Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve
    fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve Toulon - 1ère fortification d'agglomération - en ville
    Description :
    intégrée au bastion. La porte d'Italie, à la fois ouvrage de défense avec demi-lune et bâtiment militaire
    Annexe :
    démolition n’en fut conduite que de juillet 1859 à avril 1860. Les établissements et bâtiments militaires et l’hôpital militaire,devaient être conservés et réintégrés au nouveau parcellaire, formant des prévu en 1859 dans le nouveau quartier militaire intra-muros au nord du chemin de fer. Le bastion Saint fluidité des axes viaires, sont nettement antérieures au déclassement militaire, et postérieurs de moins de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Negro (Nigra) Ercole [ingénieur militaire] Bonnefons Raymond de [ingénieur militaire] Bonnefons Jean de [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Boniface François-Hyacinthe de [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Aumale Charles François Marie d' [ingénieur militaire] Vialis Michel-Joseph de
    Texte libre :
    reprises au XVIIIe siècle comme option des projets généraux des ingénieurs militaires royaux. Au mois de mentionné à partir de 1536, était alors à la fin de sa brillante carrière d’ingénieur militaire propagateur confirmation de privilèges, d’octroi de droits et d’exemptions de taxes, astreintes et services militaires , avec attribution de la charge de gouverneur au premier consul, en évitant les servitudes militaires et et ingénieur militaire piémontais Ercole Negro, ou Nigra (1541-1622), auteur de plusieurs dessins jusqu’en 1588, avait participé à des campagnes militaires durant les guerres de Religion, et produit des militaires du duc de Savoie, alter ego d’Ercole Negro, Ascanio Vitozzi. A Toulon, il eut pour mission
    Historique :
    , commissaire de l'artillerie et ingénieur militaire français pionnier du bastion, à la demande de Claude de l'ingénieur militaire piémontais Ercole Negro, qui élabore un nouveau plan avec front de terre à six bastions maintenant la porte Neuve, et, après le déclassement militaire des enceintes (1921), jusque l'après seconde
  • fort de la Croix Faron
    fort de la Croix Faron Toulon - Mont Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Le Masson
    Texte libre :
    militaire de la génération antérieure (fronts bastionnés), mais la caserne casematée, d’une capacité de 350 la branche est, reprend à peu près le tracé du chemin, puis route militaire amorcée vers 1766 et
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Ouvrages du fort de la Croix Faron. / Dessin, lavis, 1880. Service P. 88-89, 120-121. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire
  • arsenal
    arsenal Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Bonnefons Raymond de [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur, ingénieur militaire] Verguin Jean-Joseph
    Texte libre :
    subsister quelques bâtiments militaires importants et patrimoniaux, notamment les témoins monumentaux les militaire, mais aussi de l’architecture portuaire, voire de l’architecture industrielle (forges, ateliers militaire. D’autre part, la fonction même de l’arsenal de la marine induit le fait que ses bâtiments militaires sont au service de la flotte de guerre et de son artillerie, mais pas à celle des fortifications militaires, plutôt pré-industriels ou civils, indirectement seulement au service de l’armement de la flotte de figure catégoriels difficiles à trancher sont comparables à celui des hôpitaux militaires qui l’architecture hospitalière au sens large, et non de celle de l’architecture militaire. Tel, près de Toulon dans le cadre d’une approche thématique de l’arsenal et de ses bâtiments militaires, mais dans celle de l’ensemble des fortifications du corps de place, y compris les bâtiments militaires qui y sont intégrés catégorie des bâtiments militaires de l’arsenal, malgré leur lien intime avec l’enceinte des darses. Encore
  • ouvrage fortifié dit retranchement du Pas de Leydet ; poudrière actuellement chapelle Notre Dame du Faron
    ouvrage fortifié dit retranchement du Pas de Leydet ; poudrière actuellement chapelle Notre Dame du Faron Toulon - Mont Faron
    Description :
    militaire, longe à droite (au sud) la petite éminence rocheuse bien dégagée à 509 m d’'altitude que couronne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    explicitement, avec une zone de servitude militaire associée, sur son tracé linéaire complet suivant du Pas de la Masque. D’après la légende d’un plan du domaine militaire dressé en 1855 pour synthétiser des recherches sur l’origine des propriétés militaires sur le Faron, « L’extrémité nord du le nouveau tracé direct de la route militaire du Faron créé en 1875 entre la tour Beaumont et la Beaumont, sur un « Plan du terrain militaire des ouvrages du Faron » datable du début du XXe siècle. La , ancien aumônier militaire, qui avait choisi le vocable de Notre-Dame de préférence à celui de Jeanne de ceux qui tombèrent pour la libération de la France ; hommes et femmes, civils et militaires branche ouest la « route du Faron », ancienne route militaire, après la desserte du fort du Grand Saint Beaumont. C’est l’ancien tracé de la route militaire. La route du Faron (tracé de 1875) se continue à l’est batteries annexes indiquées au début du XXe siècle, l’ancienne route militaire se continue sur le plateau
    Historique :
    , attenante au retranchement. A cette date est créé un nouveau tracé de la route militaire du Faron passant
  • édifice logistique dit bâtiment de l'Horloge
    édifice logistique dit bâtiment de l'Horloge Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    l'architecture civile que de l'architecture militaire. Le beffroi évoque des réalisations contemporaines celles réalisées dans quelques bâtiments militaires contemporains de la place-forte de Toulon
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Texte libre :
    , autorité militaire supérieure de l’arsenal. C’est probablement dans le cours des années 1950 que l’étage en
1