Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Provence-Alpes-Côte d'Azur - Levens
  • Commune Levens
  • Lieu-dit près de Levens
  • Dénominations
    coopérative agricole
  • Précision dénomination
    coopérative oléicole
  • Parties constituantes non étudiées
    moulin à farine, logement, moulin à huile, bassin de décantation

HISTORIQUE

La coopérative de Levens fut construite en 1908. Le moulin, ne bénéficiant pas d'énergie hydraulique, a probablement été actionné à la main au début et par un moteur électrique plus tard. La production, autrefois importante, a été de 30.000 litres en 1991 pour une récolte d'environ 150 tonnes d'olives. Un moulin à farine occupait une partie du bâtiment jusqu'en 1958. L'ensemble du bâtiment a été endommagé pendant la seconde guerre mondiale et restauré par la suite. Un projet d'installation de chaîne continue doit être mis à exécution dans un avenir proche.

État actuel : assez bon.

Architecte 1908 GOIRAN.

DESCRIPTION

Situation : la coopérative est située à l'écart du village, sur la D 20 en direction de La Roquette. Elle est construite sur un vaste terrain en dénivellation est-ouest. Son entrée principale ouvre à l'est sur un lacet de la route. L'entrée de la salle du moulin est en contrebas et ouvre au sud. Le bâtiment est environné de jardins.

Matériaux : maçonnerie de moellons et mortier.

Structure : Le bâtiment est un rectangle à deux niveaux. L'arrivée des olives et l'entrée de l'appartement sont au bord de la route, dans la partie haute. La salle du moulin, en contrebas, est accessible par un escalier extérieur. Seule la trappe, actuellement bouchée, faisait communiquer les deux étages.

Une cloison sépare la grande salle du rez-de-chaussée en deux parties. La partie ouest, la plus petite, était réservée au moulin à farine, aujourd'hui abandonné. Un appentis, installé sur la paroi nord de ce dernier, abrite un alambic communal.

Élévations extérieures.

Élévation est : la façade est est à un seul niveau. Elle est percée d'une porte encadrée de deux fenêtres et surmontée d'un oculus.

Élévation sud : la paroi sud est à deux niveaux, séparés par un auvent de tôle. Le rez-de-chaussée a deux grandes portes, ouvrant l'une sur le moulin à huile à droite (coté est), l'autre sur le moulin à farine (coté ouest). Cette dernière est précédée de trois marches. La partie droite a trois fenêtres abritées par des grilles. La partie gauche, plus petite, n'en a qu'une. L'étage est percé de sept fenêtres identiques. La peinture ocre rouge qui couvre l'ensemble du bâtiment est écaillée.

Couverture : charpente de bois, tuiles plates.

Distribution intérieure : l'étage était occupé par l'arrivée et le stockage des olives et par un appartement distribué de part et d'autre d'un couloir central. Il sert actuellement de débarras. Au rez-de-chaussée, la salle du moulin est un espace unique. Chaudières et meules occupent la partie est, la presse et la centrifugeuse sont situées de l'autre côté. Une ancienne cuve en pierre avec meules dentelées, actuellement inutilisée, se trouve encore dans l'angle nord-ouest. Les bassins de décantation sont construits devant la paroi sud, sous le mur de soutènement de l'escalier. Une canalisation enterrée passe sous la route et aboutit à d'autres bassins dans le vallon.

CONCLUSION

Ce bâtiment est très simple et rappelle de nombreuses coopératives agricoles décorées d'un oculus et d'une inscription sur le mur pignon. Sans avoir de particularité architecturale, il présente un intérêt par sa situation dans un grand terrain et l'équilibre de sa structure.

ANNEXES : Élévation est (lettres peintes) : COOPERATIVE

Élévation sud : plaque commémorative.

La coopérative est construite en 1908 par l'architecte Goiran. Un moulin à farine occupait une partie du bâtiment jusqu'en 1958. L'ensemble du bâtiment est endommagé pendant la seconde guerre mondiale et a été restauré par la suite.

La coopérative est formée d'un bâtiment de plan rectangulaire sur 1 étage ; la salle du rez-de-chaussée est divisée en 2 parties: la partie ouest était réservée au moulin à farine avec presse et centrifugeuse, aujourd'hui abandonné et la partie est abrite le moulin à huile avec chaudières et meules ; une ancienne cuve en pierre avec meules dentelées se trouve encore dans l'angle nord-ouest ; les bassins de décantation sont construits devant la paroi sud sous le mur de soutènement de l'escalier ; l'étage est destiné au stockage des olives et abrite aussi le logement.

  • Murs
    • moellon
  • Toits
    tuile plate
  • Plans
    plan rectangulaire régulier
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 1991 ; Dernière mise à jour en 2003