Dossier IA06003415 | Réalisé par
Aliotti Jean-Marc
Aliotti Jean-Marc

Architecte du patrimoine. Prestataire extérieur pour l'opération de repérage du patrimoine de la villégiature de Menton en 2013-2014, de Beausoleil (06) et de Roquebrune-Cap Martin (06) en 2016 et 2017, de Nice en 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
; ;
Prédal Christophe
Prédal Christophe

Responsable de la cellule "inventaire du patrimoine architectural et paysager" à la ville de Nice, depuis septembre 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
hôtel de voyageurs dit Grand Hôtel puis Préfecture-annexe des Alpes-Maritimes, puis immeuble
Auteur
Aliotti Jean-Marc
Aliotti Jean-Marc

Architecte du patrimoine. Prestataire extérieur pour l'opération de repérage du patrimoine de la villégiature de Menton en 2013-2014, de Beausoleil (06) et de Roquebrune-Cap Martin (06) en 2016 et 2017, de Nice en 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Ville de Nice

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Nice - Nice
  • Commune Nice
  • Lieu-dit Médecin
  • Adresse 10 avenue Félix-Faure
  • Cadastre 2017 LC 0287
  • Dénominations
    hôtel de voyageurs
  • Appellations
    Grand Hôtel
  • Destinations
    préfecture, immeuble
  • Parties constituantes non étudiées
    boutique

Benoît Poncet, ingénieur-architecte lyonnais, est titulaire en 1865 de l'adjudication de l'aménagement du secteur. Il réaligne les quais et dessine une grande parcelle sur laquelle il construit un hôtel de voyageurs de grande dimension, appelé dès son ouverture Grand Hôtel. Un autre architecte lyonnais, Casimir Echernier aurait participé à la construction. Débutés en mars 1867, les travaux sont totalement achevés en janvier 1868. L'hôtelière niçoise de renom, Victoire Schmitz acquiert le bâtiment à son achèvement. Le bâtiment originel est réaménagé à de nombreuses reprises et notamment surélevé à la fin du 19e siècle. Son aspect actuel est la conséquence des transformations opérées en 1919 par l'architecte Charles Dalmas : porche dans oeuvre, oriels avec archivoltes en couronnement. L'hôtel a compté jusqu'à 400 chambres avec plus de 600 lits. L'hôtel ferme en 1939 et est réquisitionné pour être mis à la disposition de la préfecture des Alpes-Maritimes. Il conserve cette fonction de préfecture-annexe jusqu'en 1981. Le bâtiment est alors transformé en immeuble de standing par les architectes Pierre Février et Maurice Giauffret. A cette occasion, le bâtiment ne conserve que sa façade principale, de surcroît modifiée, et ses façades latérales et il est surélevé d'un niveau.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
    • Secondaire : 4e quart 19e siècle , daté par source
    • Secondaire : 1er quart 20e siècle , daté par source
    • Secondaire : 4e quart 20e siècle , daté par source
  • Dates
    • 1867, daté par source
    • 1919, daté par source
    • 1981, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Poncet Benoît
      Poncet Benoît

      Architecte Lyonnais, fin du 19e siècle, aménageur notamment de la rue Impériale à Lyon.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source
    • Auteur :
      Echernier Casimir Julien Charles
      Echernier Casimir Julien Charles

      Elève à l'école des Beaux-arts de Lyon entre 1839 et 1842, il édifie de nombreux bâtiments à Lyon et Saint-Etienne. Il oeuvre à Nice car est sans doute lié à l'architecte lyonnais Benoît Poncet, aménageur du quai Saint-Jean-Baptiste dans cette même ville. Il est aussi actionnaire de plusieurs entreprises fourieristes.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte (incertitude), attribution par source
    • Auteur :
      Dalmas Charles
      Dalmas Charles

      Formé à l'École des Arts Décoratifs de Nice, Charles Dalmas intègre l'atelier de Victor Laloux à l'École des Beaux-Arts de Paris. Il est reçu au concours du Grand Prix de Rome. Il enseignera à l'École des Arts Décoratifs de Nice. Son style se caractérise par l'élégance décorative, la clarté de la composition en plan comme en façade. Spécialiste des programmes d'hôtels et d'immeubles de standing, Il a été président du Syndicat des Architectes de la Côte d'Azur. Son fils Marcel Dalmas a étroitement collaboré avec lui.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source
    • Auteur :
      Agence Février-Giauffret
      Agence Février-Giauffret

      Agence d'architecture niçoise en activité à la fin du 20e siècle.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source
    • Personnalité :
      Schmitz Victoire
      Schmitz Victoire

      Victoire Schmitz, issue d'une famille d'hôteliers suisses, elle est propriétaire à Nice de plusieurs établissements : l'hôtel des Étrangers, Le Grand Hôtel, l'hôtel Beau Rivage et le Westminster, qu'elle lance en 1881 sur la promenade des Anglais.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      propriétaire attribution par source

La façade principale sur le square révèle essentiellement trois phases de son histoire architecturale. Les travées superposant des baies identiques avec notamment des frontons triangulaires au 2ème étage constituent la façade originelle de 1867 de trente cinq travées toutes identiques avec seuls quelques balcons constituant des saillies sur la façade. Le porche dans oeuvre et les deux travées d'oriels avec vases d'amortissement avec têtes de bélier constituent des ajouts de 1919. Enfin, la transformation en appartements à la fin du 20e siècle a opéré des trouées dans la façade afin de faire bénéficier les appartements d'espaces extérieurs sous forme de loggias. Ainsi, les oriels, l'ensemble du dernier étage et certaines travées ont été "trouées".

