Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 335 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ports et aménagements portuaires de la commune de Saint-Mandrier-sur-Mer
    Ports et aménagements portuaires de la commune de Saint-Mandrier-sur-Mer Saint-Mandrier-sur-Mer - rades de Toulon - Cadastre :
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - rades de Toulon - Cadastre :
    Titre courant :
    Ports et aménagements portuaires de la commune de Saint-Mandrier-sur-Mer
    Texte libre :
    de Saint-Mandrier-sur-Mer est une presqu'île dont la position est stratégique à l'entrée des rades de aménagés sur la commune dont la jetée de Saint-Mandrier associée au pôle Écoles Méditerranée de la Marine terre/mer : port de Saint-Mandrier (IA83001980) appontement pétrolier du Lazaret (IA83001981) port Pin La presqu'île de Saint-Mandrier enserre au sud la rade de Toulon. La commune commence au nord-ouest IA83001981) qui desservent les réservoirs aménagés sur le littoral. Cette zone est exploitée en mer pour la mytiliculture (parcs à moules). Le point culminant de Saint-Mandrier est la croix des Signaux couronnée par le port de Saint-Mandrier (référence IA83001980). De nombreuses zones militaires interdites d'accès sont qui préfigure l'hôpital Saint-Louis (reconstruit en 1818). Saint-Mandrier est une zone de défense du IA83001984) sont construits puis vers 1950 le port de Saint-Mandrier est aménagé, d'abord pour les pêcheurs aménagements portuaires de la commune, construit vers 1975. La commune de Saint-Mandrier accueille différentes
    Illustration :
    Carte de repérage des infrastuctures portuaires sur la commune de Saint-Mandrier-sur-Mer
  • fort Saint-Elme
    fort Saint-Elme Saint-Mandrier-sur-Mer - Saint-Elme (hauteur)
    Historique :
    fortifications préconise à nouveau la construction d'un véritable fort sur la hauteur de Saint-Elme, que la En 1812, la hauteur de Saint-Elme est jugée importante à occuper par l'empereur lui-même. La retranchement, est construit sur ordre du maréchal Masséna, par les colonels Dianous et Tournadre fort Saint-Elme fait l'objet de quatre variantes postérieures successives dessinées par autant de , avec caserne casematée au centre du front de gorge et cavalier d'artillerie sur les deux faces du front sont construites sur son cavalier en 1874, et les nouvelles normes de la fortification répondant aux , entre 1878 et 1881. L'Atlas de batteries de côte de 1881 crédite le fort Saint Elme de six obusiers de 22cm sur affûts marins, servis par 12 canonniers et 36 auxiliaires, ce qui correspond à l'état
    Observation :
    ailleurs à Toulon. Moins remanié que les forts du Cap Brun et Saint-Antoine.
    Référence documentaire :
    Rapport de la Commission de révision de l'armement du littoral du 5e arrondissement sur un nouveau Projets pour 1845. Fortifications. Article 13. Construire un fort sur la hauteur St Elme. [Plan Projets pour 1845. Fortifications. Article 13. Construire un fort sur la hauteur St Elme. [Détails [Projet pour le fort Saint-Elme. Plan masse.] 1846 [Projet pour le fort Saint-Elme. Plan masse [Projet pour le fort Saint-Elme. Plan masse.] / Dessin, encre et lavis, par le capitaine Marc [Projet pour le fort Saint-Elme. Plan masse.] / Dessin, encre et lavis, par le capitaine Meunier Casernement du fort Saint-Elme. [Plans, coupes, élévation de la caserne, plan d'ensemble fort et batterie Saint-Elme, plan et coupe du corps de garde de la batterie Saint-Elme]. / Dessin, encre et lavis Fort Saint-Elme. [Plan des dessus.] / Dessin, encre et lavis, vers 1878-1880. Service Historique de
    Description :
    La hauteur de Saint-Elme, à 33m d'altitude, était occupée par un ouvrage antérieur en pierre sèche forte de Toulon, également pentagonaux, le fort Saint-Antoine du Mont Faron et le fort du Cap Brun. La 5m sur le front de gorge, c'est-à-dire le rez-de-chaussée du seuil de la porte du fort, ce qui . L’organisation défensive du fort est focalisée sur les batteries d’artillerie, autrement dites cavaliers, comme aux forts du grand Saint Antoine et du Cap Brun. Encore muni de ses deux traverses rajoutées, ce cavalier enveloppe la cour et borde les courtines sur quatre côtés, se prolongeant sur le front de gorge parapets dégagent à leur pied un étroit chemin de ronde d'infanterie périphérique courant sur l’arase des : niveau bas limité aux deux flancs, second niveau bordé d'un parapet en terre sur les faces. Le chemin de la masse couvrante de terre rapportée vers 1881 sur le magasin à poudre de 1857, situé à cet d'isolement, la façade extérieure, dégagée sur le fossé du fort, est plus monumentale avec son socle en pierre
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - Saint-Elme (hauteur)
    Titre courant :
    fort Saint-Elme
    Appellations :
    fort Saint-Elme
    Texte libre :
    officiers du génie ne se portent, pour la presqu'île de Saint-Mandrier, que sur les batteries de côtes mise en défense planifiée de la presqu'île de Saint-Mandrier (alias presqu'île de Cépet) n'émerge dans 23, une autre, cotée 24, sur l'éminence Saint-Elme, soit aussi à l'emplacement du futur fort du XIXe tirer sur la pleine mer et sur la rade, de plus deux fourneaux à réverbère", pour une garnison de 200 ouvrage sur la hauteur de Saint-Elme, ne prenant ni la forme d'une tour-modèle, ni celle d'une redoute 100.000 fr . Les projets successifs d'un fort sur la hauteur Saint-Elme Les choses en restent là la construction d'un fort sur la hauteur de Saint-Elme, pour une dépense estimée de 250.000 fr. dont l’isthme, seule véritable menace. Le mamelon de Saint Elme, qui a de bonnes vues sur les Sablettes et sur Construction et armement Premier état : redoutes et retranchement Saint-Elme L'idée d'une par mer, mais l'illustre commissaire des fortifications envisage aussi de verrouiller ce système
    Illustration :
    Projets pour 1845. Fortifications. Article 13. Construire un fort sur la hauteur St Elme. [Plan Projets pour 1845. Fortifications. Article 13. Construire un fort sur la hauteur St Elme. [Détails [Projet pour le fort Saint-Elme. Plan masse.] 1846. IVR93_20178300490NUC1A [Projet pour le fort Saint-Elme. Plan masse.] 1848. IVR93_20178300494NUC1A [Projet pour le fort Saint-Elme. Plan masse.] 1854. IVR93_20178300495NUC1A Casernement du fort Saint-Elme. [Plans, coupes, élévation de la caserne, plan d'ensemble fort et batterie Saint-Elme, plan et coupe du corps de garde de la batterie Saint-Elme]. 1875 Fort Saint-Elme. [Plan des dessus.] vers 1880. IVR93_20178300502NUC1A Caserne, façade extérieure sur le fossé du front de gorge. IVR93_20158300769NUC2A Front de tête : chemin de ronde d'infanterie sur les courtines, au pied des parapets du grand
  • batterie du Puits
