Auteur
Heller Marc
Heller Marc

Photographe au service régional de l'Inventaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1970 à 2006.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Provence-Alpes-Côte d'Azur - Valette-du-Var (La)
  • Commune Le Pradet
  • Adresse Libération
  • Cadastre 1989 AX 12, 13
  • Dénominations
    coopérative vinicole
  • Appellations
    Coopérative vinicole du Pradet
  • Parties constituantes non étudiées
    cuvage, boutique, distillerie, logement, bureau

HISTORIQUE

La coopérative fut créée en 1914, mais on ne sait pas si elle fut construite à ce moment-là ou après la guerre. Elle fut agrandie deux fois : à l'est en 1954, puis au nord dans le prolongement. Un local de vente a été créé en 1970. La façade porte la trace des combats qui ont eu lieu à la fin de la dernière guerre. Sa récolte a beaucoup baissé et la coopérative a des problèmes.

État actuel : assez bon. Capacité : 25 000hl.

Architectes : GAUBERT / BOYER

1970 AURENCE (La Seyne)

DESCRIPTION

Situation : la cave se situe en sortant de l'agglomération, à gauche, sur la route de Carqueiranne. Elle est bordée à l'est par le chemin qui va à l'ancienne gare. La façade ouvre au Sud.

Matériaux : pierres sauf parties nord et est : parpaings.

Structure : la construction d'origine (A) est un quadrilatère flanqué à l'ouest d 'un étroit immeuble d'habitation. Sur ce bâtiment primitif se greffe à l'est, en retrait, un autre bâtiment au toit à une pente, peut-être l'ancienne distillerie (B). Au nord la dernière partie (C) prolonge le premier bâtiment, le déborde à l'est, et vient former en retrait de (B) un second décrochement.

Élévations extérieures : élévation sud : au milieu, les réceptions surmontées d 'un oculus à décor de briques et de trois meurtrières de chaque côté. Le large fronton porte l'inscription en lettres de terre cuite. La symétrie est détruite par un pan coupé à l'est. Les deux côtés sont en légère saillie sur la partie centrale et forment un ressaut à l'entablement décoré d 'un motif de faïence. A l'ouest : la porte d'entrée et une fenêtre à l'étage, à l 'est, dans l'angle, une longue fenêtre en forme de meurtrière et un soupirail au-dessous. A droite de la façade, en retrait, la pente du toit de (B) est soulignée d'une bande décorée de croix et de lignes ; au-dessous une porte. La façade de l 'appartement, à l'ouest, est percée au rez-de-chaussée d'une baie tripartite légèrement cintrée et d'une fenêtre à encadrement et clef plate, à l'étage.

Couverture : charpente métallique et éverites, sur l'habitation.

Distribution intérieure : la partie centrale de (A) est réservée aux réceptions et à la cuverie d'origine où sont toujours installés le rail suspendu et la poulie qui servaient à faciliter le décuvage. Ce système, assez répandu, a disparu dans de nombreuses caves. Les consoles qui, à la fois, soutiennent l'étage où sont placées les cuves superposées, et retiennent le rail, sont décorées. Cette première partie a été coupée à la fois au nord, et on distingue encore à l 'intérieur l'oculus de l'ancienne façade, et à l'est où les cuves, en partie métalliques, sont disposées d'est en ouest. Cette dernière partie ayant, à l'avant, l'espace de stockage et de vente. Les bureaux et salle de réunion sont à l'étage de (A), en façade, et ont une entrée privée au sud.

CONCLUSION

Cette cave est restée très proche de son schéma et de son décor d'origine. Elle témoigne de cette volonté de mêler des modèles industriels et du décor classique ou régionaliste réactualisé.

ANNEXES : façade sud, au fronton (lettres terre cuite) : CAVE COOPERATIVE VINICOLE DU PRADET

magasin (peint sur panneau ) : COOPERATIVE VINICOLE

VENTE AU DETAIL

La coopérative est créée en 1914 ; est-elle construite à ce moment-là ou après la guerre? Elle est agrandie 2 fois ; l'aile est est édifiée en 1954. Un local de vente est construit en 1970 par l'architecte Aurence.

Le cuvage d'origine sur 1 étage carré est couvert d'un toit en pavillon ; il possède un pan coupé dans l'angle sud-est percé d'une fenêtre étroite et d'un soupirail ; il est flanqué à l'est d'un petit édifice en rez-de-chaussée couvert d'un toit en appentis servant d'espace de stockage et de vente correpondant peut-être à l'ancienne distillerie et à l'ouest d'un bâtiment étroit couvert d'un toit à longs pans sur 1 étage carré abritant le logement. L'élévation sud présente les larges baies des réceptions en rez-de-chaussée du cuvage initial ; le 1er étage présente un grand oculus entouré de fenêtres étroites ; un entablement décoré de motif de faïence orne la partie haute de la façade sud ; l'élévation sud du logement présente en rez-de-chaussée une baie tripartite en arc segmentaire surmontée à l'étage d'une fenêtre à encadrement. Le cuvage initial abrite encore le rail suspendu et la poulie destinés à faciliter le décuvage. Les bureaux et la salle de réunion se trouvent à l'étage du bâtiment initial.

  • Murs
    • pierre
    • béton
  • Toits
    ciment amiante en couverture
  • Étages
    1 étage carré, rez-de-chaussée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • toit en pavillon
    • appentis
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 1989 ; Dernière mise à jour en 2003