Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Vague

Dossier IA83001581 réalisé en 2011

Fiche

  • Façade sud.
    Façade sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • garage
    • logement

Dossiers de synthèse

Précision dénominationmaison de villégiature
villa balnéaire
AppellationsLa Vague
Parties constituantes non étudiéesgarage, logement
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonSainte-Maxime - Grimaud
AdresseCommune : Sainte-Maxime
Lieu-dit : la Batterie orientale
Adresse : 57 boulevard, Berthie-Albrecht, avenue du
Maréchal-Leclerc
Cadastre : 2012 AD 267

En 1916, madame Martin, de Marseille, achète deux petites maisons de bord de mer, La Vague et Les Charmettes, sa voisine au nord-ouest. En 1932, La Vague est agrandie et modifiée par l'architecte René Darde. Sinistrée pendant la dernière guerre, elle sera réparée au titre des dommages de guerre.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates1932, daté par source
Auteur(s)Auteur : Darde René
Darde René (1883 - 1960)

René Darde est issu de l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris. Il travaille dans l'atelier des architectes parisiens Henri Sauvage et Charles Sarazin pour lesquels il vient, en 1911, suivre le chantier du Golf Hôtel de Beauvallon à Grimaud (83). Il s'installe définitivement à Sainte-Maxime à partir de 1913. Avec deux autres agences à Saint-Raphaël et Cannes, il serait l'auteur de près de deux cents villas dans le Var et les Alpes Maritimes. Il est considéré comme l'un des chefs de file du mouvement néo-régionaliste en Provence. Victime d'une hémiplégie en 1950, il réduit son activité mais réalise encore quelques villas jusqu'à son décès en 1960.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

La villa La Vague est construite au milieu d'un terrain de 2 055 mètres carrés, à proximité de la mer. En bordure du boulevard Berthie-Albrecht se trouvent un garage et un logement de jardinier. Elle est en moellons de pierre crépis à la tyrolienne. Le toit à longs pans à croupes est couvert de tuiles plates mécaniques, les rebords du toit sont à chevrons apparents. Sur le toit se trouvait une réserve à eau en métal. Occupant une surface de 164 mètres carrés au sol, elle est constitué d'un étage sur rez-de-chaussée surélevé.

La distribution du rez-de-chaussée semble avoir été modifiée vraisemblablement lors des travaux de restauration après la guerre. L'entrée devait à l'origine se faire sur la façade antérieure, au nord. Elle se fait à présent sur la façade sud où un couloir dessert une chambre, au sud-ouest, la cuisine, qui a aussi sa propre entrée indépendante, au nord-ouest, l'escalier, au nord, la salle à manger contiguë à un salon, au sud-est. Le salon a une entrée directe sur la façade antérieure. Au soubassement se trouvent des caves et une chambre de bonne. L'étage a trois chambres, une salle de bain et un W.-C. Toutes les pièces sont équipées de cheminées.

Murspierre moellon sans chaîne en pierre de taille crépi moucheté
Toittuile plate mécanique
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier en équerre en maçonnerie
Typologiesplan-masse simple ; volumétrie régulière ; élévation avec axe ; sans caractère stylistique

Z Maisons Maxime

Titre courantmaison de villégiature (villa balnéaire) dite La Vague
Sélectionoui
Lieu-ditBatterie orientale (la)
AdresseBerthie-Albrecht (boulevard) 57
Datation1920-1945
Date1932
ArchitecteDarde René
TypeVilla "moyenne" à traitement architectural soigné
Plan-massesimple
Volumétrierégulière
Elévation principaleavec axe
Caractèresautre
CouronnementChevrons apparents
Entrée principale positionsur façade antérieure
Entrée principale niveaurez-de-chaussée surélevée ou 1er étage
Entrée secondaire positionsur façade antérieure
Entrée secondaire niveaurez-de-chaussée surélevé ou 1er étage
Escalier extérieurnon
Perronoui
Porchenon
Terrasseoui
Pergolanon
Balconnon
Galerieoui
Loggianon
Bow-windownon
Corps en arrondinon
Date de saisie2012-11-13T00:00:00.000+01:00
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Demande d'autorisation à construire au nom de monsieur Martin, à Sainte-Maxime. 1931. Archives communales, Sainte-Maxime : Série T.

    Dans classeur 1931-1932. Tirages de plans. Architecte : René Darde.
  • Registre des déclarations concernant les constructions nouvelles, reconstructions, additions de constructions... 1891-1939. Archives communales, Sainte-Maxime : Série T.

    1932
  • [Acte de vente de la villa La Vague à Sainte-Maxime (83).] 1952. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève