Dossier d’œuvre architecture IA06001106 | Réalisé par
Fray François
Fray François

Conservateur du Patrimoine au service régional de l'Inventaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1968 à 2004.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • recensement du patrimoine balnéaire
maison, actuellement auberge de jeunesse
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Antibes faubourg
  • Commune Antibes
  • Lieu-dit Cap d'Antibes
  • Adresse 272 boulevard de la Garoupe
  • Cadastre 1979 BY 96
  • Dénominations
    maison
  • Destinations
    auberge de jeunesse
  • Parties constituantes non étudiées
    jardin d'agrément, terrasse en terre-plein, garage

Maison construite en 1928 par l'entrepreneur de maçonnerie Crespi sur un projet de 1927 de l'architecte niçois J. Léasseau pour M. Junot.

Maison comprenant un sous-sol à demi-enterré et un étage carré sur le rez-de-chaussée surélevé. Le plan est presque carré, avec une aile saillante au sud-ouest, couverte en terrasse d'agrément. Un portique couvert en terrasse d'agrément borde la façade est vers la mer. Le sous-sol contient, à proximité de l'escalier, la cuisine dotée d'un monte-plats, un cabinet de toilette, un w.-c., une chaufferie, une buanderie, deux chambres de domestiques, deux caves et le garage ouvrant à l'ouest. L'entrée du rez-de-chaussée se fait par la façade est : le vestibule, appelé petit salon sur le projet, relie le grand salon et la salle à manger par des portes coulissantes en vis-à-vis. Il ouvre sur la galerie centrale qui donne directement sur l'escalier tournant, flanqué au sud de la salle de bain de la chambre logée dans l'aile saillante. Au sud de la galerie, un autre vestibule, appelé boudoir, que précède un perron, et au nord, le fumoir. L'office, appelé cuisine, située dans l'angle nord-ouest, est accessible de l'arrivée de l'escalier du sous-sol et par son propre perron. Au 1er étage, une galerie transversale dessert les trois chambres principales à l'est par l'intermédiaire d'un sas. Celle du sud a une salle de bain qui ouvre aussi sur la galerie, les deux autres un cabinet de toilette. Il y a une chambre de domestique, une lingerie et un w.-c. . Les élévations, ordonnancée à l'est, correspondent au projet. Elles sont enduites et nues, aujourd'hui colorées en rose et blanc, avec des baies en plein cintre dont les menuiseries sont refaites. Les portes vitrées des deux vestibules sont en ferronnerie, conformément au projet, mais rectangulaires. Les piliers du portique sont cannelés. Les garde-corps en ferronnerie des portes-fenêtres et des terrasses ne sont pas ceux du projet, franchement Art déco. Un bandeau en béton armé faisant office de corniche règne sur les élévations. Un parapet dont les redents s'alignent sur les travées masque la toiture en pavillon.

La maison s'élève près de la clôture sud, au centre de la parcelle de quelque 3000 m2. Elle est accessible par deux portails au sud et à l'est, ce dernier portant à l'origine le nom de la villa (ferronneries d'applique aujourd'hui incomplètes rendant l'inscription en grande partie illisible). Le jardin est organisé en terrasses de faible hauteur descendant vers la mer, avec une allée axiale reliant le portail à la porte d'entrée. La végétation n'est plus que le vestige de celle d'origine, avec quelques pins, de vieux yuccas, des phoenix canariensis remplacés et des pittosporums.

  • Murs
    • enduit
    • maçonnerie
  • Toits
    tuile plate mécanique, ciment en couverture
  • Plans
    jardin régulier
  • Étages
    sous-sol, 1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée, jardin en terrasses
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit en pavillon
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour suspendu
  • Autres organes de circulation
    monte-charge
  • Typologies
    caractère moderne
  • État de conservation
    restauré
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents figurés

  • [Projet de maison pour Mr Junot. dossier de permis de construire : plans, élévations en perspective vues du sud-est.] / Dessin de J Léasseau, 1927. Archives communales, Antibes : permis de construire 75 W 3. 1927-152.

Date(s) d'enquête : 2000; Date(s) de rédaction : 2002
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Fray François
Fray François

Conservateur du Patrimoine au service régional de l'Inventaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1968 à 2004.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.