apparents. Les toits sont en tuiles creuses.

  • Murs
    • pierre moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, 2 étages carrés
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à longs pans croupe
    • toit polygonal
  • Typologies
    plan-masse composite ; volumétrie régulière ; élévation avec axe ; caractère éclectique
  • Techniques
    • maçonnerie
  • Représentations
    • balustre

Z Maisons Maxime

  • Titre courant maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Simone, puis Villa Béthanie
  • Sélection oui
  • Lieu-dit
  • Adresse Charles-de-Gaulle (avenue) 50
  • Datation avant 1920
  • Date 1914
  • Architecte Darde René
  • Type Villa "moyenne" à traitement architectural soigné
  • Plan-masse composite
  • Volumétrie régulière
  • Elévation principale avec axe
  • Caractères éclectique
  • Couronnement Génoise
  • Entrée principale position sur façade antérieure
  • Entrée principale niveau rez-de-chaussée
  • Entrée secondaire position ne sait pas
  • Entrée secondaire niveau ne sait pas
  • Escalier extérieur non
  • Perron oui
  • Porche non
  • Terrasse oui
  • Pergola non
  • Balcon oui
  • Galerie non
  • Loggia non
  • Bow-window oui
  • Corps en arrondi non
  • Date de saisie 2012-06-19T00:00:00.000+02:00
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Documents d'archives

  • Registre des déclarations concernant les constructions nouvelles, reconstructions, additions de constructions... 1891-1939. Archives communales, Sainte-Maxime : Série T.

    1891, 1893, 1914.
  • Demande de permis de construire au nom du docteur Jean Fayard, à Sainte-Maxime. 1947. Archives communales, Sainte-Maxime : 200 W 3.

    Archives communales, Sainte-Maxime : 200 W 3
    Restauration et projet de couverture de la terrasse en 1947 par l'architecte Abel Delcourt. Tirages de plans sur papier.
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2012
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général