Dossier IA06002669 | Réalisé par ;
Aliotti Jean-Marc
Aliotti Jean-Marc

Architecte du patrimoine. Prestataire extérieur pour l'opération de repérage du patrimoine de la villégiature de Menton en 2013-2014, de Beausoleil (06) et de Roquebrune-Cap Martin (06) en 2016 et 2017, de Nice en 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Hôtel de voyageurs dit Grand Hôtel des Iles britanniques, actuellement immeuble
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Menton
  • Commune Menton
  • Lieu-dit Terres chaudes
  • Adresse 2 rue Pietra scritta
  • Cadastre 2013 AZ 255
  • Dénominations
    hôtel de voyageurs
  • Appellations
    Grand Hôtel des Iles britanniques
  • Destinations
    immeuble
  • Parties constituantes non étudiées
    jardin d'agrément, communs

Le Grand Hôtel des Iles britanniques est construit en 1874-1876 pour l'hôtelier originaire de Haute-Savoie Maurice Rosnoblet (1816-1898) pour remplacer un premier hôtel des Iles britanniques qu'il possédait à Garavan depuis 1863. Cet hôtel fait l'objet d'une publicité parue dans le Journal de Monaco du 18 novembre 1866. Il proposait table d'hôte, pension et pavillons particuliers. Pendant l'hiver 1877-1878 le nouvel établissement est dirigé par le Suisse César Ritz, alors au début d'une brillante carrière dans l'hôtellerie de luxe. Le propriétaire est toujours Maurice Rosnoblet. En 1880, l'hôtel est surélevé d'un étage et le dôme est construit. Une publicité de 1884 mentionne que l'hôtel propose 25o chambres et est équipé d'un ascenseur hydraulique. Le prince de Galles y séjourne plusieurs fois entre 1882 et 1895.

Le dernier niveau est modifié en 1929 par l'architecte Amblard. L'étage de comble percé de lucarnes à frontons est remplacé par un étage carré aux portes-fenêtres ouvrant sur un balcon filant.

L'hôtel est transformé en immeuble à appartements en 1957. Architecte : Pierre Tobolka.

L'hôtel est construit au pied de la colline des Terres chaudes, au-delà de la voie ferrée. Il se compose d'une aile principale de 70 mètres de long orientée au sud, et d'une aile en retour selon un angle rentrant à l'ouest (27 mètres). A l'arrière, séparé par une cour étroite se trouve l'ancien bâtiment des communs, à présent transformé en appartements. Le sous-sol de ce bâtiment est voûté, en pierre appareillée ; il abritait les buanderies. L'hôtel s'élève de 4 étages sur rez-de-chaussée. Il est couvert d'un toit de tuiles plates mécaniques à longs pans. Approximativement au milieu de l'élévation, une tour octogonale demi-hors-œuvre est coiffée d'un dôme polygonal à terrasse faîtière couvert d'ardoise. Sur l'angle sud-est, une tour-belvédère de plan carré, couverte en pavillon, s'élève sur 6 niveaux.

Les circulations se font à partir de deux escaliers et d'un ascenseur. L'escalier principal est à trois volées droites tournant autour d'un jour. Les marches sont en marbre. Jusqu'au premier étage, la rampe d'appui est en bois et ferronnerie, puis elle n'est plus qu'en ferronnerie.

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    tuile plate mécanique, ardoise
  • Étages
    rez-de-chaussée, 4 étages carrés
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • dôme polygonal
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
  • Autres organes de circulation
    ascenseur
  • Typologies
    plan-masse régulier ; volumétrie régulière ; élévation avec axe ; caractère éclectique
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • acanthe, cuir découpé, chardon
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Constitution de la Société de l'hôtel des Iles Britanniques. Menton. 1894. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 04 U 06 / 0091.

    Constitution de la Société entre M. et Mme Maurice Rosnoblet et Louis Adolphe Edmond Mohler, époux Rosnoblet, chimiste. Dans : Documents de la justice de paix de Menton. 1888-1900.
  • Modification des mansardes de l'hôtel des Iles Britanniques. Menton. 1929. Archives communales, Menton : 4 O 16.

    Permis de construire N° 1929-184. Modification des mansardes pour remplacer l'aspect mansardé du quatrième étage par un mur droit. 1 plan. Commanditaire : Société des Hôtels des Iles Britanniques. Architecte : Amblard (rue Pietra scritta. Menton).
  • Transformation de l'hôtel des Iles Britanniques en appartements. Menton. 1957. Archives communales, Menton : 271 W 24.

    Permis de construire N° 1957-151. 10 plans. Commanditaire : S.A. des hôtels Winter et des Iles britanniques. Architecte : Pierre Tobolka (chemin des Terres chaudes).

Bibliographie

  • Journal de Monaco, N° 440, 18 novembre 1866.

    Publicité pour l'"Hôtel des Iles britanniques à Menton tenu par Maurice Rosnoblet".
  • BOTTARO, Alain, HOGU, Nicolas, KERTENIAN, Rémy. Menton une ville de palaces. Arles : Éditions Honoré Clair, photographies Michel Eisenlohr, 2019.

    Grand hôtel des Iles Britanniques. Pages 160-169.

Documents figurés

  • Menton. Grand Hôtel des Iles Britanniques. / Tirage photographique sur papier par James Jackson, 1885. Bibliothèque nationale de France, Paris : Wc 175.

  • Menton. Salle à manger de l'Hôtel des Iles Britanniques. / Tirage photographique sur papier par James Jackson, 1886. Bibliothèque nationale de France, Paris : Wc 175.

  • MENTON. - L'Hôtel des Iles Britanniques / Carte postale, auteur inconnu, années 1900. Collection particulière.

    Collection particulière
Date d'enquête 2013 ; Dernière mise à jour en 2017
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Aliotti Jean-Marc
Aliotti Jean-Marc

Architecte du patrimoine. Prestataire extérieur pour l'opération de repérage du patrimoine de la villégiature de Menton en 2013-2014, de Beausoleil (06) et de Roquebrune-Cap Martin (06) en 2016 et 2017, de Nice en 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Dossiers de synthèse
Articulation des dossiers