Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble dit Résidence La Piscine

Dossier IA06004144 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsRésidence La Piscine
Parties constituantes non étudiéesjardin d'agrément
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonMenton
AdresseCommune : Menton
Lieu-dit : la Madone
Adresse : 2 avenue , Général-de-Gaulle, promenade du Soleil
Cadastre : 2017 BL 83

La résidence La Piscine a été construite en 1959 par l'architecte niçois Fortuné Palmero. Les deux reliefs décorant le porche sont signés du sculpteur J. Sazan.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1959, daté par source
Auteur(s)Auteur : Palmero F.P.
Palmero F.P.

Architecte. Auteur de l'immeuble Les Girelles, à Menton (1955) et de la villa Clair Matin, à Cap-d'Ail (1958).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : sculpteur signature

La résidence occupe l'extrémité d'un ilot entre l'avenue Général-de-Gaulle et la promenade du Soleil. C'est un volume de plan régulier en U constitué de trois ailes de cinq étages sur rez-de-chaussée surélevé, entourant côté mer un espace vert d'environ 400 m2. L'ensemble est couvert d'un toit terrasse.

Elle est construite en béton armé masqué par un enduit. Les piédroits et les marches de l'entrée côté nord-ouest sont en marbre vert comme l'encadrement de l'entrée côté sud-est.

Les façades sur rue alternent travées régulières de portes-fenêtres ouvrant sur des balcons et de fenêtres rectangulaires horizontales et carrées. L'angle ouest est en arrondi doublé de balcons. Sur le jardin, les élévations latérales sont percées de fenêtres carrées. On retrouve des balcons sur la façade centrale qui est couronnée de pare-soleil en béton. Les deux entrées sont abritées par des auvents en porte-à-faux en béton, en ligne brisée au nord-ouest et cintrés au sud-est.

L'entrée se fait dans un grand vestibule traversant. L'entrée de la conciergerie, dans un coin, est précédée d'un petit vestibule aux parois de verre.

Escalier dans-œuvre. Ascenseur.

Mursbéton béton armé enduit
Toitbéton en couverture
Plansplan régulier en U
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 5 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesterrasse
Escaliersescalier dans-oeuvre
Autres organes de circulationsascenseur
Techniquessculpture
Précision représentations

Le porche de l'entrée est décoré de deux bas-relief en ciment rapportés représentant l'un, Triton assis sur un trône surmonté d'une voile, l'autre une sirène dans la même posture et se mirant dans une coquille Saint-Jacques.

Cet immeuble construit en 1959 reprend des éléments mis en avant par le Mouvement Moderne : toit terrasse, porte-à-faux, balcons filants, pare-soleil. On peut noter le soin apporté aux espaces communs : usage du marbre pour les entrées, les marches du perron, les murs et le sol du hall d'entrée et le décor sculpté du porche.

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève