Dossier d’œuvre architecture IA13004810 | Réalisé par
Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique régionale, patrimoine portuaire en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Siège de corporation dit prud'homie de pêche aujourd'hui tribunal de pêche de La Ciotat
Œuvre recensée
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur – Service mer

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône
  • Commune La Ciotat
  • Adresse 8 rue Adolphe Abeille
  • Cadastre 2014 AB 187
  • Dénominations
    siège de corporation, tribunal
  • Précision dénomination
    prud'homie de pêche, tribunal de pêche

Une confrérie du Saint-Esprit qui regroupe les pêcheurs est attestée au 14e siècle. Elle contribue à l'émancipation du nouveau bourg détaché de Ceyreste en 1429. Le premier cadastre de La Ciotat, établi en 1460, enregistre 45 contribuables dont 30 sont possesseurs de filets, d'engins de pêche ou de barques. Un premier règlement écrit de la prud'homie est établie en 1459. Les patrons-pêcheurs décident en 1747 d'acquérir une maison pour tenir leurs réunions. Ils deviennent propriétaires de la maison Faure, située entre la rue de la Tasse (rue Adolphe Abeille) et la Ribo, le quai occupé par les activités des pêcheurs. Le bâtiment est acquis pour la somme de 2000 livres. Dès 1749, les prud'hommes cèdent le magasin du rez-de-chaussée, sa cave, et la citerne pour 1000 livres au patron-pêcheur Antoine Blanc. Des aménagements sont entrepris, des ornements sont acquis: croix de bannière, un buste en bois de saint Pierre pour la salle de réunion. Un buste en marbre de saint Pierre est acquis auprès d'un sculpteur Monte-Donis pour être placé en façade sur le quai. Pour garnir les murs, deux tapisseries qui figurent des épisodes de la vie de saint Pierre sont acquises. Ces dépenses illustrent la préoccupation des prud'hommes d'affirmer leur prestige contre l'autorité communale des consuls. Les pêcheurs célèbrent la Saint-Pierre à la fin du mois de juin.

Une restauration des locaux de la Prud'homie est entreprise en 1931.

  • Période(s)
    • Principale : milieu 18e siècle
  • Dates
    • 1748, daté par source

Depuis le quai Ganteaume, le siège de la prud'homie de pêche est signalé en façade par une niche ornée d'une statue de saint Pierre, surmontée d'une plaque en ciment désignant le tribunal de pêche. L'intitulé est repris au dessus de l'entrée principale située 6, rue Adolphe Abeille. Le rez-de-chaussée vouté, actuellement occupé par un restaurant, correspond à l'aménagement d'un magasin dit escas, destiné aux pécheurs. Au premier étage, la salle de réunion donne par deux fenêtres sur le port. Elle conserve deux tapisserie qui figurent deux épisodes de la vie de Saint Pierre.

  • Murs
    • calcaire maçonnerie enduit
  • Typologies
    bâtiment lié à l'activité portuaire
  • Statut de la propriété
    propriété d'un organisme professionnel, propriété de la prud'homie ; fermé au public
  • Précisions sur la protection

    Atlas des paysages : baie de La Ciotat

Documents d'archives

  • La Ciotat, premier règlement de la prud'homie. Document en provençal daté du 30 septembre 1459. / Encre sur parchemin. Archives communales, La Ciotat : EE 43.

  • La Ciotat, locaux Prud'homie (restauration 1931). Archives communales, La Ciotat (13) : 6S 60/6

Date(s) d'enquête : 2015; Date(s) de rédaction : 2015
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Carteron Sophie
Carteron Sophie

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.