Dossier d’œuvre architecture IA04002974 | Réalisé par
Buffa Géraud (Contributeur)
Buffa Géraud

Conservateur du Patrimoine au service régional de l'Inventaire général de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 2004 à 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique
quartier des moulins
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
  • Commune Annot
  • Adresse rue des moulins
  • Cadastre 1830 F 263, 262, 267  ; 2017 OF 269, 275
  • Dénominations
    quartier
  • Précision dénomination
    quartier des moulins
  • Parties constituantes non étudiées
    moulin à foulon, moulin à huile, moulin à farine

L'origine des moulins d'Annot est médiévale. Il faut sans doute situer au 13e ou au 14e siècle l'aménagement du premier moulin. Le tracé du canal d'alimentation (voir dossier canal de la Tourtouïre, IA04001836), le long des remparts de la ville déperchée, incite à penser qu'il est postérieur à la construction de la première ligne de défense, qu'il longe pour contourner le noyau urbain originel d'Annot1. Le plus vieux moulin aurait ainsi été bâti immédiatement en contrebas de la muraille (parcelle 263 du relevé du cadastre de 1830), avant que celle-ci soit agrandie vers 1380.

Un texte de 1486 nous apprend que le quartier des moulins, qui ne sera jamais intégré dans les lignes de défense successives, comprend déjà à cette date au moins trois installations, deux moulins à foulon et un moulin à farine. Un des deux foulons est désigné du terme de "grande foulerie". Ce quartier des moulins, s'il tire probablement son origine de la construction du canal nécessaire au fonctionnement du moulin à farine, a donc vu son développement en grande partie lié à l'importance de l'activité textile à Annot.

En 1700, le quartier compte deux moulins à farine, propriété d'un dénommé Dubois. Trente ans plus tard, ces moulins banaux sont propriété de la commune.

Les deux moulins indiqués comme tels par les états de section du cadastre napoléonien (où on trouve le terme "moulins à eau", sans précisions sur l'activité) sont ceux des parcelles actuelles 262 et 263. Ils appartiennent à cette date "à la commune et consort".

Le moulin de la parcelle 263 a probablement été détruit vers 1860. Les archives parlent en effet du canal du moulin et non plus des moulins à partir de cette époque. Le moulin restant est alors la propriété de la commune à hauteur des 5/8 et de F. Roux, fabricant de draps (voir dossier IA04000808), et M. Féraudy, pour les 3/8 restant.

Ce moulin est en mauvais état et dans les années 1870-1900, son fonctionnement difficile voire intermittent amène un des fermiers du moulin à attaquer la commune devant les tribunaux.

En 1905, le moulin, qualifié d'ancienne scierie, est rénové (installation d'une laveuse) et affermé. Situé sur la parcelle 269, il a de nos jours perdu tous ses équipements mais on y trouve encore une plaque de fabriquant de meules : MEULES A MOULINS ET CARREAUX / ALEXANDRE FAUQUEUX PROPRIÉTAIRE DE CARRIÈRES A LA FERTÉ SOUS JOUARRE (SEINE-&-MARNE). Ce moulin à farine a été mis à bail jusqu'au lendemain de la Première Guerre mondiale. Dans le bâtiment aujourd'hui transformé en habitation, on peut encore voir l'ancien emplacement de la roue horizontale ainsi que celui de la roue verticale installée au 19e siècle.

Signalons que dans le même quartier, en 1830, le rez-de-chaussée de la parcelle 267 (parcelle 275 du cadastre actuel), qui appartient à Jean Baptiste Philip, notaire, abrite lui aussi un moulin. Cette parcelle n'étant pas sur le tracé du canal, on peut imaginer qu'il s'agissait d'un moulin à sang, à moins que le canal ait été ponctuellement dérivé de quelques mètres pour le faire fonctionner.

Ces moulins ne sont pas les seuls qui aient existé à Annot. Le cadastre napoléonien en mentionne deux autres en 1830 : le rez-de-chaussée de la parcelle 26, qui appartient à Rabiés du Villars en 1830, et celui de la parcelle 225, propriété d'Honoré Brouchier à cette même date, sont deux moulins à huile qui fonctionnaient grâce à la force animale.