    batterie du Puits Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe du Puits
    Historique :
    sur les côtes de Saint-Mandrier. Il ne s'agissait que d'un épaulement sommaire, mais adapté à 10 La pointe du Puits (anc. du Puy), à l'est de la presqu'île de Saint-Mandrier, est l'un des points le principe d'adapter l'existant, soit l'épaulement, à reconstruire sur une moindre longueur (pour 7 1906, dans le cadre du plan d'éclairage défensif du front de mer de Toulon, au service du poste photo
    Référence documentaire :
    [Carte des batteries de la presqu'île de Saint-Mandrier en 1844.] / Dessin, plume et encre, 1844 AGUILLON LOUIS D'. Mémoire sur la ville de Toulon, son objet relativement à une déffensive simple en Provence, sa fortification ancienne de terre & de mer, et la nécessité indispensable qu'il y avoit Rapport de la Commission de révision de l'armement du littoral du 5e arrondissement sur un nouveau Plan et profil de détail de la batterie du Puits. [Carte des batteries à faire et à réparer sur la Plan de Toulon et de ses rades, copié sur celuy de M. de Vauban. / Dessin, par Antoine Niquet, 1701
    Description :
    La batterie du Puits occupe un replat en balcon ménagé à 25m d'altitude, sur le haut versant d'un extérieur, au profil déformé et méconnaissable, envahi par le taillis, sur lequel s'adosse et se niche jusqu'au niveau de la mer, a donné lieu à la construction de grands escaliers à marches de pierre et rampe (reste de la turbine en place), dont le local en béton est lui-même édifié sur un quai imposant -faux l'emplacement de combat du projecteur. Ce dernier (disparu) monté sur un wagonnet, reculait sur
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe du Puits
    Texte libre :
    laquelle la batterie de Saint-Mandrier, sur la côte nord de la presqu'île, a été dotée d'un mur de -Mandrier (alias presqu'île de Cépet) n'était pas fortifiée, seule la petite rade et son débouché sur la sur la mer, tirant partie des enrochements affleurants. Une autre batterie à peu près identique, cotée batteries le long de la côte de Saint Mandrier, dont celles du Puits, de Mord'huy et de la Grande Lauve. Le redoutes sur les hauteurs dominantes les batteries du Puits, de Mord'huy, de St Mandrier et de la qui y avaient été construites en 1695 sont abandonnées. Restent celles de Saint-Mandrier, de Saint allusion à la batterie de Saint-Mandrier), autrement, rien n'empêche l'ennemi de faire de petites descentes degré d'importance, dans la presqu'île de Saint-Mandrier, celles de Saint-Elme et de La Carraque, mais huit pièces sur la hauteur de la Croix des Signaux. Si la batterie de Saint Elme, vouée à l'abandon sud de la presqu'île de Saint-Mandrier a été réutilisée quarante ans après son déclassement, mais dès
    Illustration :
    Carte des batteries de la presqu'île de Saint-Mandrier en 1844. Détail : batterie du Puits Carte des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon, 1695. Détail : la Plan de Toulon et de ses rades, copié sur celuy de M. de Vauban. 1701. IVR93_20168300747NUC1A Côte nord-est de la grande rade vue du Puits, falaise de la batterie de Sainte-Marguerite Poste optique dit des Roseaux, ancien quai et station de pompage, vus de la mer mer. IVR93_20158300617NUC2A
  • batterie de la Coudoulière
    batterie de la Coudoulière Saint-Mandrier-sur-Mer - la Coudoulière - isolé
    Historique :
    Aguillon sur les côtes de Saint-Mandrier. En 1759, deux petites batteries sommaires de mortier sont La plage de la Coudoulière, au sud de la presqu'île de Saint-Mandrier, est l'un des points retenus immédiatement approuvé par le comité des fortifications, et mis à exécution sur le champ. Ce projet comporte la
    Référence documentaire :
    [Carte de la presqu'île de Saint-Mandrier]. / Dessin, encre et lavis, 1841. Service Historique de [Carte des batteries de la presqu'île de Saint-Mandrier en 1844.] / Dessin, plume et encre, 1844 [Carte des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon] / Dessin, plume et Plan de Toulon et de ses rades, copié sur celuy de M. de Vauban. / Dessin, par Antoine Niquet, 1701
    Description :
    le seul vestige actuel de l'ancienne batterie, distante de la mer d'une cinquantaine de mètres au bretèches, sur une hauteur totale de 9,50m depuis le fond du fossé jusqu'à la crête du parapet. Ce parapet est conservé, mais son organisation d'origine, disposant, sur chaque côté, une embrasure centrale longeant le mur de refend et passant sur les côtés, dans le mur latéral surépaissi, en tournant autour d'un jour sur le fossé par des soupiraux à jour demi-circulaire, et magasin à poudre percé de deux évents en fenêtres en demi-cercle situées au-dessus, sauf sur la face postérieure. Plusieurs ont été remaniées
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - la Coudoulière - isolé
    Texte libre :
    , et, sur la presqu’île de Saint-Mandrier, celles de Saint-Mandrier, de Saint Elme, de Mord’huy, et du de Saint-Mandrier (alias presqu'île de Cépet) n'était pas fortifiée, seule la petite rade et son batteries de La Carraque et de Saint-Mandrier), autrement, rien n'empêche l'ennemi de faire de petites presqu'île de Saint-Mandrier, celles de Saint-Elme et de La Carraque, mais en formulant des préconisations facile depuis l'agglomération de Saint-Mandrier, située au nord, et dont les lotissements avoisinent la débouché sur la grande rade étant défendus par des ouvrages pérennes de défense côtière. L'idée d'une mise menace d'une croisière anglaise en Méditerranée. Une carte des rades de Toulon sur laquelle on a fortifications de Provence, auteur d'une carte plus détaillée, datée du 22 mars 1695, associée à un mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon . Un retranchement , non seulement de placer des batteries de côte sur les points jugés stratégiques, mais aussi de barrer
    Illustration :
    [Carte de la presqu'île de Saint-Mandrier. Détail. 1841] IVR93_20168300752NUC1A Carte des batteries de la presqu'île de Saint-Mandrier en 1844. Détail : batterie de la Coudoulière Plan de Toulon et de ses rades, copié sur celuy de M. de Vauban. 1701. IVR93_20168300747NUC1A
  • batterie et poste photo électrique de Marégau
    batterie et poste photo électrique de Marégau Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe de Marégau
    Historique :
    La pointe de Marégau, au sud de la presqu'île de Saint-Mandrier, n'est pas fortifiée d'une batterie le cadre du plan d'éclairage défensif du front de mer de Toulon, est implanté sur l'extrême pointe, à avant la période révolutionnaire, la batterie du cap Saint-Elme, à proximité, étant longtemps jugée haut placée sur la côte est construite à 400m de Marégau, au Gros Bau. A la suite, après 1888 projecteur est saboté par le chef de poste sur ordre du commandant de la DCA française, pour empêcher sa
