Dossier IA06004264 | Réalisé par
Prédal Christophe
Prédal Christophe

Responsable de la cellule "inventaire du patrimoine architectural et paysager" à la ville de Nice, depuis septembre 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
immeuble
Auteur
Prédal Christophe
Prédal Christophe

Responsable de la cellule "inventaire du patrimoine architectural et paysager" à la ville de Nice, depuis septembre 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Ville de Nice

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Nice - Nice
  • Commune Nice
  • Lieu-dit Médecin
  • Adresse 30 rue Pastorelli
  • Cadastre 2022 LC 0026
  • Dénominations
    immeuble
  • Parties constituantes non étudiées
    boutique

Une plaque, située à gauche de la porte d'entrée de l'immeuble, mentionne Adrien Rey en tant qu'architecte et Michel de Tarnowsky en tant qu'auteur des sculptures de la façade principale (sans doute les scènes en stuc en avant-dernier étage). La date de construction de l'immeuble est portée sur cette même plaque : 1912.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle , porte la date
  • Dates
    • 1912, porte la date
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Rey Adrien
      Rey Adrien

      Architecte français né à Menton en 1865. Après une formation à l’école des Arts Décoratifs de Nice, section architecture, il poursuit ses études à l’école des Beaux-Arts de Paris dans les ateliers de Jules André et Victor Laloux. Diplômé en 1891, en même temps que Guillaume Tronchet, il s'associe avec lui entre 1891 et 1899. Ils répondent ensemble à de nombreux concours publics dont celui pour la reconstruction de l'Opéra-Comique à Paris en 1893 (remporté par Louis Bernier), celui du musée des Antiquités égyptiennes du Caire (1895) qui sera remporté par Marcel Dourgnon. Ils figurent parmi les architectes de l’Exposition universelle de Paris de 1900 pour laquelle ils édifient le Palais des forêts, cueillettes et pêches et le Palais de la navigation de commerce. Adrien Rey réalise également de nombreux voyages d'étude en Belgique, Espagne et Italie.

      Premier Prix au concours pour un groupe scolaire à Nice en 1906, il s’y installe et fera carrière dans son département d’origine, dont il est nommé architecte en 1909, ainsi qu’architecte des Monuments historiques. C'est aussi dans les années 1900 un architecte privé important de Nice, architecte attitré de la Banque de France et de la Compagnie algérienne. A Nice, il réalise entre autre le séminaire de Cimiez (1898), le Palais Meyerber (1908), et à Menton la halle (1898) et le musée de Préhistoire Régionale (1907). Il édifia le pavillon des Alpes-Maritimes à l’Exposition internationale de Paris en 1937.

      Les archives d'Adrien Rey sont déposées aux Archives départementales des Alpes-Maritimes.

      Sources : CROSNIER-LECONTE, Marie-Laure. Concours pour le musée des Antiquités égyptiennes du Caire 1895. La participation française. http://journals.openedition.org/inha/6905#tocto2n3.

      Fonds Adrien Rey. https://gtc.hypotheses.org/187.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte signature
    • Auteur :
      De Tarnowsky Michel
      De Tarnowsky Michel

      Sculpteur ayant beaucoup travaillé à Nice (06).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      sculpteur signature

Immeuble de quatre étages sur rez-de-chaussée avec boutiques. Les façades sont enduites, avec bossages continus en table sur tous les niveaux. Seul l'encadrement de la porte d'entrée reçoit des pierres de taille avec, en partie haute, bossages en quart-de-rond placés un sur deux. La façade principale est symétrique avec oriel au centre, sur l'entrée. Les trois premiers niveaux adoptent des balcons isolés, le dernier étage de longs balcons avec balustrade, en symétrie de l'oriel. L'oriel est surmonté d'une archivolte à l'épaisse mouluration, dépassant largement de la ligne de couronnement de l'immeuble. L'édifice bénéficie d'une riche ornementation, notamment en accompagnement de l'entrée et au moyen de scènes originales, en table sous les longs balcons du dernier étage. Toiture à deux longs pans en tuiles plates mécaniques avec chiens-assis en façade principale (chambres de domestiques ?). Escalier dans oeuvre.

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    tuile mécanique
  • Étages
    4 étages carrés
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre
  • Techniques
    • décor stuqué
  • Représentations
    • putto, putto ailé, satyre

Z Nice repérage

  • 01-DENO immeuble
  • 02-CHRONO 1860-1919
  • 03-CARACTERE éclectique
  • 04-TENDANCES néo-classique
  • 05-INTEGRITE complète
  • 06-VISIBILITE bonne
  • 07-SITUATION mitoyen
  • 08-IMPLANTATION sur rue
  • 09-MATERIAUX non applicable
  • 10-MACONNERIE enduit avec parements
  • 11-SUR FACADE bow-window
  • 12-ENTREE
  • 13-TOIT
  • 14-COMBLES
  • 15-DOME
  • 16-BELVEDERE non applicable
  • 17-FRISE frise en relief
  • 18-CERAMIQUE
  • 19-MATERIEUX GROS OEUVRE
  • 20-SITE
  • 21-LOTISSEMENT
  • 22-PERGOLA non
  • 23-JOINTS
  • 24-CLOTURES non applicable
  • 25-AGREMENTS non applicable
  • 26-COUR ANGLAISE non applicable
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2022 ; Dernière mise à jour en 2022
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Ville de Nice
Prédal Christophe
Prédal Christophe

Responsable de la cellule "inventaire du patrimoine architectural et paysager" à la ville de Nice, depuis septembre 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.