1Il n'est pas exclu que le virage formé par le canal à l'approche du moulin soit dû non à la présence du mur d'enceinte mais à celle de l'éperon rocheux sur lequel est construit le haut du village.

Les fortifications d'Annot se composent de plusieurs murs d'enceinte construits entre le 12e et le 16e siècle. Les moulins ont été aménagés, entre le 12e et le 15e siècle, en contrebas de la muraille. Au moins trois moulins hydrauliques y ont fonctionné, servant soit à fouler les draps de laine, soit à moudre la farine. Le moulin à farine a été détruit sans doute dans les années 1860. Le moulin bas, ancien foulon, est par la suite devenu un moulin à farine et une scierie avant de devenir une habitation.

  • Période(s)
    • Principale : Moyen Age

Le quartier des moulins occupe la partie basse de la rue des moulins. L'espace assez dégagé et arboré correspond à l’ancien emplacement du plus vieux moulin à farine de la ville. En contrebas se trouve toujours le bâtiment de l'ancien foulon qui l'a remplacé.

  • Murs
    • grès moellon

Documents d'archives

  • Mise à bail, par la communauté d’Annot, du moulin à foulon. Copie du 18e siècle d'un acte de 1486. Collection particulière.

  • Registre des délibérations du Conseil municipal d'Annot. Trois registres : 1706 - 1708, 1747 - 1715, 1720 - 1725. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E DEP 008 / BB3.

    11 octobre 1705 : voir annexe.
  • Registre des délibérations du Conseil municipal d'Annot. Huit registres : 1725 - 1729, 1731 - 1733, 1734 - 1739. de 1725 à 1739. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E DEP 008 BB4.

    7 janvier 1736 : devis des reparations qu’il convient faire aux deux moullins de cette ville et com[munau]tte d’annot. 6 août 1642 : prifait des réparations des moulins. Voir annexe.
  • Archives municipales d'Annot déposées : correspondances (police, justice, bâtiments et biens communaux, assistance et prévoyance, travaux publics, service vicinal, culte, enseignement : 1790 - 1849. de 1790 à 1849). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E DEP 008 / 2D2 E.

    Etat de la [ill] des moulins à farine de la commune d’Annot pendant l’an cinq de la république fse : voir annexe.
  • Archives municipales d'Annot déposées : correspondances (police, justice, bâtiments et biens communaux, assistance et prévoyance, travaux publics, service vicinal, culte, enseignement : 1790 - 1849. de 1790 à 1849). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E DEP 008 / 2D2 E.

    21 vendémiaire an 8 : inventaire du plus bas moulin d'Annot. Voir annexe.
  • Archives municipales d'Annot déposées : correspondances (police, justice, bâtiments et biens communaux, assistance et prévoyance, travaux publics, service vicinal, culte, enseignement : 1790 - 1849. de 1790 à 1849). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E DEP 008 / 2D2 E.

    Début 19e siècle : volonté de ne plus affermer les moulins chaque année. Voir annexe.
  • Traité de gré à gré entre le maire d'Annot et M. Reboul Alphonse, maçon, pour l'installation d'une laveuse au moulin communal. 29 décembre 1887, Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 14.

  • Baux du moulins à farine d'Annot : 1869-1919. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 11.

  • Bail de l’immeuble communal appelé ancienne scierie [d'Annot], 20 janvier 1905, Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 11.

    Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 11
    L'ancien moulin à farine d'Annot est en ruine en 1904. Il est qualifié d'ancienne scierie.

Documents figurés

  • Les plus jolis sites des Alpes 162. - Annot (B.-A.). - Site curieux dans la vieille ville / Carte postale, Rosin éditeur, milieu du 20e siècle. Collection particulière.

Annexes

  • Documents d'archive relatifs aux moulins banaux d'Annot.
Date(s) d'enquête : 2010; Date(s) de rédaction : 2017
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Buffa Géraud
Buffa Géraud

Conservateur du Patrimoine au service régional de l'Inventaire général de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 2004 à 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.