En 2021, l'immeuble peut être décrit ainsi. Il occupe par le linéaire de sa façade un côté d'un îlot entier. De style éclectique avec des influences néoclassiques, l'hôtel s'élève sur sept niveaux enduits. L'étage supérieur, ajouté en 1981, est en fort retrait avec terrasses. Les travées centrales flanquées et matérialisées par deux excroissances coiffées d'un fronton curviligne, délimitant ainsi la position latérale de deux ailes, marquent l'entrée principale à l'aide d'un grand et profond porche. Les deux ailes latérales possèdent des façades ordonnancées avec un rythme de baies dense reprenant pour chaque niveau une variante typologique (arc segmentaire, linteau droit, fronton corniche isolée) à des fins d'animation contre la monotonie d'un tel linéaire. Une façon de chaîne d'angle harpée cale les angles. Encadrées par une saillie périphérique, les baies sont sommées d'une loggia sur l'ensemble de la façade. L'entrée principale s'annonce par deux niveaux d'élévation de grande qualité : à rez-de-chaussée, une série de quatre arcs dont deux en anse de panier, un en plein cintre et un déprimé, avec un paillasson en mosaïque, et à l'étage une galerie couverte scandée de colonnes supportant un entablement épais équipé d'un garde-corps maçonné et ajouré. Un encorbellement dans l'axe met en valeur un petit balconnet élégant et précieux. À noter les beaux garde-corps en ferronnerie et les contrevents persiennés. Dès l'origine, la totalité du rez-de-chaussée accueille des boutiques de luxe destinées aux villégiateurs. La hauteur sous plafond permet la présence de mezzanine dans certaines boutiques. Toiture de l'immeuble en terrasse. Escaliers dans oeuvre. Ascenseurs (date d'installation inconnue).

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    béton en couverture
  • Étages
    6 étages carrés
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • terrasse
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre
  • Autres organes de circulation
    ascenseur
  • Techniques
    • maçonnerie
    • sculpture
    • décor stuqué
    • mosaïque
  • Représentations
    • mufle de lion, bélier, tête de femme

Z Nice repérage

  • 01-DENO hôtel de voyageur
  • 02-CHRONO 1860-1919
  • 03-CARACTERE éclectique
  • 04-TENDANCES néo-classique
  • 05-INTEGRITE complète
  • 06-VISIBILITE bonne
  • 07-SITUATION tete d'ilot
  • 08-IMPLANTATION sur rue
  • 09-MATERIAUX non applicable
  • 10-MACONNERIE enduit avec parements
  • 11-SUR FACADE bow-window
  • 12-ENTREE porche
  • 13-TOIT toit terrasse
  • 14-COMBLES
  • 15-DOME
  • 16-BELVEDERE non applicable
  • 17-FRISE
  • 18-CERAMIQUE
  • 19-MATERIEUX GROS OEUVRE
  • 20-SITE dimension paysagère
  • 21-LOTISSEMENT
  • 22-PERGOLA non
  • 23-JOINTS
  • 24-CLOTURES non
  • 25-AGREMENTS non
  • 26-COUR ANGLAISE non
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Éléments remarquables
    console, garde-corps, porche, loggia, colonne, modillon, fronton, balcon

Documents d'archives

  • Nice, demande de permis de transformation [Grand Hôtel] par Pierre Février et Maurice Giauffret, 1981. Archives communales, Nice : 287 W 129.

Bibliographie

  • CHARVET, Léon. Lyon artistique architectes : notices biographiques et bibliographiques avec une table des édifices. Lyon : s.n., 1899. IX-436 p.

    p. 140
  • STEVE, Michel. Charles Dalmas architecte 1863-1938. Nice : Institut d'études niçoises, 2018. 166 p. ; 30 cm.

    p. 70
  • THUIN-CHAUDRON, Véronique. Nice, de la colline du Château aux châteaux des collines, architecture, construction, urbanisation de 1860 à 1914, Nice, Serre éditeur, 2009, 560 p.

    p. 128, 153, 168, 310.

Documents figurés

  • [Nice, Grand Hôtel]. / Tirage albuminé par Eugène Degand, non daté [circa 1870], 8,4 x 20,9 cm. Collection particulière.

  • Nice - Le Grand Hôtel. / Carte postale par Jean Giletta, Nice : éd. Giletta, [circa 1900]. Archives communales, Nice : 10 Fi 1141.

  • Nice - le Grand Hôtel. / Carte postale, non datée [Circa 1900]. Collection particulière.

  • Nice, le Grand Hôtel, entrée de l'hôtel. / Impression photomécanique (illustration de livre), anonyme, non datée [circa 1900], 28 x 35 cm. Archives communales, Nice : in - 4° 72.

  • Le "Grand Hôtel" à Nice, façade sur avenue Félix-Faure. / Tirage de plan avec ajout au crayon de couleur par Charles Dalmas, mars 1919. Archives communales, Nice : 2T310 16.

  • Grand Hôtel à Nice, détail de l'entrée. / Tirage de plan avec ajout au crayon de couleur par Charles Dalmas, mars 1919. Archives communales, Nice : 2T310 16.

Date d'enquête 2017 ; Dernière mise à jour en 2017
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Ville de Nice
Aliotti Jean-Marc
Aliotti Jean-Marc

Architecte du patrimoine. Prestataire extérieur pour l'opération de repérage du patrimoine de la villégiature de Menton en 2013-2014, de Beausoleil (06) et de Roquebrune-Cap Martin (06) en 2016 et 2017, de Nice en 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Prédal Christophe
Prédal Christophe

Responsable de la cellule "inventaire du patrimoine architectural et paysager" à la ville de Nice, depuis septembre 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.