coopérative agricole (coopérative oléicole, coopérative d'achat) et coopérative vinicole dites La Barjolaise
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Provence-Alpes-Côte d'Azur - Barjols
  • Commune Barjols
  • Lieu-dit près de Barjols
  • Adresse Marseille
  • Dénominations
    coopérative agricole, coopérative vinicole
  • Précision dénomination
    coopérative oléicole coopérative d'achat
  • Appellations
    La Barjolaise
  • Parties constituantes non étudiées
    cuvage, boutique, logement, bureau, moulin à huile

HISTORIQUE

Créée en 1922, comme coopérative agricole, comprenant oléicole, d'achat, et vinicole. Depuis 1960, la coopérative agricole s'est transformée en SICA Racine et s'est installée dans un bâtiment voisin. Seules restent les sections oléicole et vinicole. La coopérative vinicole, commencée en 1922, a été agrandie en 1930 et 1939. Le local de vente, en façade, a été aménagé plus récemment. La cave, qui a une capacité de 37 000 hl. ne vinifie plus qu'une récolte de 10 000 hl à cause de l 'arrachage. Si la fusion avec la cave de Pontevès, toute proche, projetée depuis longtemps n'aboutit pas, la cave pourrait fermer à brève échéance. Le moulin ne produit pratiquement que pour la consommation des coopérateurs.

État actuel : moyen, toit en mauvais état. Capacité : 37 000 hl.

DESCRIPTION

Situation : elle se situe en bordure de la RD 560, à gauche en direction de St-Maximin, sur un grand terrain en dénivellation importante ouest-est. Les bâtiments ouvrent à l'est. La SICA est implantée à l'extrémité sud du terrain. Un chemin partant du sud dessert la face est et le moulin.

Matériaux : maçonnerie recouverte de crépi.

Structure : la partie (A), la plus au nord de l'ensemble, borde la route. Un petit bâtiment à l'arrière la relie à (B) , partie la plus importante de la coopérative. La construction épouse la pente du terrain (un seul niveau en façade ouest, deux étages en façade postérieure). Un petit local à pans coupés (C), fait la liaison entre (A) et (B). Le moulin se trouve au rez-de-chaussée côté est mais la réception des olives est en façade ouest de (B).

Élévations extérieures : élévation ouest· : la façade (A) est à deux niveaux : au rez-de-chaussée, une porte à droite et trois fenêtres. Au premier étage, deux portes-fenêtres donnent sur un balcon à ferronnerie avec une fenêtre de part et d'autre. A la partie supérieure de chaque niveau, un bandeau décoré de consoles. Cette partie de la cave ressemble à un immeuble d'habitation réutilisé. La façade (B) est blanche avec portes et fenêtres lie-de-vin. Au centre, les réceptions sous auvent métallique. De chaque côté, une porte et deux groupes de trois fenêtres étroites avec barreaux à fer de lance. A droite (partie sud), trois portes dont une sert à la réception des olives destinées au moulin. Sous le toit, décor de bandeaux et consoles comme en (A).

Couverture : charpente métallique. Tuiles plates en (B), creuses en (A).

Distribution intérieure : <A) et (C) comprennent logement,magasin et bureaux. En (B) : les réceptions, au centre, coupent les travées de cuverie disposées en rangées du nord au sud et reliées au sud par trois autres cuves. En (B) est imbriqué le moulin.

CONCLUSION

La cave est bien conforme à un schéma simple et rustique que l'on rencontre souvent, rendu hétéroclite par l'ajout de morceaux disparates.

ANNEXES : sous l'auvent de réception : coopérative agricole (peint en marron avec grappes de raisin).

Au-dessus des fenêtres de (B) : "la Barjolaise" et écusson (peints).

La coopérative comprenait en 1922, date de sa création : la coopérative oléicole, la coopérative vinicole et la coopérative d'achat qui en 1960 s'installe dans un autre bâtiment. La coopérative vinicole est agrandie en 1930 et en 1939.

La coopérative vinicole occupe la partie nord de l'ensemble ; un local fait la liaison entre la coopérative vinicole et la coopérative oléicole. La façade ouest de la coopérative vinicole présente au 1er étage 2 portes-fenêtres s'ouvrent sur un balcon en ferronnerie ; la façade ouest de la coopérative vinicole présente en rez-de-chaussée les baies couvertes d'un auvent en métal ; sur la partie droite une porte sert à la réception des olives destinées au moulin. La coopérative vinicole est couverte d'un toit à longs pans avec tuiles plates ; la coopérative oléicole est couverte d'un toit à longs pans avec tuiles creuses. La coopérative vinicole et le local reliant les 2 bâtiments comprennent le logement, les bureaux, la boutique. La coopérative oléicole abrite notamment le moulin à huile.

  • Murs
    • crépi
    • maçonnerie
  • Toits
    tuile creuse, tuile plate, fer en couverture
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • appentis
  • État de conservation
    état moyen
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 1989 ; Dernière mise à jour en 2003