Dossier IA13005872 | Réalisé par
Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
bassin de port dit bassin de la Grande-Joliette
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône
  • Commune Marseille
  • Adresse Joliette
  • Cadastre 807 E 8  ; 810 I 4  ; 810 H 9
  • Dénominations
    bassin de port
  • Précision dénomination
    port de commerce
  • Appellations
    bassin de la Grande-Joliette
  • Parties constituantes non étudiées
    quai, entrepôt commercial

La loi du 5 août 1844 ordonne la construction du bassin de la Joliette, au nord du Vieux-Port. Le chantier des ingénieurs Toussaint et de Montluisant. Le bassin devait à l'origine être la seule extension du port de Marseille, le bassin fut d'ailleurs baptisé dans un premier temps port auxiliaire. Les infrastructures de la Joliette sont utilisées dès 1847. Le bassin de la joliette en tant que port auxiliaire est achevé en 1853. Les môles Lazaret et Arenc sont construits entre 1856 et 1864. Dans le deuxième quart du 20e siècle, des hangars sont construits sur les môles. Mais entre 1932 et 1941 le bassin de la Joliette est remanié avec la création de la gare maritime et la reconstruction des 3 môles selon une disposition oblique, plus adaptée à la taille des navires et aux besoins de la réparation navale. Les hangars J0, J1, J2, J3 et J4 sont construits entre 1932 et 1953. Au début des années 1950 les môles obliques sont réunis par un terre-plein. Le hangar quai du Maroc est construit entre 1953 et 1955. Le bassin du Lazaret et le premier bassin d'Arenc sont remaniés entre 1956 et 1959 et intégrés au bassin de la Grande Joliette. Au début des années 1960 le bâtiment pour la direction du port est construit sur le quai de la Joliette et les services administratifs y sont regroupés dès 1962. Dans le cadre de la transition entre le port et la ville, le GPMM (Grand Port Maritime de Marseille) a récemment cédé des terrains pour le développement économique de la ville. Les darses de part et d'autre du môle J3 sont remblayées pour créer de nouveaux terre-pleins. Le hangar J1 et le Silo d'Arenc (référence IA13000878) sont reconvertis en lieux culturels entre 2010 et 2013, et un centre commercial a ouvert en 2014 au niveau du J0.

Le bassin de la Grande Joliette est localisé au nord du Vieux-Port de Marseille (référence IA13005951), au sud des bassins est du GPMM (Grand Port Maritime de Marseille) (référence IA13005890). Le bassin est accessible au sud par la Passe Sainte-Marie entre le J4 et l'ancien phare Sainte-Marie. Ce bassin est protégé par la digue du large (référence IA13000879), longue de 7 km. Le bassin de la Grande Joliette est divisé en deux espaces distincts : la cité portuaire au sud et le terminal corse au nord. Ce bassin de plus de 25 ha abrite 3 gares maritimes pour les liaisons avec la Corse ou l'Algérie (Gare de la Joliette, Gare de la Major ou Gare croisières). Il est doté de 16 postes à quai. Les darses permettant l'accostage des navires de croisière alternent avec des terre-pleins accueillant d'immenses hangars et parking. Les murs de quai sont construit selon le principe du béton coulé dans l'eau, mais les môles obliques sont construits avec des cuves alvéolaires et le quai du J4 est construits avec des blocs artificiels.

  • Murs
    • béton
  • Typologies
    port de commerce ou industrie
  • Statut de la propriété
    propriété d'un établissement public de l'Etat
  • Précisions sur la protection

    Atlas des paysages : bassin de Marseille ; Secteur Euroméditerranée

Date d'enquête 2015 ; Dernière mise à jour en 2015
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers