Dossier IA83003227 | Réalisé par
groupe scolaire, actuellement mairie
Copyright
  • (c) Provence Verte Verdon
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays de la Provence Verte - Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
  • Commune Saint-Julien
  • Lieu-dit hameau Lieu-dit ou secteur urbain :Saint-Pierre
  • Adresse 22 rue de l' Hôtel de Ville
  • Cadastre 2017 AY 44
  • Dénominations
    groupe scolaire
  • Destinations
    mairie

En 1881, la politique menée par le gouvernement républicain en faveur des constructions scolaires incite la municipalité à faire construire un groupe scolaire. Les plans sont dressés par Louis Antelme le 21 mai 1882. Le 22 mai suivant, le conseil municipal approuve les plans et devis pour la construction d'un groupe scolaire à Saint-Pierre et d'une école mixte aux Rouvières. Les plans sont modifiés le 12 février 1885 conformément à la dépêche ministérielle du 21 novembre 1884. Le projet du groupe scolaire présente de nombreuses similitudes avec d'autres réalisés à la même période en France et notamment sur le territoire de la Provence Verte (Carcès, La Roquebrussanne, Cotignac, Pourrières) : les classes sont au rez-de-chaussée, éclairées par de larges baies au nord et au sud, les logements de fonction sont à l'étage. L'école des filles est installée à l'est, l'école des garçons à l'ouest. Les préaux et latrines de chaque école étaient installés dans des bâtiments en retour côté cour. Les cours de récréation étaient séparées par un muret rejoignant un puits, qui alimentait le groupe scolaire en eau. Le projet est approuvé par le préfet le 19 novembre 1885 et les travaux sont adjugés à l'entrepreneur Ernest Barbarroux le 10 janvier 1886. Les écoles sont terminées et réceptionnées le 20 mai 1888. Le bâtiment a été transformé en mairie au début des années 1980.

Bâtiment de plan rectangulaire à 1 étage carré. Les élévations sont rythmées par sept travées d'ouvertures soulignées par un encadrement en brique.

  • Toits
    tuile
  • Étages
    rez-de-chaussée, 1 étage carré
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

En 1881, la politique menée par le gouvernement républicain en faveur des constructions scolaires incite la municipalité à faire construire un groupe scolaire à Saint-Pierre et une école mixte aux Rouvières. Les plans sont dressés par Louis Antelme le 21 mai 1882. Le projet présente de nombreuses similitudes avec d’autres réalisés à la même période en France et notamment sur le territoire de la Provence Verte (Carcès, La Roquebrussanne, Cotignac, Pourrières) : les classes sont au rez-de-chaussée, éclairées par de larges baies au nord et au sud, les logements de fonction sont à l’étage. Les cours de récréation étaient séparées par un muret rejoignant un puits, qui alimentait le groupe scolaire en eau. Les travaux sont réalisés par l’entrepreneur Ernest Barbarroux entre 1886 et 1888. Le bâtiment a été transformé en mairie au début des années 1980.

Documents d'archives

  • Commune de Saint-Julien. Projet de construction d’un groupe scolaire au hameau Saint-Pierre et d’une école mixte au hameau des Rouvières : Mémoire, 21 mai 1882. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Délibération du conseil municipal de Saint-Julien : construction d’un groupe scolaire au hameau Saint-Pierre et d’une école mixte au hameau des Rouvières, 22 mai 1882. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Commune de Saint-Julien. Projet de construction d’un groupe scolaire au hameau Saint-Pierre et d’une école mixte au hameau des Rouvières : procès-verbal de commodo et incommodo, 29 octobre 1882. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Lettre du député du Var Marius Poulet au préfet au sujet des écoles de Saint-Julien, 6 décembre 1882. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Délibération du conseil municipal de Saint-Julien : réponse relative à l’enquête, 25 décembre 1882. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Avis de la sous-préfecture de Brignoles au sujet des écoles de Saint-Julien, 20 janvier 1883. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Lettre de l’Inspecteur d’Académie au Préfet au sujet du groupe scolaire de Saint-Julien, 30 janvier 1883. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Questionnaires à remplir par M. l’Inspecteur primaire au sujet des écoles de Saint-Julien, 25 avril 1883. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Procès-verbal d’adjudication des travaux des écoles de Saint-Julien, 10 janvier 1886. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Commune de Saint-Julien. Projet de construction d’un groupe scolaire au hameau Saint-Pierre et d’une école mixte au hameau des Rouvières : devis, dessins, avant-métré et estimation dressés par Louis Antelme, 21 novembre 1884. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 114 / 2.

  • Commune de Saint-Julien. Construction des écoles du hameau de Saint-Pierre et du hameau des Rouvières, 1833 - 1908. Dessins, devis, plan d’ensemble de la commune, procès-verbal de réception définitive, justification des dépenses. Archives communales, Saint-Julien : 4 M 4.

Bibliographie

  • SEILLE Jacques. Histoire de Saint-Julien-le-Montagnier. 2000.

  • JARDIN, Raymond. Saint-Julien-le-Montagnier. Mairie de Saint-Julien-le-Montagnier, 2002.

  • ORENGO K. et al. Le patrimoine de la République en Provence Verte. Pays d'Art et d'Histoire de la Provence Verte Verdon, 2016.

Date d'enquête 2016 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Pays de la Provence Verte