Logo ={0} - Retour à l'accueil

front bâti dit frontale du port

Dossier IA83001868 réalisé en 2015

Fiche

Dénominationsfront bâti
Aire d'étude et cantonVar
AdresseCommune : Toulon
Lieu-dit : port de Toulon
Adresse : boulevard de la, République, quai de la
Sinse
Cadastre : 2015 CN 631, 422, 423 ; 2015 CM 330, 327

La frontale du port est un projet de la reconstruction de la ville de Toulon après la seconde guerre mondiale. Le premier projet de reconstruction du front de mer est conduit par l'architecte urbaniste Louis Madeline (1891 -1962). Ce projet qui prévoit de raser la partie Sud du centre ancien sur une largeur de cinquante mètres depuis le quai est jugé trop onéreux pour la ville. Il est abandonné au profit du projet de l’'architecte Jean de Mailly, nommé en 1950 à la direction de la reconstruction de Toulon. Il propose un projet en accord avec les réflexions du Mouvement Moderne qui prend en compte les nouvelles techniques de construction. Il projette un bâtiment ouvert sur la mer et qui domine le port. La frontale du port est construite sur le domaine public maritime.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1951, daté par source
Auteur(s)Auteur : Mailly Jean de
Mailly Jean de (1911 - 1975)

Jean de Mailly, architecte français. Il étudie dans l'atelier de Charles Lemaresquier à l'École nationale supérieure des beaux-arts. Premier grand prix de Rome en 1945, avec Jean Dubuisson, il est nommé architecte en chef des Bâtiments nationaux en 1948, puis nommé architecte-conseil de l'État pour la région Méditerranée par Eugène Claudius-Petit, ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme, il supervise la construction de bâtiments à Toulon, La Seyne-sur-Mer et Marseille. Il a été un des trois architectes-conseils de l'aménagement du quartier d'affaire de La Défense.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Madeline Louis
Madeline Louis (1882 - 1962)

Louis Madeline, architecte français. Nommé en 1946 architecte en chef du Var, il est chargé de reconstruire le port de Toulon.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Puget Pierre
Puget Pierre (1622 - 1694)

Sculpteur, peintre, ingénieur et architecte baroque.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Entre le centre-ville et le port de plaisance se trouve la frontale du port, un ensemble de quatre immeubles de même conception. Les bâtiments sur 6 étages mesurent 12 m de profondeur sur 130 m de long pour deux d'entre eux, un de 115 m de long et le plus petit 60 m de long. Ce dernier inclus la nouvelle mairie d'honneur. Cette dernière est conçue comme un volume simple mettant en valeur, de part et d'autre de l'entrée, les atlantes du sculpteur Pierre Puget sauvés des bombardements. La structure des bâtiments est basée sur une trame modulaire et formée d'un assemblage de poteaux et de poutres préfabriqués. Cette ossature repose sur des fondations constituées par trois alignements de pilotis. A l'origine les immeubles sur pilotis permettait une transparence entre la veille ville et le port. Aujourd'hui les rez-de-chaussée et entresol abritent des commerces. Chaque barre a deux passages ou guichets sous l'immeuble faisant communiquer la promenade du quai avec l'avenue. L'aménagement des terrasses des commerces est prévu par l'installation de structures tubulaires destinées à recevoir des toiles, il reprend là le même principe qui existait avant la guerre sur le quai. Les façades nord des trois grandes barres sont rythmées par quatre cages d'escaliers verticales en avant et de forme curviligne constituées d'un claustra en béton de module carré. Ces cages d'escaliers desservent des coursives à l'air libre faussement symétriques. Les façades sud sont constituées, dans la partie logement en porte à faux au-dessus du rez-de-chaussée et de l'entresol, d'un jeu de loggias et de façade pleine constituée par des portes fenêtres avec des garde-corps à barreaudage simple vertical. Le garde-corps est constitué soit par un panneau béton, soit par des barreaux métalliques verticaux soit par des barreaux métalliques assemblés avec une partie en claustra alvéolée. Les loggias peuvent être occultées par des persiennes articulées de couleurs vives : vert, jaune, orange et bleu. Tous ces éléments contribuent à l'animation de la façade. Le dernier niveau se situe en retrait des niveaux inférieurs avec des terrasses protégées par des garde-corps constitués par des panneaux pleins en béton. Les logements ont une vue imprenable sur le port de plaisance, le port de commerce et une partie de l'arsenal.

Mursbéton
maçonnerie
Typologiesbâtiment lié à l'activité portuaire
Statut de la propriétépropriété privée
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : Rades de Toulon

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.