Dossier d’œuvre architecture IA06001384 | Réalisé par
  • recensement du patrimoine balnéaire
immeuble dit Maison Caraveu
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
  • Commune Beaulieu-sur-Mer
  • Lieu-dit la Murta
  • Adresse 6, 8 avenue Maréchal-Foch , 45 boulevard Marinoni
  • Cadastre 1987 AH 68
  • Dénominations
    immeuble
  • Appellations
    Maison Caraveu

L'immeuble A dont le décor est inspiré de l'Art Nouveau est construit en 1901 pour monsieur Caraveu, par un architecte inconnu.

L'immeuble A, mitoyen sur deux côtés est situé à l'angle d'un îlot. Son plan est en V avec un sous-sol, trois étages carrés et une couverture en terrasse. L'angle, situé face à un croisement entre un boulevard et une avenue, est souligné par un balcon arrondi (premier étage) et par une logette supportée par des consoles moulurées, couverte par une terrasse d'agrément (deuxième étage). Les façades sud et ouest sont asymétriques et traitées avec un décor partiellement différent. La façade sud qui compte huit travées est organisée en deux parties : une partie avec trois travées de fenêtres avec balconnets (côté est) et une partie comprenant quatre travées de fenêtres avec balcons (côté ouest).La façade ouest comporte cinq travées dont une avec un balcon. Les trois premières travées des façades situées de part et d'autre de l'angle, sont symétriques. Le rez-de-chaussée, souligné par un bossage continu en tables, abrite des commerces. La porte d'entrée est située au rez-de-chaussée, sur la façade sud. La distribution des appartements n'est pas connue. La balustrade située sur la logette a été remplacée par un garde-corps en tubes.

  • Murs
    • enduit
    • maçonnerie
  • Toits
    ciment en couverture
  • Étages
    sous-sol, 3 étages carrés
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • terrasse
  • Escaliers
    • escalier intérieur
  • Typologies
    plan-masse régulier ; volumétrie régulière ; élévation avec axe ; caractère éclectique
  • Techniques
    • céramique
    • sculpture
  • Représentations
    • balustre
    • rosace
    • ornement végétal
    • fruit
    • couronne végétale
    • fleur
  • Précision représentations

    La logette est ornée de rosaces en céramique. La terrasse qui la couvre est bordée d'une balustrade. Les fenêtres situées sur les façades sud et ouest sont surmontées de linteaux ornés d'un décor végétal moulé. Les trumeaux située dans la partie est de la façade sud sont partie haute de panneaux carrés bordés d'une frise de disques avec à l'intérieur une couronne de fruits et une fleur au centre et en partie basse, une fleur sur un panneau, en céramique vernissée. Chaque élément en céramique est encadré de feuillages en relief, sculptés ou moulés dans l'enduit. Les façades étaient couronnées par un parapet orné d'éléments sculptés et en céramique. La porte principale, sur la façade sud, est surmontée d'un panneau sculpté en forme d'écusson avec la date de construction au centre (1900) entourée d'une couronne de feuillages et de rameaux fleuris.

  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date(s) d'enquête : 2002; Date(s) de rédaction : 2004
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Conseil général des Alpes-Maritimes