Copyright
  • (c) Parc naturel régional du Verdon
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Verdon - Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
  • Commune La Verdière
  • Lieu-dit les Gleyes
  • Adresse Notre-Dame d'église
  • Cadastre 1823 B1 prés de 364 Section B1 dite des Lauvières; Côte: 3PP 146 03 ; Parcelle: figurée, non cadastrée ; 2016 B1 164
  • Dénominations
    lavoir, réservoir
  • Appellations
    lavoir des Gleyes

Le lavoir et réservoir dit des Gleyes se trouve sur le ferrage Notre Dame des Glises appartenant à Ambroise François Marie Forbin avant sa vente en 1794. Il a ensuite été séparé en 4 divisions. Lors de la vente aux enchères, il est stipulé que les délivrataires seront copropriétaires du réservoir et devront se concerter pour le règlement des jours et heures d'arrosage, chacun proportionnellement à la contenance des terres arrosables. Les frais d'entretien du réservoir seront partagés. Dans le même temps, le pré Notre-Dame des Glises est vendu. Toujours dans le document de vente aux enchères de 1794, il est indiqué que ce pré est borné au couchant par le ferrage de Notre-Dame des Glises et au nord par une partie de ce ferrage avec le réservoir et la fontaine. Ce pré est arrosable et aura par conséquent l'usage du réservoir en raison duquel il se concertera avec les autres délivrataires des divisions du ferrage pour le régalement des eaux et l'entretien du réservoir (Document de vente aux enchères de bien nationaux provenant d'émigrés, 1794). Cet ensemble hydraulique constitué d'un lavoir et d'un réservoir est figuré sur le cadastre napoléonien de 1823. Il était utilisé par les habitants du hameau et des maisons en écart, avant l'arrivée d'adduction moderne (Notes préalables du Parc Naturel du Verdon).

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 18e siècle , daté par source

Ce lavoir de grande taille est construit dans un décaissement du talus auquel il est adossé, on y accède par des escaliers. La structure du lavoir est bâti en moellons recouverts d'enduit, elle est divisée en trois bassins. Les deux derniers bacs sont coiffés d'un plan de lavage incliné en dalles calcaires jointées. Le bassin de rinçage est séparé du grand bac réservé au lavage, par un muret aménagé d'une surverse. Les deux bassins sont surmontés d'une barre d'essorage en bois de section ronde reposant sur des étriers en métal. Le sol du lavoir est couvert d'une dalle en ciment. En bout de bassin, l'eau s'écoule par un déversoir munie d'une grille vers un bassin perpendiculaire situé plus bas. En maçonnerie de pierre enduites, ce bassin de grande taille servait de réservoir pour l'irrigation des parcelles cultivées en contrebas.

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Localisation et gestion du lavoir et réservoir. Document de vente aux enchères de biens nationaux provenant d'émigrés, La Verdière, 1794. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 149/6.

Date d'enquête 2016 ; Dernière mise à jour en 2016
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Parc naturel régional du Verdon