• inventaire topographique
Ferme
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Aiguilles
  • Commune Saint-Véran
  • Lieu-dit la Ville
  • Adresse Ville
  • Cadastre 1824 C1 1348  ; 1971 AC 482
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    grange, fenil, étable, bergerie, resserre, cour

HISTORIQUE

Inscription B M 1797 gravée sur le linteau de la porte principale de la court.

DESCRIPTION

Situation

Dans le quartier de Saint-Véran appelée la Ville.

Composition d'ensemble

La demeure étudiée est formée de deux corps de bâtiments perpendiculaires et mitoyens : le caset de faîtage est-ouest abrite les pièces d'habitation ; la fuste de faîtage nord-sud, l'étable et la grange. Une bergerie indépendante est construite à l'angle sud-est de la fuste. L'espace délimité par cet ensemble de bâtiments forme une cour privée close par un mur percé de deux portes : une porte à deux battants à l'est, une porte à un battant au sud qui donne accès au jardin potager. La court est en grande partie couverte par des balcons en bois.

L'angle sud-est de la court est occupé par la fumière. Une passerelle de bois construite contre le mur permet de circuler avec une brouette. Les lieux d'aisances sont à proximité du tas de fumier.

Matériaux

- Murs :

Le Caset, la "Chambre des meubles" et le rez-de-chaussée de la fuste qui forment l'étable sont en moellons de pierre, grossièrement crépis à la chaux. Les murs de l'étable sont par endroit doublés de planches.

Façade est. Pignon du caset.Façade est. Pignon du caset. Façade ouest.Façade ouest.

La fuste est construite en empilage de madriers de mélèze croisés aux angles et assemblés à mi-bois. Le pignon sud de la fuste n'est pas fermé. L'agrandissement en encorbellement au-dessus de la porte de la grange est en planches disposées horizontalement.

La bergerie sud est en maçonnerie de moellons non crépis.

Les pignons sont en planches.

La clôture des galeries de séchage du mur sud et du balcon du caset sont en planches disposées verticalement.

Le chambroun a des murs en pan-de-bois.

- Sols :

Etable : dallage de lauzes (dalles de schiste) sur la moitié nord ; plancher de mélèze sur la moitié sud qui servait de cuisine d'hiver.

Establotte, fougagne, "chambre des meubles" : plancher de mélèze.

Bergerie, cave : terre battue.

Court : pavés pour la partie située devant la porte d'entrée, plancher de mélèze pour le reste.

- Couvrements :

Voûtes : blocage.

Plafonds de l'establotte, de la fougagne et de la cave en planches sur poutres apparentes.

Les séparations horizontales de la grange sont formées par une claire-voie. Les planches sont simplement posées sur les solives.

Le plafond du premier étage du caset est formé de madriers de mélèze entre lesquels a été coulé un mélange de pierre et de plâtre. Il a au total 25 cm d'épaisseur. Les madriers sont recouverts d'une dalle qui forme le sol du comble du caset.

- Balcons :

en bois.

Structure

Au rez-de-chaussée, seule l'étable est voûtée d'arêtes. Les autres pièces sont plafonnées. La voûte de l'establotte, écroulée, a été remplacée par un plafond en planches.

Le premier étage est entièrement plafonné.

Élévations

La porte principale de la court est ornée de losanges incisés et d'un motif peint accompagné des lettres A.M.

La porte de la court en façade est.La porte de la court en façade est.

Couverture

Le caset est couvert de lauzes, ce qui est l'habitude. La fuste est également couverte de lauzes et non de bardeaux comme c'est habituellement le cas. C'est la seule fuste couverte de lauzes repérée.

La charpente de la fuste est triangulée. Celle du caset paraît être une charpente sur poteaux. Les balcons du caset et de la fuste sont couverts de bardeaux.

Distribution intérieure

Au rez-de-chaussée le caset abrite une cave et la cuisine ou fougagne. Le mur nord de la fougagne est occupé par un ensemble de meubles de rangement : armoire, vaisselier et étagères. Une petite étable dite establotte relie ces pièces au bâtiment d'exploitation. Une vaste étable voûtée en occupe l'ensemble du rez-de-chaussée. Contre le mur nord se trouvent les stalles du mulet et des vaches. Au-dessus des stalles se trouvent des barres en bois auxquelles on aurait attaché la queue des vaches pendant la traite (information orale sous toute réserve). La moitié sud servait de cuisine d'hiver. Il s'y trouve encore des lits, un poêle et un buffet. La pièce sans doute rajoutée postérieurement appelée "chambre des meubles" sert d'atelier de menuiserie.

Toutes ces pièces comportent une porte distincte desservie par l'espace de la cour couvert par un balcon et dont le sol est un plancher de mélèze. Cette partie de la cour privée correspond au vestibule dans-œuvre mais ouvert sur l'extérieur appelé court des maisons à arcades du canton.

Toutes les pièces de l'étage sont desservies par une coursière en planches, reliée au rez-de-chaussée et à l'étage supérieur par des escaliers en bois. On notera le nombre de resserres à provisions ou à matériel : chambroun, pièce de rangement et petite chambre. Dans la petite chambre du caset se trouvent les séchoirs à pain formés de tourniquets pivotant sur un axe.

Dans le comble du caset, le ventoir.Dans le comble du caset, le ventoir.

L'ensemble du deuxième étage et du comble des deux bâtiments sert de grange. Les deux granges sont desservies par une galerie qui a une porte distincte au nord. Un agrandissement en planches a été construit au-dessus de la porte nord de la grange : on y conservait l'orge.Le grenier est un coffre à grains en partie suspendu au premier étage de la fuste.

Dans le comble du caset se trouve le ventoir, dans le comble de la fuste des claies de séchage formées de branches placées entre les pannes.

Comble de la fuste. Mur de refend en empilage et claies de séchage.Comble de la fuste. Mur de refend en empilage et claies de séchage.

L'inscription B m 1797 est gravée sur le linteau de la porte de la cour

Le rez-de-chaussée du volume principal abritant l'étable et le logis est en maçonnerie tout comme le caset ; la grange dite fuste est en fûts de mélèze croisés aux angles et assemblés à quart de bois ; la fuste est couverte d'un toit à 2 longs pans, les galeries de circulation d'un toit en appentis, et le caset d'un toit à 2 longs pans ; l'ensemble des toitures est en lause à l'exception des avant toits en bardeau ; l'étable et la bergerie (establotte) sont voûtées d'arêtes

  • Murs
    • pierre
    • bois
    • enduit
    • moellon sans chaîne en pierre de taille
  • Toits
    bardeau, pierre en couverture
  • Étages
    étage de soubassement, 1 étage carré
  • Couvrements
    • voûte d'arêtes
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • appentis
    • pignon couvert
  • Escaliers
    • escalier intérieur : escalier droit en charpente
  • Typologies
    maison type IIIC : à 3 modules juxtaposés : logis étable grange, galeries de circulation, caset
  • Techniques
    • peinture
  • Représentations
    • instrument de mesure
  • Précision représentations

    sujet : cadran solaire, support : peint sur le mur est du caset

  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date(s) d'enquête : 1972; Date(s) de rédaction : 1994