Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison de villégiature dite Villa la Charmettant, puis Villa La Mauresque

Dossier IA06000981 réalisé en 1999

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénominationmaison de villégiature
villa balnéaire
AppellationsVilla La Charmettant, Villa La Mauresque
Parties constituantes non étudiéesdépendance
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVillefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
AdresseCommune : Saint-Jean-Cap-Ferrat
Lieu-dit : le Sémaphore
Adresse : 52 boulevard
Général-de-Gaulle
Cadastre : 1986 AE 20, 21, 22

Monseigneur Charmettant, ancien missionnaire et aumônier du roi Léopold II de Belgique, acquiert vers 1900 une parcelle de 40000 m2 dans le lotissement du Cap-Ferrat. Il y fait construire une villa de style mauresque appelée Villa Charmettant, par un architecte inconnu. Il ne subsiste de l'état initial de l'édifice que la dépendance avec ses fenêtres inscrites dans des arcs outrepassés. La villa, achetée en 1927 par l'écrivain anglais Somerset Maugham est rebaptisée La Mauresque. L'architecte américain Barry Dierks (Théoule-sur-Mer) élimine le décor arabe, simplifie les façades, classicise le patio, modernise la distribution et crée l'escalier. Endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, la villa est restaurée dans son état d'origine par l'architecte Henri Delmotte. Elle est achetée en 1967 par l'américaine Lynn Wyatt qui charge l'architecte niçois Marcel Guilgot du réaménagement intérieur et de la décoration des façades, dans un goût classique.

Le jardin est réalisé à partir de 1926. L'architecte Barry Dierks pourrait être l'auteur de la terrasse aménagée au devant de la façade sud.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates1946, daté par source
1969
Auteur(s)Auteur : Dierks Barry
Dierks Barry (1899 - 1960)

Architecte américain demeurant à Théoules-sur-Mer, actif sur la Côte d'Azur de 1925 aux années cinquante.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Delmotte Henri
Delmotte Henri

Architecte, actif au 20e siècle. Auteur de la villa La Sauveté à Saint-Jean-Cap-Ferrat.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte
Auteur : Guilgot Marcel-Victor
Guilgot Marcel-Victor (1901 - )

Architecte. Il s'installe à Nice en 1924 où il collabore avec les architectes Charles et Marcel Dalmas jusqu'en 1938, puis il exerce seul. Actif dans les Alpes Maritimes de 1929 à 1978.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par travaux historiques
Personnalité : Charmettant commanditaire
Personnalité : Maugham William Somerset commanditaire
Personnalité : Wyatt Lynn commanditaire

La villa La Mauresque a un plan rectangulaire organisé autour d'un patio carré bordé sur quatre côtés par deux galeries superposées couvertes par une toiture à un pan. Celle du rez-de-chaussée, voûtée d'arêtes, a des arcs en plein cintre, l'autre est vitrée. Une tour située dans l'angle sud-est ouvre sur les terrasses. Les façades sont nues, enduites et blanches, sans couronnement. L'entrée, située sur le côté gauche de la façade est, ouvre sur un vestibule qui abrite l'escalier principal, tournant, qui dessert un séjour (aile sud) et une salle à manger liée à la cuisine par un office (aile est). L'aile ouest abrite deux chambres et une salle de bains avec un accès par la galerie ; l'aile nord, les services et un escalier secondaire. L'étage abrite cinq chambres et trois salles de bains (ailes sud, est, ouest), une chambre de domestique, une buanderie, une lingerie et un escalier droit donnant accès aux terrasses (aile nord). La tour abrite une bibliothèque ouverte sur une loggia et un cellier. Lors du réaménagement du rez-de-chaussée par Guilgot, la salle à manger est remplacée par un vestibule semi-circulaire et l'office, par un escalier tournant. Un ascenseur est installé. Les chambres sont transformées en cuisine et services, un coin repas couvert par une coupole est aménagé dans l'ancien salon. Un porche encadré de colonnes, couvert en terrasse, est créé en avant du vestibule. Le jardin est organisé en terrasses, il comprend une piscine et un cours de tennis.

Mursenduit
maçonnerie
Toitciment en couverture, tuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrementsvoûte d'arêtes
Élévations extérieuresélévation à travées, jardin en terrasses
Couverturesterrasse
toit à un pan
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant en maçonnerie
escalier intérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
escalier isolé : escalier droit en maçonnerie
Autres organes de circulationsascenseur
Typologiesplan-masse régulier ; volumétrie régulière ; élévation avec axe ; caractère moderne
État de conservationrestauré
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • CAMERON, Roderick. Somerset Maugham ouvre sa maison à nos lecteurs. Dans : "L'Oeil", octobre 1958, n°46, p. 71 à 77. Article illustré de photographie de Pierre Sudre.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent - Fray François