Dossier IA83003217 | Réalisé par
fontaine et lavoir du Caromp
Copyright
  • (c) Provence Verte Verdon
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays de la Provence Verte - Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
  • Commune Rians
  • Adresse avenue de la Gare
  • Cadastre 2017 AV 682 2017 AV non cadastré
  • Dénominations
    fontaine, lavoir
  • Appellations
    fontaine du Caromp, lavoir du Caromb

Une fontaine monumentale et un lavoir sont construits en 1895 dans le quartier du Caromp, situé à proximité de la gare. Cet oubli du projet de distribution de l'eau du canal du Verdon avait été dénoncé dans une pétition le 12 mars 1886. Les plans et devis sont dressés par M. Pons, architecte à Rians. Le 24 novembre 1895, le conseil municipal accepte l'engagement de M. Louis Gasne, maître des forges à Tusey, pour la livraison d'un monument devant servir de fontaine à l'avenue de la Gare au prix de 1200 francs et l'engagement de M. Salomon et Martin, entrepreneurs carriers à Meyrargues pour la fourniture de la vasque au prix de 1000 francs. Les travaux sont confiés à André Peyron, entrepreneur à Rians. La statue au sommet de la fontaine a subi plusieurs modifications : le rameau d'olivier a été déplacé de la main droite à la main gauche, le socle et la colonne cannelée en métal ont été remplacés par une vasque en pierre.

La fontaine se compose d'un bassin octogonal en pierre de taille, d'un fût quadrangulaire, d'une vasque et d'une statue en fonte sur piédestal. Le lavoir est protégé par une construction maçonnée et enduite de plan rectangulaire. Le toit à longs pans est couvert de tuiles. Le soubassement, les chaînes d'angle et l'arche d'entrée sont en pierre de taille, les deux baies en demi-lune et les deux occuli présentent un encadrement en briques. Il s'agit d'un lavoir bas à trois bassins. Un foyer permettait de chauffer l'eau de lavage.

  • Murs
    • pierre pierre de taille
    • fonte
    • maçonnerie enduit
    • brique
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

La fontaine monumentale et le lavoir sont construits en 1895. Ils desservent le quartier du Caromp, situé à proximité de la gare, oublié par le projet de distribution de l’eau du canal du Verdon de 1885. Les plans et devis sont dressés par l'architecte M. Pons et la fonatine est construite par l'entrepreneur André Peyron, tous deux de Rians. La statue en fonte est similaire à celles du Luc, de Néoules et de Vidauban. Il s’agit d’une allégorie de la République brandissant un rameau d’olivier, symbole de paix. Ce type d’hommage est très fréquent dans les villages varois et notamment en Provence Verte, ou près d’un village sur quatre possède un monument républicain de plein-air. La fontaine a subi plusieurs modifications : le rameau d’olivier a été déplacé de la main droite à la main gauche, le socle et la colonne cannelée en métal ont été remplacés par une vasque en pierre.

Documents d'archives

  • Pétition pour la construction d'une fontaine au quartier du Caromb à Rians, 12 mars 1886. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 105 / 5.

  • Procès-verbal d'adjudication des travaux pour la construction d'un lavoir couvert au quartier du Caromp à Rians, 28 août 1895. Archives départementales du Var, Draguignan : 3 N 6.

  • Construction d’une fontaine monumentale au quartier du Caromp, Rians, 10 novembre 1895. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 105 / 5.

  • Délibération du conseil municipal de Rians : construction d’une fontaine à l’avenue de la Gare, 24 novembre 1895. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 105 / 5.

Date d'enquête 2016 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Pays de la Provence Verte