Dossier IA83003214 | Réalisé par
fontaine, dite fontaine du Posteuil
Copyright
  • (c) Provence Verte Verdon
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays de la Provence Verte - Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
  • Commune Rians
  • Adresse place du Posteuil
  • Cadastre 2017 AV 2017 AV non cadastré
  • Dénominations
    fontaine
  • Appellations
    fontaine du Posteuil

Le 15 novembre 1846, la municipalité vote la construction d'une fontaine sur la place du Postel. Le projet prévoit de canaliser l'eau en surplus de la fontaine Saint-Laurent les mois d'hiver. Suite à la découverte d'une source au quartier de Valtorte, la commune entreprend la construction d'une conduite traversant la rue de l'hospice et la prison pour rejoindre la fontaine Saint-Laurent (1858). Le 24 août 1866, un supplément prévoit le prolongement de la conduite jusqu'à la place de l'hôtel de ville (dite aussi du Puits Neuf) en passant par celle du Postel pour alimenter une fontaine sur chacune de ces deux places. Les travaux sont réalisés par Auguste Leydet, entrepreneur à Rians, et sont terminés en 1873. La captation de la source de Valtorte se révèle toutefois insuffisante, l'eau manquant encore aux habitants pendant la période estivale. Pour y remédier, la municipalité se rapproche de la Compagnie du canal du Verdon qui conçoit un projet d'alimentation des fontaines par l'eau du canal, construit entre 1866 et 1875. L'ingénieur directeur propose d'amener l'eau jusqu'à un réservoir construit au point le plus élevé de la commune (plateau du Saint-Enfant) grâce à une machine élévatoire puis de la distribuer par une canalisation intérieure jusqu'aux fontaines existantes. La compagnie doit se charger de la construction des engins, du réservoir et des canalisations. Le projet est approuvé par le conseil municipal le 26 juillet 1885. Une fois les travaux réalisés, la commune lance des travaux de réfection et d'agrandissement des fontaines pour la commodité des habitants et l'embellissement de la ville. Les travaux sont confiés en 1887, par le biais d'un marché, à Marius Pourpe, tailleur de pierre à Rians. Ils comprennent la modification de l'escalier du Posteil et la construction devant et sur le palier central d'une fontaine en pierre dure de Roques avec bas-relief en pierre tendre.

Cette fontaine adossée s'élève au centre d'un escalier en fer à cheval menant à la place du Posteuil. Elle se compose d'un bassin monolithe en pierre bouchardée surmonté d'un buffet supérieur.

  • Murs
    • pierre pierre de taille
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

La fontaine monumentale a été construite en 1887 suite aux travaux d'alimentation en eau potable de la ville de Rians, réalisés par la compagnie du Canal du Verdon. Elle a été réalisée par Marius Pourpe, tailleur de pierre riansais. Il s'agit d'une fontaine adossée au centre d'un escalier en fer à cheval. Elle se compose d'un bassin monolithe en pierre bouchardée avec trois masques de lion équipés de canons versant. Le buffet supérieur est un bas-relief en pierre tendre représentant deux enfants jouant avec un dauphin, encadré par des volutes. Le blason de Rians s'inscrit dans le fronton.

Documents d'archives

  • Rians. Procès-verbal de réception définitive des travaux exécutés pour assurer l’écoulement des eaux de la galerie de Valtorte, 15 février 1862. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 105 / 5.

  • Procès-verbal de réception définitive et compte définitif des ouvrages exécutés et dépenses faites pour la construction de la conduite des eaux des Sources de Valtorte et de la Baume et celle de deux fontaines à Rians, 24 mai 1873. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 105 / 5.

  • Projet d’adduction d’eau et de distribution des eaux du canal du Verdon, dans la ville de Rians, rapport de l’Ingénieur ordinaire, 19 juin 1885. Archives départementales du Var, Draguignan : 2 Op 105 / 5.

  • Traité entre la commune de Rians et Marius Pourpe, tailleur de pierres, 17 septembre 1887. Archives départementales du Var, Draguignan : E dépôt 43 / 3 N 6.

Date d'enquête 2016 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Pays de la Provence Verte