Logo ={0} - Retour à l'accueil

hôpital Saint-Louis dit hôpital de Saint Mandrier

Dossier IA83001983 réalisé en 2015

Fiche

Précision dénominationhôpital maritime
Appellationshôpital de Saint-Mandrier
Parties constituantes non étudiéesbassin de port, quai
Dénominationshôpital
Aire d'étude et cantonVar
AdresseCommune : Saint-Mandrier-sur-Mer
Lieu-dit : rades de Toulon
Cadastre : 2015 B 2410

Au milieu du 17e siècle un premier lazaret est implanté à l'anse du Cros Saint-George. En 1669, l'infirmerie Royale Saint-Louis est construite sur les plans du chevalier de Clerville, commissaire général des fortifications, pour soigner les marins et soldats au retour des campagnes militaires. En 1785 cet hôpital est désaffecté après la mise en service de l'hôpital maritime de Toulon. La Marine décide en 1818 de construire un nouvel hôpital maritime à Saint-Mandrier sur les plans de Raucourt et Bernard, ingénieurs de la Marine. Un hôpital de type pavillonnaire est construit entre 1819 et 1830. La chapelle, conçue en 1827 par l'ingénieur Honoré Bernard est consacrée en 1840. L'hôpital Saint-Mandrier ferme ses portes en 1936, son site est affecté à l'école des mécaniciens et chauffeurs de la flotte. Les bâtiments sont aujourd'hui rattachés au Pôle Ecoles Méditerranée de la Marine Nationale (ancien Centre d'Instruction Naval de Saint-Mandrier).

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1830, daté par source
Auteur(s)Auteur : Raucourt Antoine
Raucourt Antoine (1789 - 1841)

Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, directeur des travaux de construction du magasin général de l'arsenal de Toulon en 1819.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Clerville Louis Nicolas de , dit(e)
Clerville Louis Nicolas de , dit(e) (1610 - 1677)

Louis Nicolas de Clerville, dit chevalier de Clerville, ingénieur militaire, commissaire général des fortifications du royaume.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur militaire attribution par source
Auteur : Bernard Honoré ingénieur militaire attribution par source

L'ensemble hospitalier est implanté au flanc d'une colline dominant la mer. Il comprend des bâtiments hospitaliers, disposant d'un accès à la darse, il est complété par une chapelle et des jardins sur la colline. Les trois grands corps des bâtiments hospitaliers sont disposés en U autour d'une cour centrale. Au pied de l'hôpital une darse permet un accès par voie maritime à l'hôpital. La darse est un bassin de plan quasi carré (70 m par 65 m) creusé dans les terres, ouvert par une passe d'accès d'environ 15 m de large. Des balises verte et rouge signalent l'entrée du bassin. Les quais sont en béton, couronnés d'une bordure de pierre de taille. A l'ouest de la darse des bâtiments accueillent l'école de plongée de la Marine.

Mursbéton
pierre
Typologiestransition terre/mer ; port militaire

DOCUMENTATION : Archives municipales : Argensse G., 2000. Saint-Mandrier-sur-Mer : un demi-siècle d'histoire 1950-2000. Imprimerie Hemisud, pp.18-19.£Archives départementales 83 : 107 FI 12/14 : gravure de l'hopital de Saint Mandrier par le dessinateur A. Karl. Bibliographie : Cros B., 2011. Le patrimoine militaire de la rade de Toulon : histoire, territorialité et gestion patrimoniale. In situ. 16p. [consulté en ligne le 14/06/2013].£Colas M. L'arsenal de Toulon, une ville dans la ville. Discours de réception de l'Ingénieur général Michel Colas. 15p.£Pointus et patrimoine. l'association. [consulté en ligne le 31/08/2015].£Consultation : M. Ecochard [consulté le 03/11/2014]. Bernard Cros [consulté le 03/09/2015].

Statut de la propriétépropriété de l'Etat, affecté au ministère chargé de la défense ; affecté au ministère chargé de la Défense ; fermé au public
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : rade de Toulon

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.