Dossier IA83001511 | Réalisé par
Immeuble dit Le Mauritania, actuellement Le Palais du Soleil
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
  • Commune Sainte-Maxime
  • Adresse 2, 4 rue de Verdun , 15 place Louis-Blanc
  • Cadastre 2012 AB 483
  • Dénominations
    immeuble
  • Appellations
    Le Mauritania, Le Palais du Soleil

Le Mauritania est présenté avant sa construction comme le "futur plus grand immeuble de Sainte-Maxime". Il le demeurera jusqu'à la construction du Palais de la Mer en 1964.

Le dossier de demande d'autorisation à construire pour l'immeuble Le Mauritania a été déposé en novembre 1932 par la Société Littoral Atlantique Méditerranée et Extensions dont le siège social était à Paris (administrateur délégué : J.-B. Brocherioux). Les plans sont de l'architecte André Barbier-Bouvet.

Il est dit que l'immeuble propose à la vente des appartements pour les "étrangers", c'est-à-dire pour les villégiateurs.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
  • Dates
    • 1932, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Barbier-Bouvet André
      Barbier-Bouvet André

      André Barbier-Bouvet est né à Versailles en 1892. Il fait des études d'architecture à l' Ecole des Beaux-Arts de Paris dont il est diplômé en 1913. En 1918, il est choisi par le gouvernement français pour faire les plans et construire la nouvelle ville de Meknès au Maroc. Il réside à Meknès jusqu'à la fin de l'opération en 1925. En vacances chez des amis à Sainte-Maxime (83), il décide de s'y installer et ouvre un bureau d'étude en 1926. Grâce à ses nombreuses relations dans le milieu des grands industriels, il y construit de très grandes demeures, mais aussi de nombreuses résidences secondaires plus modestes. Il travaille également pour la ville. Il décède à Sainte-Maxime en 1958.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source

Le Mauritania a été construit dans le nouveau quartier en cours de réalisation à l'arrière de la plage. De plan approximativement en V, il occupe l'une des pointes d'un îlot triangulaire. Il donne sur la place Louis-Blanc, articulation entre la vieille ville et le nouveau quartier.

Les matériaux et leur mise en œuvre sont masqués sous l'enduit. Le toit-terrasse est vraisemblablement en béton.

Avec ses 6 étages (il en a à présent un de plus sur le toit-terrasse) Le Mauritania est présenté avant sa construction comme le "futur plus grand immeuble de Sainte-Maxime". L'élévation sur la place Louis-Blanc est ordonnancée. Deux travées de balcons faisant retour sur les façades latérales encadrent une travée centrale saillante. Les élévations latérales ont 6 et 4 travées et l'on y retrouve l'animation des balcons et des travées saillantes.

Chaque aile est indépendante et desservie par un escalier dans-œuvre tournant à retours autour d'un jour occupé par un ascenseur. Le rez-de-chaussée abrite trois boutiques, les étages, 30 appartements à raison de 5 par étage, de 5 types différents. On a des studios de 40 mètres carrés, des studios de 65 mètres carrés et des Type 2 de 45 ou 75 mètres carrés. Toutes les chambres et les living-rooms donnent sur l'avant, les cuisines et les salles de bains, sur l'arrière (puits de jour). Les plus grands appartements ouvrent sur les trois côtés sur rue. L'immeuble est équipé de "toboggans" à ordures et du chauffage central.

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    béton en couverture
  • Étages
    rez-de-chaussée, 6 étages carrés
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • terrasse
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
  • Autres organes de circulation
    ascenseur
  • Typologies
    plan-masse régulier ; volumétrie symétrique ; élévation avec axe ; caractère moderne

Z Immeubles Maxime

  • Titre courant immeuble dit Le Mauritania, actuellement Le Palais du Soleil
  • Sélection oui
  • Lieu-dit
  • Adresse Verdun (rue de) 2 ; Louis-Blanc (place)
  • Datation 1920-1945
  • Date 1932
  • Architecte Barbier-Bouvet André
  • Caractères moderne
  • Etages 4 étages carré et plus
  • Travées 4 et plus
  • Terrasse non
  • Balcons oui
  • Loggia non
  • Bow-window oui
  • Couronnement rebord de la dalle de toit
  • Date de saisie 2013-07-04T00:00:00.000+02:00
  • Galerie non
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Demande d'autorisation à construire pour l'immeuble Le Mauritania à Sainte-Maxime. 1932. Archives communales, Sainte-Maxime : Série T.

    Demande accompagnée de tirages de plans. Architecte : André Barbier-Bouvet. . Architecte : André Barbier-Bouvet.

Bibliographie

  • Brocherioux, Emilien, Pétament R. Mauritania. Immeuble place de la Poste - Ste Maxime sur Mer. 30 studios et appartements. - Album publicitaire, 1932, 30 p. , 6 p. de texte, ill.

    Dans : Demande d'autorisation à construire au nom de la Société Littoral Atlantique Méditerranée et extensions, 1929.
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2011
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Dossiers de synthèse
Articulation des dossiers