Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ville et place forte de Montdauphin
    ville et place forte de Montdauphin Mont-Dauphin - Mont-Dauphin - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    Place de Mont dauphin. Plan terrier du domaine militaire. / Dessin, 1848. Service historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie, Atlas des bâtiments militaires, Feuille 1. . Service historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie, Atlas des bâtiments militaires.
    Description :
    fronts. A l'intérieur se trouvent des bâtiments militaires: casernes, magasins à poudre, arsenal
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Massillon [ingénieur militaire] de Larerye [ingénieur militaire] Legier du Plan [ingénieur militaire] d'Heuriance Jean-Louis [ingénieur militaire] Le Michaud d'Arçon Jean Claude Eléonore [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Bourcet Pierre-Joseph
    Texte libre :
    implanté à la crête militaire de la partie sommitale du plateau, sur 460 m de développement, et s'appuyant et militaire, comme sept autres avaient déjà été créées par Louis XIV (Phalsbourg, Longwy, Sarrelouis militaire (comme on le fera en 1724, à Briançon, avec le fort des Têtes), sans doute pour donner à la facile de créer, d'autorité, un site militaire, la création et le développement d'une agglomération . Après quelques velléités de réoccupation militaire entre 1945 et 1954, la place cessera d'être garnison
    Illustration :
    Place de Montdauphin. Plan terrier du domaine militaire, 1848. IVR93_19940500270ZAB
  • pont dit pont d'Asfeld
    pont dit pont d'Asfeld Briançon - Pont d'Asfeld - isolé - Cadastre : 1975 AO-B
    Historique :
    ingénieurs militaires ayant participé à la construction.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Bidal marquis d'Asfeld Claude François [ingénieur, ingénieur militaire] d'Heuriance Jean-Louis
    Texte libre :
    succession d'Espagne, la situation militaire en Dauphiné amena Berwick à mettre la région en état de défense militaires ayant participé à la construction. Malheureusement ce mémoire ne s'étend pas aux chantiers de comporte très peu d'homologues dans le patrimoine militaire: il existait bien, à Briançon même, un beau (batterie de côte avancée du goulet de Brest) construit en 1859 par le génie militaire. Récemment remis en
  • fortification d'agglomération de Mont-Dauphin
    fortification d'agglomération de Mont-Dauphin Mont-Dauphin - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Legier du Plan [ingénieur militaire] de Larerye [ingénieur militaire] d'Heuriance Jean-Louis [ingénieur militaire] Bourcet Pierre-Joseph [ingénieur militaire] Le Michaud d'Arçon Jean Claude Eléonore
    Texte libre :
    rampants en bois, de vastes combles ont été, après 1870, aménagés en pigeonnier militaire. Au centre et à
  • ensemble fortifié dit organisation défensive de l'Ubaye
    ensemble fortifié dit organisation défensive de l'Ubaye Alpes-de-Haute-Provence
    Historique :
    une ligne d'avant-postes à Larche, aux Fourches et à Pra. Le dispositif militaire de l'Ubaye réussit à
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Creuzet de Richerand Guy [ingénieur militaire] Hüe de Langrune Hercule [ingénieur militaire] Bourcet Pierre-Joseph [ingénieur militaire] d'Heuriance Jean-Louis [ingénieur militaire] Séré de Rivières Raymond Adolphe [ingénieur militaire] Haxo François-Nicolas-Benoît [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Annexe :
    avait été confiée à la main-d'oeuvre militaire, sur crédits "instruction" pendant les "campagnes d'été première à utiliser cette invention à des fins militaires, au moment de la guerre de Crimée (1854) puis sur
    Texte libre :
    n'en fasse une des portes de la frontière sur la Haute-Provence. Considérations militaires et historiques L'histoire des opérations militaires et de l'organisation fortifiée découle, évidemment, des militaire de cette région longtemps conditionnée par l'axe col de Larche - col de Vars - une des grandes partir du milieu du XIXe siècle, la trouée de l'Ubaye vers Gap. Dans l'histoire militaire de la frontière Tarentaise, le Moyen-Age n'a laissé aucun édifice militaire significatif en Ubaye si tant est donné qu'il en retranchements projetés à la crête militaire dominant l'Ubaye, et dont le plan de 1696 permet de constater qu'ils Révolution et du Consulat ont réveillé, chacune en leur temps, les opérations militaires en Ubaye, soit d'édifices militaires secondaires relevant de la "fortification de campagne renforcée" : - l'église de Larche attributions territoriales, soit à la suite des armées. Or ces hommes qui ont donc marqué l'Ubaye militaire, si instances militaires ne se fait d'illusion à ce sujet. L'énorme travail à réaliser est confié à un "Comité
1