    Référence documentaire :
    TOURNADRE. Mémoire raisonné sur la situation actuelle des fortifications de la place de Toulon et
    Description :
    Saint-Mandrier, entre les anciennes batteries de Saint-Elme et de la Coudoulière. A la différence des fenêtre panoramique formant balcon en hémicycle sur la mer, couverte d'une visière en demi-coupole en ), retranché au sud par une sorte de petit fossé, du surplomb du terrain sur lequel s'élevait la batterie. Le favorisant le défilement, actuellement une dalle portant sur des poutrelles de ciment armé, ajourée dans sa adossée à l'arrière. L'abri du projecteur est une casemate double bétonnée ancrée sur le versant rocheux irrégulier. Face à la mer, l'abri de combat proprement dit, adopte classiquement un plan en U allongé, la optique du Puits/Les Roseaux). L'arrière de la casemate permettait de reculer le projecteur, sur rails et
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe de Marégau
    Texte libre :
    presqu'île de Saint-Mandrier (alias presqu'île de Cépet) n'était pas fortifiée, seule la petite rade et son batteries sur la côte sud, face au large, excepté à Faubregas (hors presqu'île) et au cap Saint-Elme, de 1695 sur les côtes nord et est de la presqu'île, et à Saint-Elme, situation stable jusqu'en 1759. A plus tard, les travaux sur l’ensemble du front de mer sont lancés, sous l’égide d’une Commission du premier degré d'importance, dans la presqu'île de Saint-Mandrier, celles de Saint-Elme et de La Carraque sur la côte depuis la mer. L'abri de combat du projecteur de Marégau est construit à flanc de rocher est la pointe de la côte sud la plus avancée de la moitié ouest de la presqu'île de Saint-Mandrier sur la mer, et y asseoir le poste de commande du projecteur. Aujourd'hui, le pied de l'ancien talus du sur la mer, avec mur d'appui maçonné couvert d'une tablette en pierres de taille qui est couvert d'une débouché sur la grande rade étant défendus par des ouvrages pérennes de défense côtière. L'idée d'une mise
    Illustration :
    Bâtiment principal du poste photo-électrique, façade sur cour et mur-pignon. IVR93_20158300719NUC2A
  • batterie de la Carraque
    batterie de la Carraque Saint-Mandrier-sur-Mer - la Carraque
    Historique :
    batterie voisine ancienne, dite de Saint-Mandrier, a également été remplacée, mais non absorbée, par la , dont l'arrière doit être protégé par une tour-modèle à construire sur la hauteur de la Croix des hommes. Une caserne est établie à l'entrée de la batterie, sur les fondements de celle amorcée en 1813 (pièces de 47mm), puis en 1903 (pièces de 65mm). Un poste photo-électrique est installé sur la pente du
    Référence documentaire :
    Batterie de Saint-Mandrier. / Dessin aquarellé, 1757. Service Historique de la Défense, Vincennes Mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon. 1695 Mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon, 22 mars 1695. Service [Batterie de la Carraque. Mémoire sur les projets de 1848]. Service Historique de la Défense Rapport de la Commission de révision de l'armement du littoral du 5e arrondissement sur un nouveau [Carte des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon] / Dessin, plume et Plan & profils de la grande batterie de la Carraque et des ouvrages construits sur la hauteur de la
    Description :
    . Son développement longitudinal, est-ouest parallèle à la côte, s'étendait sur environ 450m à une largement ouverte à l'est. Le plan du front de mer s'apparentait lointainement à un front bastionné -diaphragmes portant le toit-terrasse sur des voûtains. Le magasin à poudres, enclavé dans le relief magasins de traverses-abri des années 1850, dégarnis de leurs terres. Sous le revêtement du front de mer
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - la Carraque
    Texte libre :
    manifestement allusion à la batterie de Saint-Mandrier, qu'il nomme la Carraque, et non à celle des Frères, sur la Carraque : batteries des Frérêts et de Saint-Mandrier La batterie de la Carraque n'a d'existence Vauban, commissaire général des fortifications, la presqu'île de Saint-Mandrier n'était pas fortifiée ressort qu'à cette date, la batterie de Saint Mandrier existe déjà, sans doute depuis peu et sous une de la côte de Saint Mandrier, celle des Frérets coûtant 5084 livres 19 sous 7 deniers, dépense est , cotée 13, la batterie de Saint-Mandrier, munie de 6 mortiers et, cotée 14, la batterie basse des Frérêts abandonnée, tandis que celle de Saint-Mandrier "a été retranchée par la gorge" par un mur d'enceinte crénelé morceau de terrain appartenant à un sieur Jourdan . En mars 1768, cette batterie de Saint-Mandrier de la batterie de Saint-Mandrier est de 8 pièces de 36 hors de service, sans affûts. La carte , Mord'huy, Le Puy, Les Frères, Saint-Mandrier, La Vieille, précisant que cette dernière est désarmée (elle
    Illustration :
    Batterie de Saint-Mandrier. 1757. IVR93_20168300772NUC1A Plan & profils de la grande batterie de la Carraque et des ouvrages construits sur la hauteur de la Caserne, casemate de l'étage, couverte de voûtains sur arcs-diaphrames. IVR93_20158300693NUC2A Citerne sur le versant du retranchement. IVR93_20158300763NUC2A Poste de commande de lancement de torpilles, façade sur cour anglaise. IVR93_20158300756NUC2A Poste de commande de lancement de torpilles, intérieur de la galerie sur cour du bâtiment
  • batterie de Mord'huy
    batterie de Mord'huy Saint-Mandrier-sur-Mer - le Cannier
    Historique :
    La pointe de Mord'huy, à l'est de la presqu'île de Saint-Mandrier, est l'un des points retenus en les côtes de Saint-Mandrier. Il ne s'agissait que d'un épaulement sommaire pour 3 canons. Comme les partie des sept batteries ouvertes construites à cette date par l'entrepreneur toulonnais Aguillon sur d'éclairage défensif du front de mer de Toulon, comme poste photo-électrique, avec projecteur mobile de 1.50 sur rails et génératrice à vapeur.
    Référence documentaire :
    AGUILLON LOUIS D'. Mémoire sur la ville de Toulon, son objet relativement à une déffensive simple en Provence, sa fortification ancienne de terre & de mer, et la nécessité indispensable qu'il y avoit Rapport de la Commission de révision de l'armement du littoral du 5e arrondissement sur un nouveau Plan de Toulon et de ses rades, copié sur celuy de M. de Vauban. / Dessin, par Antoine Niquet, 1701
    Description :
    d'altitude sur le versant d'un escarpement rocheux en forte déclivité. Dans l'état actuel des lieux, le crénelé, passait en tunnel sous l'épaulement pour déboucher face à la mer dans l'abri de combat du s'ouvrir par une large porte sur la tranchée à voie ferrée.
