Logo ={0} - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA05000387 réalisé en 1980

Fiche

Dossiers de synthèse

DESCRIPTION

Situation

Cette maison indépendante est située dans le hameau des Ribes au sud de la route contre laquelle elle s'appuie. Le rez-de-chaussée et le premier étage sont construits en soubassement, l'étage de grange se trouvant au même niveau que la route.

L'espace situé devant la porte d'entrée et protégé par le montau de grange est dallé.

Inscriptions : 1741 W F A I B gravé sur une poutre du balcon

W F A F B 17? gravé à l'extrémité de la poutre faîtière

1810 I f B L gravé sur une pierre du mur.

Matériaux

Murs : appareil irrégulier de moellons de pierre locale grossièrement équarris. Ils sont extérieurement grossièrement crépis à la chaux. Les pignons ne sont pas maçonnés mais masqués par un bardage de planches. L'arc du montau de grange paraît en pierre sèche. Le pilier est construit sur un rocher.

Structure

Au rez-de-chaussée, profondément enterré dans le sol sur trois côtés se trouvent l'écurie et des caves voûtées (information du propriétaire, cet étage n'a pas été visité).

Le premier étage est formé de quatre pièces voûtées d'arêtes qui communiquent en enfilade : une entrée, une cuisine, une chambre à coucher, un "débarras'' (fonctions actuelles définies par le propriétaire).

La grange (qui n'a pas été visitée) occupe le deuxième étage et le comble.

Élévation

La demeure étudiée ne comporte pas de façade principale à l'inverse des autres maisons de la commune dont toutes les entrées se concentrent sur le mur le mieux exposé. On accède à l'écurie et aux caves, profondément enterrées dans le sol, par un escalier de quelques marches.

Les fenêtres du logis entourées d'un trait de peinture blanche et le balcon de séchage de la grange se trouvent sur le mur-gouttereau sud.

On pénètre au premier étage par le mur-pignon ouest. La porte du logis est protégée par un arc en pierre qui sert de montau à la grange dont la porte charretière est située au-dessus de la porte du logis. Le montau est aménagé en escalier.

Façade ouest. Noter l'arc en pierre.Façade ouest. Noter l'arc en pierre.

La porte de la grange ne comporte pas de parties métalliques. Les extrémités des montants verticaux taillés en tourillons pivotent dans le linteau et une poutre fixée au sol.

Couverture

Le toit à deux pans est couvert de tôle ondulée, et déborde d'un mètre environ au-dessus des murs sud et ouest de façon à protéger les entrées et le balcon. Les fermes sont formées de deux arbalétriers unis par un poinçon et un entrait. La ferme ouest sur laquelle est cloué le bardage de planches est en surplomb à 1, 20 m environ devant le mur-pignon. Les entraits sont pincés entre deux pannes sablières posées sur les murs-gouttereaux.

Le toit forme également un auvent au-dessus du mur sud. Les poinçons ne se trouvent pas au centre des murs pignons mais décalés d'un mètre environ vers le sud. L'avancée de toit sur les murs sud et ouest est masquée par des planches.

Parties constituantes non étudiéesétable, grange, resserre
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonArgentière-la-Bessée (L')
AdresseCommune : Freissinières
Lieu-dit : les Ribes
Cadastre : 1958 E4 2617

La date de 1741 est gravée sur une poutre. Celle de 1810 est gravée sur une pierre du mur. On peut dater la maison du 18e siècle.

Période(s)Principale : 18e siècle
Dates1741, porte la date
1810, porte la date
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Au premier niveau se trouvent des caves voûtées et l'étable. Les pièces sont voûtées d'arêtes. La porte du logis est protégée par un arc en pierre qui sert de support à la porte de la grange. Le toit déborde largement au-dessus d'un mur-pignon et d'un mur-gouttereau. Le pignon, bardé de planches de bois, est en encorbellement.

Murspierre
bois
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toittôle ondulée
Étages2 étages de soubassement, 1 étage carré
Couvrementsvoûte d'arêtes
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Techniquespeinture
Précision représentations

faux appareil peint sur l'encadrement des baies

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale - Faure-Vincent David