Logo ={0} - Retour à l'accueil

bergerie de Peau de Meau

Dossier IA13004789 réalisé en 2013
AppellationsPeau de Meau
Dénominationsbergerie
Aire d'étude et cantonProvence occidentale - Arles-Est
AdresseCommune : Saint-Martin-de-Crau
Lieu-dit : Peau de Meau
Adresse : traverse de
Peau-de-Meau
Cadastre : 2012 E04 220

Non figuré sur le cadastre de 1823.

Période(s)Principale : 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1869, porte la date

La bergerie de Peau de Meau regroupe deux bâtiments alignés, d’orientation est/ouest, de même largeur, et couverts par des toits à 2 longs pans. Le bâtiment oriental comprend la bergerie d’origine qui occupe la plus grande partie ouest du bâtiment et à l’intérieur de laquelle le pisé est visible en totalité pour tous les murs, un fenil, et un logis à l’extrémité est, tous deux non visitables. Le bâtiment accolé à l’ouest, légèrement plus haut, correspond à une extension de la bergerie. Les deux bâtiments sont enduits à l’extérieur et également à l’intérieur pour le bâtiment ouest. Le pignon est du bâtiment oriental est en pierre de taille. La bergerie d’origine et son fenil sont ouverts par deux portes charretières dans le mur gouttereau sud. La bergerie possède 3 jours dans ce mur et 5 régulièrement répartis dans le mur nord. Une large ouverture (réalisée certainement lors des travaux de l’extension) est centrée dans son pignon ouest, et une porte piétonne est centrée dans le mur de refend est pour accéder au fenil. Les encadrements des jours et les piédroits de toutes les portes sont en pierre de taille, leur couvrement est réalisé par des poutres de bois. La charpente dans la bergerie est soutenue par 3 piliers axiaux en pierre de taille. Les poutres transversales obliques s’appuient sur des blocs de pierre taillée inclus dans le pisé des murs gouttereaux. Les murs en pisé, 2 assises de 0,78m de haut pour les murs gouttereaux et 4 assises et demi pour les pignons, sont bâtis sur un soubassement en galets de 0,30m de hauteur visible. Une maçonnerie de galets de 0,40m couvre le haut des murs gouttereaux, associée à la génoise de la couverture. L’élévation en pisé comporte des cordons d’assises et des cordons verticaux au mortier de chaux. Le parement externe est renforcé par un cordon supplémentaire à mi hauteur de banchée (vu depuis l’intérieur de l’extension ouest). La terre utilisée est limoneuse, rouge, avec une forte proportion de galets. Le petit logis comprend deux pièces. Une, dans la moitié méridionale du bâtiment, est ouverte par une porte et par une fenêtre dans le mur sud, l’autre par une porte et par une fenêtre dans le pignon est. Les baies de la façade possèdent un encadrement en pierre de taille, celles du pignon sont ouvertes dans les pierres de taille du mur. De nombreux graffitis de bergers y sont gravés.1869 est la date la plus ancienne relevée. Un puits avec une margelle monolithique se trouve à 100m au sud-ouest de la bergerie.

Murspisé
Typologiespisé renforcé ; limon ; galets
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) CNRS, UMR 5140 - Gazzal Handi