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - le Cannier
    Texte libre :
    la Croupe Lamalgue, de Faubrégas, et, sur la presqu’île de Cépet, celles de Saint-Mandrier, de Saint général des fortifications, la presqu'île de Saint-Mandrier (alias presqu'île de Cépet) n'était pas la construction de sept batteries le long de la cote de Saint Mandrier, dont celle de Mord'huy. Le pratiqué à la batterie de la Carraque (Marescot fait ici allusion à la batterie de Saint-Mandrier presqu'île de Saint-Mandrier, celles de Saint-Elme et de La Carraque, mais en formulant des préconisations -forme en partie naturelle, en partie aménagée, en balcon à 18m d'altitude au-dessus de la mer sur le foncier du Centre d'Instruction Naval (CIN) de Saint-Mandrier. L'ancienne batterie est l'un des sites fortifiée, seule la petite rade et son débouché sur la grande rade étant défendus par des ouvrages pérennes de Toulon sur laquelle on a marqué les batteries des environs pour empescher le bombardement exprime mars 1695, associée à un mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de
    Illustration :
    Plan de Toulon et de ses rades, copié sur celuy de M. de Vauban. 1701. IVR93_20168300747NUC1A
  • batterie du Lazaret
    batterie du Lazaret Saint-Mandrier-sur-Mer - le Lazaret haut
    Historique :
    la création ex nihilo, pour la défense sud de la presqu'île de Saint-Mandrier, des batteries fermées abandonnée après guerre, la batterie du Lazaret est occupée par la ville de Saint-Mandrier, qui a fait La batterie tripartite du Lazaret, implantée sur la hauteur de ce nom, à environ 105m d'altitude et avec la batterie de La Piastre, fondée en 1861 à quelques centaines de mètres au nord, sur la Pointe du révision de l'armement du littoral juge que les batteries existant, dispersées sur les côtes de la presqu'île, pourraient être avantageusement remplacées par une forte batterie sur la hauteur de la Croix des Signaux, et une autre sur celle du Lazaret. Les avants-projets de défense de la rade et du littoral, pour 1875-1876 écartent la position du Lazaret, au profit d'une batterie retranchée sur la falaise du Gros quatre pièces de 24cm, modèle 1876, sur l'épaulement nord-ouest, et quatre de 19cm sur celui du sud-est tir enveloppé d'un parapet continu courant sur les deux faces opposées de l'épaulement permettent une
    Référence documentaire :
    Mémoire sur les projets [de défense de la rade et du littoral de Toulon] pour 1875-1876. Service Rapport de la Commission de révision de l'armement du littoral du 5e arrondissement sur un nouveau
    Description :
    la presqu'île de Saint-Mandrier, les deux épaulements ou batteries en occupent le sommet, en forme de Établis sur la hauteur du Lazaret, presque au centre, et au point culminant de la moitié ouest de batterie annexe, calée entre le réduit et la batterie sud, règne à 102,50m. L'ensemble se déploie sur une , dégageant au nord le passage sur la plate-forme, et abritant un petit magasin. Ces trois magasins sont d'abord, de part et d'autre du magasin, deux branches d'escalier divergentes montant sur les plates-formes chaque côté de cette entrée, deux autres branches d'escalier montant sur les plates-formes. Ces donnant sur une cour-passage à laquelle s'adosse le magasin à poudre et sa courette d'entrée profondément
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - le Lazaret haut
    Texte libre :
    presqu’île de Cépet (= Saint-Mandrier) dirigées vers le large, au sud et au sud-est, soit, d'est en ouest nihilo de neuf à dix autres, dont, pour la défense de la presqu'île de Saint-Mandrier, les batteries guerre, la batterie du Lazaret est occupée par la ville de Saint-Mandrier, qui a fait installer un Saint-Mandrier, les deux épaulements ou batteries en occupent le sommet, en forme de crête étirée en part de la départementale 18, au nord de la presqu'île, entre les Sablettes et Saint-Mandrier, et Construction et typologie générale La batterie du Lazaret, implantée sur la hauteur de ce nom, à cependant une équivoque sur cette question, due à un transfert de toponyme. On trouve en effet sur deux entendre que la batterie double de 1880-1882 a remplacé sur le même site une batterie fondée vingt ans plus d'une batterie dite du Lazaret, pour six pièces, sur la pointe du même nom, quelques centaines de mètres surplombe. C'est la batterie de la pointe du Lazaret qui a été construite en 1861-1862, sur un emplacement
    Illustration :
    Magasin à poudre enterré, façade d'entrée sur courette encaissée d'accès. IVR93_20158300572NUC2A
  • batterie de Cépet, dite fort de Cépet
    batterie de Cépet, dite fort de Cépet Saint-Mandrier-sur-Mer - cap Cépet - isolé
    Historique :
    Le site de la batterie de côte de Cépet, au sud-est de la presqu'île de Saint-Mandrier, occupe une dix autres, dont, pour la côte sud de la presqu'île de Saint-Mandrier, celles de Cépet (Haut) et du hauteur dominant en retrait le site d'une batterie ouverte plus ancienne, implantée à basse altitude sur sur les côtes sud et est de la presqu'île sont obsolètes et peuvent être abandonnées. En 1876, la même plus de 50m d'altitude, donc conçues pour le bombardement (tir plongeant courbe sur les ponts des des Signaux, point culminant de la presqu'île. La construction, sur un projet attribuable au chef du de 19cm face au large (sud), deux autres de 19 sur le flanc gauche (est) complétés par deux pièces annexes de 16cm sur le flanc droit (ouest). Après 1885, l'invention et l'utilisation de "l’obus-torpille sur le front de tête, 2 de 194mm sur le flanc gauche, 2 de 95 sur le flanc droit. Une nouvelle rampe
    Description :
    simple mur garde-corps non crénelé (comme dans les forts Saint-Elme et du Cap Brun). L'ancien flanc droit . de 1942 qui se trouvait sur ce flanc), et des locaux neufs y ayant été construits. La façade sur cour conservé dans le fort Saint-Antoine du Faron, qui a encore la carcasse en fer de l’engin de précision en profondeur et desservis par le même monte-charge destiné à monter sur la place d'armes du côté
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - cap Cépet - isolé
    Texte libre :
    Cépet, au sud-est de la presqu'île de Saint-Mandrier (alias presqu'île de Cépet) occupe une hauteur construites en 1695, une seule était implantée au sud, sur le cap Saint Elme, flanquant l'isthme et la plage diagonales vers le large. Quelques mois plus tard les travaux sur l’ensemble du front de mer sont lancés de la pleine mer sur Toulon (...) " Les batteries alors en place sur la côte sud de la presqu’île nihilo de neuf à dix autres, dont, pour la côte sud de la presqu'île de Saint-Mandrier, celles de Cépet d'Instruction Naval (CIN) de Saint-Mandrier. Plan, distribution spatiale, circulations et issues, structure et dominant en retrait le site d'une batterie plus ancienne, implantée à basse altitude sur la pointe du cap logique d'implantation de la première génération des batteries de côtes mises en place sur la presqu'île par Vauban et Antoine Niquet en 1695, qui avait surtout mis en place des batteries sur la côte nord , face aux rades, et sur la côte est, pour défendre l'entrée de la grande rade. Sur sept batteries
    Illustration :
    Façade et porte des anciennes latrines sur cour, sous le merlon central. IVR93_20158300589NUC2A
  • Ports et aménagements portuaires de la commune de Saint-Cyr-sur-Mer
    Ports et aménagements portuaires de la commune de Saint-Cyr-sur-Mer Saint-Cyr-sur-Mer - Cadastre : non cadastré
    Historique :
    (Saint-Cyr) et des Lecques sont détachés de la commune de la Cadière par ordonnance du roi Charles X, car l'autonomie de Saint-Cyr, les quartiers littoraux des Lecques et de la Madrague vont se développer, notamment
    Description :
    La commune de Saint-Cyr-sur-Mer, située entre La Ciotat et Bandol est dotée de trois ports, le (référence IA83001945), développée sur des stuctures de défense du littoral. Plus au sud, après le port de la du vieux port se trouve la chapelle des Lecques (référence IA83001949) associée aux gens de mer.
