Copyright
  • (c) Parc naturel régional du Verdon
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Verdon - Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
  • Commune La Verdière
  • Lieu-dit la Mourotte, l'Américaine
  • Cadastre 2016 AE1 247 figuré
  • Dénominations
    lavoir
  • Appellations
    lavoir de la Mourotte
  • Parties constituantes non étudiées
    puits, abreuvoir

Le cadastre napoléonien de 1823 ne figure aucun point d'eau au lieu dit de la Mourotte. Ce hameau n'est alimenté par aucune source, un forage y est aménagé pour répondre au besoin des habitants. En mai 1884, Marius Reynaud, maître-maçon établit un devis pour un montant de 350 francs accompagné de plans pour la construction d'un puits et d'un lavoir couvert à la Mourotte. Cet équipement était suffisant pour la lessive et l'alimentation en eau du bétail.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle , (incertitude)
  • Dates
    • 1884, daté par source

Ensemble hydraulique qui associe un puits, une citerne, un abreuvoir et un lavoir couvert. A l'arrière du lavoir, un puits alimente lavoir et abreuvoir. Le puits est équipé d'une pompe à chapelets actionnée par une roue à bras, encore présente lors d'une visite en 1996. Cette structure en fonte actionne un système de chaîne sans fin, garnie de godets ou clapets qui puisent l'eau avant de la déverser dans un réservoir en pierre qui alimente le lavoir et l'abreuvoir monolithe. En provençal, on désigne ce mécanisme le "pouso-raco", littéralement le "puise et crache".

Le lavoir est couvert d'un appentis fermé sur trois côtés, ouvert au sud-ouest. Des chaînes d'angles en pierre de taille sont dressée sur les arêtes. Le bassin est maçonné en moellons enduits, le plan de lavage est constitué de dalles calcaires. La hauteur des margelles permet une position debout pour les lavandières. La barre d'essorage qui surmontait le bassin a disparu, seuls restent les étriers en métal. Alimenté par le puits, l'eau alimente le bac de rinçage avant de s'écouler par surverse dans la cuve de lavage, les bassins sont séparés par une dalle de pierre posée sur chant. La toiture à deux versants dissymétriques est associée à un rang de génoise sur l'arrière du bâtiment. Le projet conçu en 1884 présentait un pan unique modifiée ultérieurement.

  • Murs
    • calcaire moellon
  • Toits
    tuile creuse
  • Couvrements
    • charpente en bois apparente
  • Couvertures
  • État de conservation
    reconstruit à l'identique
  • Mesures
    • l : 5,8 m (appentis)
    • la : 4,35 m (appentis)
    • l : 4 m (lavoir)
    • la : 1,7 m (lavoir)
    • pr : 0,4 m (lavoir)
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Devis de travaux de construction d'un lavoir à la Mourotte établi par Marius Reynaud, 1884. Archives départementales du Var, Draguignan : E dépôt 82/306

Documents figurés

  • Construction d'un lavoir couvert à la Mourotte, plans et coupes. \ Dessins en couleur de Reynaud Marius, 1884. Archives départementales du Var, Draguignan : E dépôt 82/306

  • Lavoir de la Mourotte [plan] / Dessin par Joseph PIEGAY, 1996. Dans : « Inventaire du patrimoine de La Verdière» [Série de relevés.] / Joseph PIEGAY, 1996. Centre de ressources du Parc naturel régional du Verdon.

  • [Coupe de principe du lavoir couvert de la Mourotte] / Dessin par Joseph PIEGAY, 1996. Dans : « Inventaire du patrimoine de La Verdière» [Série de relevés.] / Joseph PIEGAY, 1996. Centre de ressources du Parc naturel régional du Verdon.

Date d'enquête 2016 ; Dernière mise à jour en 2016
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Parc naturel régional du Verdon