Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
  • Commune Sainte-Maxime
  • Adresse 4 avenue Charles-de-Gaulle
  • Cadastre 2007 AB 956
  • Dénominations
    immeuble
  • Appellations
    Splendid Azur
  • Parties constituantes non étudiées
    immeuble à logements, jardin, conciergerie, boutique

Synthèse

Le Splendid Azur est une réalisation de qualité qui présente de nombreux points d'intérêts. Il est tout d'abord intéressant de voir l'évolution du projet au cours des quelques années de sa réalisation. Croquis de perspective du Splendid Azur. Croquis de perspective du Splendid Azur. Les plans de 1952 présentent un projet assez massif, entièrement symétrique, refermé sur lui-même. Les blocs B et C sont en vis à vis, le bloc C créant une coupure visuelle avec la ville. Sur les plans de 1957, on a opté pour un bâtiment bas ouvrant l'espace à l'est.

La réalisation d'ensemble est équilibrée par le jeu des horizontales des terrasses filantes et des verticales des murs de séparation des appartements. Le traitement en arrondi du bloc B crée un effet dynamique, tel une proue de paquebot s'avançant sur la mer proche.

Ce dynamisme se retrouve dans le traitement du bloc C avec l'effet de vagues jouant avec la lumière de l'avant-toit et des balcons.

Vue d'ensemble des trois corps de bâtiment prise de la plage.Vue d'ensemble des trois corps de bâtiment prise de la plage.Corps de bâtiment oriental (immeuble à logements). Façade antérieure ouest.Corps de bâtiment oriental (immeuble à logements). Façade antérieure ouest.

Les plans de l'immeuble Splendid Azur sont datés de décembre 1952 et signés de l'architecte niçois André Deperi. Ils ont été commandés par la SCI Splendid Azur.

Ils proposent alors deux ailes de 6 niveaux de part et d'autre d'un bloc central de 7 niveaux, selon un plan en U évasé en trapèze délimitant un jardin central. Le permis de construire est accordé en avril et mai 1953 pour les deux ailes occidentales (blocs A et B). Le bloc B (ouest) est rectifié par la création d'une façade en arrondi à l'avant. Les travaux sont achevés en janvier 1956.

Le permis de construire est accordé en 1958 pour le bloc C dans sa forme actuelle. Il porte la date 1959 sur le rebord de la dalle de couverture, élévation sud.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
  • Dates
    • 1952, daté par source
    • 1959, porte la date
  • Auteur(s)

Le Splendid Azur se compose de deux ailes de 6 étages sur rez-de-chaussée surélevé, formant un angle obtus et d'une aile séparée, d'un étage sur rez-de-chaussée surélevé, fermant le U au nord-est. Les ailes délimitaient un jardin central, devenu un parking. L'ensemble est couvert d'un toit terrasse en béton.

Les murs sont constitués d'une ossature en béton armé avec un remplissage de parpaings de béton creux, enduits au ciment recouvert d'un badigeon blanc. Les élévations antérieures des blocs A et B sont rythmées par des travées régulières délimitées par les murs de séparation entre les appartements.

Le soubassement est occupé par les garages et des débarras accessibles par les côtés arrière ou latéraux et par l'intérieur. Au rez-de-chaussée des blocs A et B se trouvent des boutiques et la conciergerie. On pénètre dans l'immeuble par deux entrées à encadrement de marbre vert, au milieu des façades ouest et nord, au rez-de-chaussée surélevé. Les étages sont desservis par deux escaliers hors-œuvre (tournants à retours sans jour) et deux ascenseurs, saillant sur les façades arrières. La distribution des étages est identique. Un couloir de circulation longe les façades arrière et dessert les 16 petits appartements composés d'une cuisine, un living-room avec alcôve, une chambre et une salle d'eau. Le living-room et la chambre ouvrent sur les terrasses qui courent sur toute la longueur de l'immeuble. La cuisine n'a pas d'éclairage direct, elle donne sur le couloir de circulation.

Le bloc C est un immeuble à logements. Il est composé de 7 logements sur deux niveaux (35,39 mètres carrés par niveau) réunis par un escalier en vis. L'entrée est à l'ouest précédée par un jardinet privé et une terrasse. On pénètre directement dans le living-room, poursuivi à l'arrière par un salon, la cuisine séparée et un W.-C. A l'étage, un deuxième salon ouvre sur un balcon à l'ouest. A l'arrière se trouve une chambre. La salle d'eau et une penderie sont au centre. L'appartement qui occupe l'extrémité de l'alignement a son jardin qui opère un retour au sud ; à l'étage, la chambre et le salon ouvrent au sud sur un deuxième balcon.

  • Murs
    • béton béton armé enduit
    • parpaing de béton enduit
  • Toits
    béton en couverture
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 6 étages carrés
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • terrasse
  • Escaliers
    • escalier hors-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
    • escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour
  • Autres organes de circulation
    ascenseur
  • Typologies
    plan-masse régulier ; volumétrie régulière ; caractère moderne

Z Immeubles Maxime

  • Titre courant immeuble dit Le Splendid Azur
  • Sélection oui
  • Lieu-dit
  • Adresse Charles-de-Gaulle (avenue) 4
  • Datation 1946-1969
  • Date 1959
  • Architecte Deperi André
  • Caractères moderne
  • Etages 4 étages carré et plus
  • Travées 4 et plus
  • Terrasse oui
  • Balcons oui
  • Loggia non
  • Bow-window non
  • Couronnement rebord de la dalle de toit
  • Date de saisie 2013-04-23T00:00:00.000+02:00
  • Galerie non
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Demande de permis de construire au nom de la SCI Splendid Azur, à Sainte-Maxime. 1952. Archives communales, Sainte-Maxime : 200 W 17.

    Tirages de plans sur papier.
  • Demande de permis de construire au nom de la Société Immobilière Splendid Azur, à Sainte-Maxime. 1953-1964. Archives communales, Sainte-Maxime : 200 W 41.

    Tirages de plans sur papier.
  • Dossiers des lotissements communaux. Archives communales, Sainte-Maxime : non coté.

    Boîte 11, dossier 33 : cahier des charges pour la vente de l'immeuble en 1954.
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2011
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Dossiers de synthèse
Articulation des dossiers