    Localisation :
    Saint-Cyr-sur-Mer - Cadastre : non cadastré
    Titre courant :
    Ports et aménagements portuaires de la commune de Saint-Cyr-sur-Mer
    Texte libre :
    Équipement de transition terre/mer : vieux port des Lecques (IA83001942) port de Saint-Cyr-les Grenier (IA83001948) Croyances des gens de mer : chapelle des Lecques (IA83001949).
    Illustration :
    Carte de repérage des infrastuctures portuaires sur la commune de Saint-Cyr-sur-Mer
  • batterie de Saint-Elme
    batterie de Saint-Elme Saint-Mandrier-sur-Mer - Cap Saint-Elme - en écart
    Historique :
    l'isthme des Sablettes, complété de trois petites batteries sommaires sur le cap Saint-Elme. En 1811, la batterie se compose de cinq épaulements bien distincts, répartis en arc de cercle sur le cap. En 1813, sur de la batterie de Saint-Elme pour défendre les Sablettes. En 1845 et 1846 est projeté un nouvel saillie sur le côté gauche de l'ouvrage existant, pour deux mortiers. En 1873, l'armement de la batterie magasins de combat en béton armé. Dans les années 1920-1930, la batterie de Saint-Elme est réarmée de trois canons de 100mm, remplaçant les 4 pièces de 24cm, et complétée sur sa gauche, à distance, d'une nouvelle . Après la guerre, la batterie de Saint-Elme accueille le poste de commandement de la D.C.A. Toulon, puis
    Référence documentaire :
    [Carte des batteries de la presqu'île de Saint-Mandrier en 1844.] / Dessin, plume et encre, 1844 Mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon. 1695 Mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon, 22 mars 1695. Service MILET DE MONVILLE. Mémoire sur partie de la côte de Provence depuis la passe de l'est de la rade AGUILLON LOUIS D'. Mémoire sur la ville de Toulon, son objet relativement à une déffensive simple en Provence, sa fortification ancienne de terre & de mer, et la nécessité indispensable qu'il y avoit [Batterie de Saint-Elme. Mémoire des projets pour 1856-1857.] [Batterie de Saint-Elme. Mémoire [Carte des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon] / Dessin, plume et Plan de Toulon et de ses rades, copié sur celuy de M. de Vauban. / Dessin, par Antoine Niquet, 1701 [Batterie de Saint-Elme. Plan masse.] 1818 [Batterie de Saint-Elme. Plan masse.] / Dessin
    Description :
    L'ancienne batterie maintes fois remaniée est implantée dans l'axe du cap Saint-Elme, ses quatre
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - Cap Saint-Elme - en écart
    Titre courant :
    batterie de Saint-Elme
    Appellations :
    batterie de Saint-Elme
    Texte libre :
    , commissaire général des fortifications, la presqu'île de Saint-Mandrier (alias presqu'île de Cépet) n'était par le plan de Vauban sur la plage de Saint Elme, le point 19, à l'extrémité est, soit le site de la future batterie de Saint-Elme, étant indiqué comme devant être armé de 2 mortiers. En outre, sur le point 24, soit sur l'éminence du futur fort Saint-Elme, est proposée une redoute, à laquelle fait pendant Saint-Elme, et trois petites batteries orientées au sud-ouest sur le cap Saint-Elme. Sur le plan de la régiment de dragons. Des magasins seraient à établir au Lazaret ou à Saint-Mandrier, ou encore dans des presqu’île de Saint-Mandrier, celles de Saint-Mandrier, de Saint Elme (armée de deux mortiers, une pièce de le canon. Une telle disposition n'a alors été réalisée que pour la batterie de Saint-Mandrier. Les rebaptisée des Sablettes (les vocables n'étant en principe plus employés, sauf pour Saint-Mandrier, mais , complet, avec deux emplacements de mortier pour tirer sur la pleine mer et sur la rade, de plus deux
    Illustration :
    [Carte des batteries de la presqu'île de Saint-Mandrier en 1844.] Détail : camp retranché de Saint Carte des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon, 1695. Plan de détail [Batterie de Saint-Elme. Plan de détail.] 1818. IVR93_20178300482NUC1A [Batterie de Saint-Elme. Plan masse.] 1818. IVR93_20178300483NUC1A [Batterie de Saint-Elme. Relevé d'état des lieux.] 1845. IVR93_20178300488NUC1A [Projet pour la batterie de Saint-Elme. Plan masse.] 1848. IVR93_20178300491NUC1A
  • batterie de la Pointe Saint-Georges
    batterie de la Pointe Saint-Georges Saint-Mandrier-sur-Mer - Anse du Creux Saint-Georges - isolé
    Historique :
    presqu'île de Saint-Mandrier, un petit éperon dominant l'entrée de l'anse rentrante dite Creux Saint-Georges et séparant cette anse de l'hôpital de Saint-Mandrier. L'occupation de cette position avait été de Saint-Mandrier. L'autre, la batterie de mortiers du Creux Saint-Georges, construite en 1888-1890 La batterie de la Pointe Saint-Georges, bâtie ex-nihilo peu après 1900, occupe, au nord de la envisagée en 1759 et 1794 sans concrétisation, et le toponyme de Saint-Georges a également été porté par deux batteries voisines antérieures. L'une d'elles, la batterie Saint-Georges, fondée en 1814, occupait devenue cimetière, n'a laissé que des vestiges peu significatifs. La batterie de la Pointe Saint-Georges Signaux. Les six pièces de 100mm de la Pointe Saint-Georges, tirant au nord/nord-est vers la rade comme différence de la batterie annexe de la Piastre, celle de la Pointe Saint-Georges est un ouvrage autonome, et
    Référence documentaire :
    Mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon. 1695 Mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon, 22 mars 1695. Service
    Description :
    La batterie de la Pointe Saint-Georges est implantée sur une éminence naturelle dite l'éperon Saint -Georges, qui domine à l'est / nord-est le Creux Saint-Georges (actuel port de plaisance de Saint-Mandrier ), et le sépare de l'hôpital de la marine de Saint-Mandrier. Son altitude de 71m, est la même que celle du Creux Saint-Georges. L'épaulement de batterie proprement dit conserve l'essentiel de ses
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - Anse du Creux Saint-Georges - isolé
    Titre courant :
    batterie de la Pointe Saint-Georges
    Appellations :
    batterie de la Pointe Saint-Georges
    Texte libre :
    batterie à la pointe du Lazaret, d'autre part, sur la hauteur de Saint-Mandrier, un fort à faire à neuf , confirme ce projet, sa localisation sur l'éperon Saint-Georges, à l'ouest de l'hôpital de Saint-Mandrier Construction et armement La batterie de la pointe Saint-Georges, établie sur une petite sépare les deux moitiés (est et ouest) de la presqu'île de Saint-Mandrier, n'existe pas avant 1900, date toponyme de Saint-Georges. Un projet de mise en défense planifiée de la presqu'île de Saint-Mandrier , sur la pointe de la Vieille, cotée 19 : "pour empêcher les ennemis de se servir du Creux Saint Georges de la rade de Toulon, semble avoir envisagé de placer une batterie sur l'éperon Saint Georges, en vis évoque la nécessité de s'établir plus fortement dans la presqu'île de Cépet (= de Saint-Mandrier autre éminence, plus à l'ouest, au-dessus de l'enclos de l'hôpital de Saint-Mandrier, est signalée l'éminence située à l'arrière de l'hôpital de Saint-Mandrier, et nommé Redoute de Saint-Georges. Il est conçu
  • fort de la Croix des Signaux
    fort de la Croix des Signaux Saint-Mandrier-sur-Mer - la Croix des Signaux - isolé
    Historique :
    L’intérêt d’occuper le site de la Croix des Signaux, point culminant de la presqu'île de Saint -Mandrier et emplacement d'un sémaphore justifiant le toponyme, n’avait pas échappé à Vauban, qui, dès 1695 de la République pour qu'un premier projet de fort soit proposé sur la hauteur, non suivi d'exécution de plan carré défini en 1811 comme réduit de batterie, décliné sur 3 tailles, qu'il est alors prévu de construire en série, à raison de 160 sur l'ensemble des côtes françaises. Une dizaine seulement (sur l'ancienne branche pendante aboutissant au mausolée Latouche-Tréville). Son armement et la front de mer de Toulon et de l’artillerie de côte.
    Observation :
    confondues, qui ait effectivement été construite sur les côtes de la Méditerranée, comme le fort Napoléon, ex rappelant celui des batteries de côte maçonnées de Vauban, dont le fort Saint-Louis donne un bon exemple.
    Référence documentaire :
    fortifications de Toulon sur le projet de tour projetée près la Croix des Signaux, 10 mai 1812. Service [Projet de fort à la Croix des Signaux]. Mémoire sur les projets pour 1847. Service Historique de [Projet de fort à la Croix des Signaux]. Mémoire sur les projets pour 1848. Service Historique de Plan & profils de la grande batterie de la Carraque et des ouvrages construits sur la hauteur de la , Métropole et Outre-mer, 1874-1914. Welkenraedt : 2008.
    Description :
    L'assiette du fort, sur la hauteur de La Croix des Signaux culmine à 121m d'altitude. L’enceinte représente les 3 / 5ème d'un pentagone régulier centré sur la tour-modèle de 1813, qui fait saillie par un angle sur le front de gorge. L'enceinte comporte trois courtines de 31m de long chacune, deux la casemate circulaire crénelée à voûte annulaire sur pilier central logée dans chacun des deux sur un pilier central, volume cloisonné au niveau bas, décloisonné à l'étage. A cet étage est ménagée
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - la Croix des Signaux - isolé
    Texte libre :
    sur les îles d'Hyères. La tour modèle Le plan de la presqu'île de Cépet (Saint-Mandrier) pour doit être agrandie sur ordre de l'Empereur, aux dépens de celle de Saint Mandrier) défendre les murs Signaux, point culminant de la presqu'île de Cépet (alias de Saint-Mandrier), par des ouvrages de défense marine avec logement et citerne. Comme ce point a une grande découverte sur la mer, il ne paraît aucun de la République, en même temps que sur la hauteur de Saint-Elme. Un mémoire sur le Port-de-la ouvrages de Saint-Mandrier, du Puy, Mord'huy et du Cap Cépet. Il convient au préalable de faire lever une accessibles. Le directeur des fortifications propose une redoute modèle n°2 sur la hauteur de Saint-Elme, une propose une sur la hauteur de Saint-Elme, et, le cas échéant, à Mord'huy et au Cap Cépet. Une semaine , sur une hauteur beaucoup plus éloignée du site, plus grande et indépendante, dite Redoute de Saint mer et front de gorge à cornes, ceinte d'un petit fossé, selon le modèle adopté simultanément sur le
    Illustration :
    Carte des batteries de la presqu'île de Saint-Mandrier en 1844. Détail : batterie de la Carraque et Plan & profils de la grande batterie de la Carraque et des ouvrages construits sur la hauteur de la Terrasses d'artillerie, cour intérieure et façade sur cour du casernement sous terrasse Tour-modèle crénelée de 1813, faces sur la cour du fort, bretèches. IVR93_20158300636NUC2A Cour et demi bastionnet 1 du fort, poterne sur fossé de gorge, vue plongeante depuis le sémaphore Couloir mural des cabinets de latrines, au rez-de-cour du fort, fenestron donnant sur le fossé Casernement du fort, grande casemate latérale ouest, côté porte sur cour. IVR93_20158300737NUC2A Casernement du fort, petite casemate donnant sur la poterne d'accès au bastionnet 2 Poterne d'accès au bastionnet 2, débouché haut de l'escalier sur la plate-forme Bastionnet 3, plate-forme, casemate en béton armé du PC du front de mer de la seconde guerre
  • ouvrage fortifié : batterie de la Croix des Signaux
    ouvrage fortifié : batterie de la Croix des Signaux Saint-Mandrier-sur-Mer - la Croix des Signaux - en écart
    Historique :
    cimetière militaire de l'hôpital de Saint-Mandrier. En 1912-1913, la batterie principale est 19cm, 2 de 24cm), complétée de 4 pièces (2 de 19, 2 de 24) sur l'épaulement Latouche, et de deux pièces 194mm qui les arment vers la haute mer, au sud. Une batterie annexe de trois sections d'artillerie en
    Référence documentaire :
    Rapport de la Commission de révision de l'armement du littoral du 5e arrondissement sur un nouveau Plan & profils de la grande batterie de la Carraque et des ouvrages construits sur la hauteur de la 0,22 sur la hauteur de la Croix des Signaux dans la presqu'île Cépet. [Plan topographique d'ensemble , Métropole et Outre-mer, 1874-1914. Welkenraedt : 2008.
    Description :
    des Signaux s'échelonnent sur une distance de plus de 400m, depuis l'ouest vers le sud-est, à partir du sous-sol), datant probablement de 1913. A la gorge et sur le chemin venant du fort, subsistent
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - la Croix des Signaux - en écart
    Texte libre :
    pierre par pierre, le monument est reconstruit dans le cimetière militaire de l'hôpital de Saint-Mandrier rendre maître du secteur ouest : La Seyne, fort Napoléon, Six-Fours et surtout Saint-Mandrier, prend pied Toulon, celles de Saint-Mandrier étant confiées à la Marine-Artillerie-Abteilungen 682. La batterie de la , en même temps que l'ensemble de la garnison de Saint-Mandrier. En 1946, un rapport de la Marine l'identique dans le cimetière militaire de la marine de Saint-Mandrier. Des graffiti, parfois millésimés construction de la tour-modèle n°1 sur la hauteur de la Croix des Signaux, ce site d'éminence forme un binôme approches d'un l'ennemi débarqué ou venant de l’isthme. Une batterie annexe mal documentée a existé sur la hauteur, à l'est de la tour et du fort, sur l'épaulement en fer-à-cheval créé en 1813 pour envelopper le mausolée pyramidal du vice-amiral Latouche-Tréville (1810) ; en effet, sur un plan de 1844, cet épaulement sur la hauteur de la Croix des Signaux, en plus de la batterie de la Carraque, fait suite à une
    Illustration :
    Pyramide Latouche-Tréville, dans le cimetière de la marine de Saint-Mandrier, jusqu'en 1902 dans la Plan & profils de la grande batterie de la Carraque et des ouvrages construits sur la hauteur de la 0,22 sur la hauteur de la Croix des Signaux dans la presqu'île Cépet 1873. IVR93_20178300264NUC1A
  • batterie du Gros-Bau
    batterie du Gros-Bau Saint-Mandrier-sur-Mer - le Gros Bau - isolé
    Historique :
    Le site de la batterie de côte du Gros Bau, au sud de la presqu'île de Saint-Mandrier est vierge de presqu'île de Saint-Mandrier, celles de Cépet et du Gros Bau, prévues armées chacune de deux canons de 16 cm commission de révision de l'armement du littoral juge que la plupart des batteries en fonction sur les côtes fermées, implantées à plus de 50m d'altitude, donc conçues pour le bombardement (tir plongeant courbe sur -est), bientôt remplacées par 6 canons de 24, complétés par deux pièces annexes de 16cm sur le flanc droit (ouest), vers Saint-Elme. Du fait de la configuration du site en bord de falaise, son enceinte ne d'autres batteries de côte neuves (Sainte-Marguerite, La Bayarde, à l'est de la rade). Ce casernement est prévu pour 72 hommes, 8 sous-officiers et un officier. La batterie se répartit sur deux niveaux, à , sont remaniés pour redéployer six canons de 240 mm. Deux de ces pièces étaient peut-être placées sur un
    Référence documentaire :
    Mémoire sur les projets [de défense de la rade et du littoral de Toulon] pour 1875-1876. Service Rapport de la Commission de révision de l'armement du littoral du 5e arrondissement sur un nouveau , Métropole et Outre-mer, 1874-1914. Welkenraedt : 2008.
    Description :
    , face au plein sud, encadrées par trois traverses-abri, et, sur la moitié de la branche gauche, en . L'entrée de ce magasin, au nord, ménagée dans un mur de profil, donne sur un segment étroit du chemin de deux petits saillants crénelés. La porte d'entrée donnant sur la place d'armes, percée vers le milieu allongé et étroit en simple rez-de-chaussée ; il est percé en façade sur cour, d'une série régulière de voutains longitudinaux légers en brique creuse, portant sur des poutrelles de fer, et échelonnés pour
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - le Gros Bau - isolé
    Texte libre :
    presqu'île de Saint-Mandrier (alias presqu'île de Cépet) est vierge de toute fortification jusqu'au début de construites en 1695, une seule est implantée au sud, sur le cap Saint Elme, flanquant l'isthme et la plage des permet d’envoyer des boulets de la pleine mer sur Toulon (...) La côte est assez sûre pour permettre en création ex-nihilo de neuf à dix autres, dont, pour la côte sud de la presqu'île de Saint-Mandrier, celles sur le flanc droit (ouest), vers Saint-Elme. Le tout est réparti en deux épaulements distinct et , soit l'avant-garde de la défense de la presqu'ile de Saint-Mandrier, et abrite en août 1944 une très Saint-Mandrier : avenue Marie Fiche Bergis, puis Flandres-Dunkerque 1940, partant de l'axe principal de côtes mises en place sur la presqu'île par Vauban et Antoine Niquet en 1695. D'autre part, cette première mise en défense planifiée de la presqu'île avait surtout mis en place des batteries sur la côte nord, face aux rades, et sur la côte est, pour défendre l'entrée de la grande rade : sur sept batteries
    Illustration :
    Façade sur cour encaissée du casernement (baies murées), escalier d'accès aux souterrains-caverne Mur de profil et de soutènement sur cour du retour de parapet et de la branche gauche de la Porte (murée) de la batterie, reste du pont sur fossé (comblé) et mur d'enceinte crénelé avec flanc
  • batterie de la Piastre
    batterie de la Piastre Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe de la Piastre - isolé
    Historique :
    presqu'île de Saint-Mandrier, au nord, face à la grande rade, n'est construite qu'en 1861, sous la La batterie de la Piastre, établie sur la pointe la plus avancée de la moitié ouest de la , implantée sur la pointe voisine, à l'est/sud-est, à moins de 200m de distance. En 1841, la commission de double édifiée de 1880 à 1882 quelques centaines de mètres en arrière, sur la hauteur du Lazaret. Un quatre pièces d'artillerie de marine de 320mm modèle 1870-81), sur affût Marine à pivot avant. En 1892
    Référence documentaire :
    Mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon. 1695 Mémoire sur l'état des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon, 22 mars 1695. Service [Carte des batteries à faire et à réparer sur la côte des rades de Toulon] / Dessin, plume et Batterie de 100 TR la Piastre. [Plan] / Dessin sur feuille d'atlas avec détails, 1er janvier 1903
    Description :
    l'état actuel des lieux, la partie du site de la batterie sur laquelle était installé le casernement ne 1892 gravé sur une plaque réenduite au ciment. Son abri, encadré de deux niches à munitions, était fonte cintré à dents d'engrenage sur le chant, gît sur l'aire de l'ancienne plate-forme voisine ; il appartenait manifestement à un affût de marine modèle 1882 PA(sur pivot avant) adapté à l'une des pièces de
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe de la Piastre - isolé
    Texte libre :
    la moitié ouest de la presqu'île de Saint-Mandrier, au nord, face à la grande rade, n'est construite construction de sept batteries le long de la côte de Saint-Mandrier. Dans son mémoire du 19 mars 1701 de : Saint-Elme, La Coudoulière, Mord'huy, Le Puy, Les Frères, Saint-Mandrier, La Vieille, précisant de s'établir plus fortement dans la presqu'île de Cépet (= de Saint-Mandrier), qualifiée de 2eme la Dalmatie au sud-est. A cette occasion, une partie des batteries de la presqu'île de Saint-Mandrier degré d'importance, dans la presqu'île de Saint-Mandrier, celles de Saint-Elme et de La Carraque, mais , et remisée à la Piastre. La prise de possession de la presqu'île de Saint-Mandrier par les allemands assis à 10m d'altitude. L'accès traditionnel est une ancien chemin côtier venant de Saint-Mandrier en Construction et armement La batterie de la Piastre, établie sur la pointe la plus avancée de d'ancienne fondation, la bien nommée batterie de la Vieille, implantée sur la pointe voisine, à l'est/sud-est
  • batterie de 340 de Cépet
    batterie de 340 de Cépet Saint-Mandrier-sur-Mer - Cépet Cavalas le Cannier - en écart
    Historique :
    La batterie dite de 340 de Cépet, au sud-est de la presqu'île de Saint-Mandrier, est une extension d'instruction naval) de Saint-Mandrier. En 1991, l'ouvrage F est rouvert et mis à disposition du "commando choix se porte sur le site de Cépet. L’artillerie arrêtée pour la batterie est constituée par quatre Ruelle et de Saint-Chamond, provenant de cuirassés du programme 1912 (Normandie et Béarn), dont la dans deux tourelles doubles, sur affût CT modèle 1924, fournies par l'entreprise Schneider et Cie . Après des reconnaissances de terrain sur les hauteurs de Cépet, à mi-distance et à mi-hauteur entre le ses frappes sur l'ensemble de la batterie : cet espacement impose une attaque séparée de chaque de poste sur ordre du commandant de la DCA française, pour empêcher sa réutilisation par l'occupant
    Description :
    -est, sur la gauche du "fort". Les ouvrages C-D-E-F sont conservés ; l'ouvrage C demeure condamné, à la chambre d'observation est blindé, sur 20 cm d'épaisseur, par des plaques d'acier provenant des gabarit adapté à l'accès de véhicules, en l'occurrence sur rails (pour wagonnets Decauville), et, d'autre supérieur reprend le même plan, les galeries (l'une avec lavabos et latrines) y entourant sur les quatre , symétriquement, sur quatre côtés, à deux soutes à obus, en forme de couloirs latéraux, et deux soutes à
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - Cépet Cavalas le Cannier - en écart
    Texte libre :
    allemande de Saint-Mandrier. En mars 1945, le premier rapport sur l'état de la batterie envisage une C.I.N. de Saint-Mandrier sont en cours de construction et d'aménagement sur le site, l'enfouissement de Saint-Mandrier étant dans la seconde catégorie, à savoir celles de La Croix des Signaux et des Sablettes consentant à ce que toutes les autres batteries soient désarmées avant le 15 octobre. Sur le front de mer de installées dans le "fort" de 1881. Toutes les autres batteries de Saint-Mandrier sont désarmées (culasses ouest : La Seyne, fort Napoléon, Six-Fours et surtout Saint-Mandrier, prend pied dans la presqu'île à (CIN) de Saint-Mandrier, en limite des bâtiments édifiés depuis la fin des années 60. Les anciennes lieu de revenir ici sur cette histoire antérieure. Il est toutefois intéressant de préciser que la côte établie en 1795 sur la pointe même du cap (aujourd'hui disparue mais évoquée dans l'historique du "fort"), se sont chaque fois déplacés plus en hauteur et en arrière du précédent, sur une étendue de
  • batterie annexe de la Piastre, dite également batterie basse du Lazaret
    batterie annexe de la Piastre, dite également batterie basse du Lazaret Saint-Mandrier-sur-Mer - près du le Lazaret - isolé
    Historique :
    batterie de la Piastre, en bord de mer, vouée aux tirs de rupture vers la grande rade, et la batterie du
    Référence documentaire :
    Batterie de 100 TR la Piastre. [Plan] / Dessin sur feuille d'atlas avec détails, 1er janvier 1903
    Description :
    non voûtées. Les retours du parapet fermant l'épaulement sur ses flancs intègrent en superstructure
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - près du le Lazaret - isolé
    Texte libre :
    gauche. La prise de possession de la presqu'île de Saint-Mandrier par les allemands en novembre 1943 1882 - 1886. Implantée à mi-distance et à mi-altitude entre la batterie de la Piastre, en bord de mer toponyme renvoyant au Lazaret de la marine, établi sur la côte nord de la presqu'île, est initialement , toujours sur la presqu'île, à celui de la batterie de la Croix des Signaux, fondée en 1878 (pour huit symétriquement par deux postes de commandement de tir découverts. A la gorge de l'ouvrage, on voit sur le plan -ouest, sur une distance de 300m, puis prendre à gauche, en épingle à cheveu, l'ancienne route militaire encore en usage jusque dans les années 1890. Les façades des retours du parapet fermant l'épaulement sur
  • Port de Saint-Mandrier
    Port de Saint-Mandrier Saint-Mandrier-sur-Mer - rades de Toulon - - en ville - Cadastre : 2015 A 2094
    Historique :
    l'exploitation du port de Saint-Mandrier par un organisme privé. En 1968, le Touring Club de France gère une L'anse du Creux Saint-Georges a toujours été un abri naturel pour les navigateurs, exploité cabanons. Au 17e siècle le village se développe autour du Creux Saint-Georges. Un lazaret est construit à proximité en 1657 et en 1669 l'infirmerie Royale Saint-Louis, qui sera remplacée en 1818 par l'hôpital maritime Saint-Louis. Le Creux Saint-Georges est entouré de terrains militaires. A l'est du port se
    Observation :
    mur de quai.£Archives municipales :£Argensse G., 2000. Saint-Mandrier-sur-Mer : un demi-siècle DOCUMENTATION : Archives départementales 83 :£919 W 36 : 1972, port st mandrier - 1973, épi de , construction quai port du Cros Saint Georges et cale de halage.£4 SP non coté (26) : 1876-1879, construction
    Référence documentaire :
    Anse du Cros Saint-Georges. [Plan du port de Saint-Mandrier en 1906]. / Dessin à l'encre sur papier Le creux Saint-Georges. [Port de Saint-Mandrier, l'anse du creux Saint-Georges, vers 1920]. /Carte
    Description :
    Le port de Saint-Mandrier-sur-Mer occupe l'anse du creux Saint-Georges, au sud de la grande passe plongée et la darse de l'hôpital militaire de Saint-Mandrier (référence IA83001983).
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - rades de Toulon - - en ville - Cadastre : 2015 A 2094
    Titre courant :
    Port de Saint-Mandrier
    Appellations :
    port de Saint-Mandrier
    Illustration :
    Vue sur le port de Saint-Mandrier. IVR93_20158301185NUC2A Anse du Cros Saint-Georges. [Plan du port de Saint-Mandrier en 1906]. IVR93_20158301183NUC1A Le creux Saint-Georges. [Port de Saint-Mandrier, l'anse du creux Saint-Georges, vers 1920 Digue du port de Saint-Mandrier. IVR93_20158301186NUC2A Pointus traditionnels amarrés au quai du port de Saint-Mandrier. IVR93_20158301187NUC2A Cale de halage du port de Saint-Mandrier. IVR93_20158301189NUC2A Pointus traditionnels et bateau de la SNSM amarrés à un appontement flottant du port de Saint -Mandrier. IVR93_20158301188NUC2A
  • Port dit appontement pétrolier du Lazaret
    Port dit appontement pétrolier du Lazaret Saint-Mandrier-sur-Mer - le rades de Toulon - - en écart - Cadastre : 2015 B 2335
    Historique :
    Le Lazaret de Saint-Mandrier est construit en 1657. Les équipages des navires revenant des pays où
    Observation :
    Archives municipales : Argensse G., 2000. Saint-Mandrier-sur-Mer : un demi-siècle d'histoire 1950
    Description :
    Le parc pétrolier du Lazaret et son appontement sont situés au nord-ouest de la presqu'île de Saint -Mandrier, en face du fort de Balaguier (référence IA83001463). Le site pétrolier est localisé à flanc de colline mais la végétation cache en grande partie les cuves de carburant. En bord de mer les installations
    Localisation :
    Saint-Mandrier-sur-Mer - le rades de Toulon - - en écart - Cadastre : 2015 B 2335
    Illustration :
    Poste à quai de l'appontement pétrolier du Lazaret au nord de la presqu'île de Saint-Mandrier
1 2 3 4 17 Suivant